Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Exclusif/«J'ai résisté pendant 12 ans pour Oued Chbika»    PLF: Benchaâboun rattrapé par l'article 9    Compétitivité    Déontologie, éthique... les recettes pour dépasser la crise    Education: C'est la cata…    Domaine public: Nouvelle descente à Oulfa    Un Monde Fou    Offensive culturelle du Royaume-Uni au Maroc    Les échanges commerciaux et les investissements au centre des entretiens El Otmani-Pompeo    La Fondation Esprit de Fès balise l'avenir    France: La grève du 5 décembre prend une allure de révolte    Présidentielles algériennes: Débat télévisé entre les cinq candidats    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Tirage au sort de la Coupe Mohammed VI A la portée pour le Raja, compliqué pour l'OCS    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les disparités régionales ont diminué ces dernières années, selon El Othmani    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    Après avoir relevé différents dysfonctionnements, le Bureau politique de l'USFP appelle à une réunion urgente de la majorité    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    Le FIFM rend hommage à Mouna Fettou    Marrakech-Safi: Une production d'olives estimée à 223.000 tonnes    Création du "Club de Casablanca" de l'Africa Security Forum    Nador: Saisie de plus de cinq tonnes de chira    Le sélectionneur national des Emirats arabes unis, Bert Van Marwijk, limogé    Hawaï: Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicide    Colombie: Plusieurs milliers de manifestants contre le gouvernement d'Ivan Duque    Dakhla : Les nageurs marocains dominent la 5ème édition du «Morocco Swim Trek»    Tirage au sort : Argentine-Chili en ouverture de la Copa America 2020    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    Fédération royale marocaine de football : La programmation des matchs du championnat Pro au cœur de la réunion du comité directeur    Vague de Froid et Santé: Comment se mieux se protéger?    «Nos budgets pour le cinéma sont faibles»    Avis aux touristes de Paris: Pour les monuments, revenez demain... peut-être !    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Perception Politique Solidaire    Le doyen de la chanson marocaine    Un voyage musical à la quête des racines    Chutes de neige et pluies : Alerte orange dans plusieurs régions    Deux séances plénières consacrées au vote    Lutte antiterroriste : Une cellule partisane de «Daech» démantelée    Grèves en France : Royal Air Maroc met en garde ses clients    La résilience de l'agriculture paysanne face aux changements climatiques    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Espagne - 8ème journée
Le Barça tremble à la Corogne, mais conserve son avance
Publié dans L'opinion le 22 - 10 - 2012

Le FC Barcelone, réduit à dix dès la 50e minute, a souffert pour l'emporter sur le terrain de La Corogne (5-4), grâce notamment à un triplé de Messi, les Barcelonais conservant ainsi 8 points d'avance sur le Real Madrid, vainqueur sans grand brio de Vigo (2-0), samedi, pour la 8e journée du championnat d'Espagne.
FOU. Après un début en trombe réalisé sur le terrain de La Corogne, les Catalans ont terriblement souffert pour l'emporter samedi (5-4), dans un match complètement fou. Comme il l'avaient déjà fait à plusieurs reprises cette saison, les Blaugrana se sont en effet compliqué la tâche en coupant les gaz alors qu'ils menaient 3-0 au bout de 18 minutes de jeu.
Alors que les Barcelonais s'étaient offert le luxe de laisser Xavi Hernandez sur le banc en prévision de leur match de Ligue des champions contre le Celtic Glasgow mardi, ils avaient pourtant connu une entame de rêve: Alba (3), Tello (8) et Messi (18) avaient marqué comme à la parade. Mais après ce démarrage en fanfare, le Barça a une nouvelle fois laissé entrevoir ses défauts en défense: sur un contre, Mascherano concédait d'abord un penalty - assez sévère- sur Riki, transformé par Pizzi (27). Sur un corner, Bergantinos arrachait ensuite le 3-2 d'une puissante reprise (37).
Samedi, les Blaugrana s'en sont une fois de plus sortis grâce à leur connection Messi-Fabregas. L'ex-Gunner, auteur de trois passes décisives, distillait un nouveau caviar à l'Argentin qui redonnait de l'air aux siens (4-2, 43). Mais après la pause, les Blaugrana semblaient abandonnés par leur bonne étoile: Pizzi ramenait les siens à 4-3 d'un somptueux coup franc avant que les choses ne s'enveniment encore pour le Barça qui perdait Mascherano pour un deuxième carton jaune (50). Mais cet énième coup de théâtre ne serait pas le dernier: à un troisième chef d'oeuvre de ce diable de Messi (78) répondait un but... contre son camp grossier de Jordi Alba (79). Au final, le Barça pouvait pousser un "ouf" de soulagement, tout heureux d'avoir préservé ce but d'avance.
PLAN B. Contre un Celta Vigo souvent dépassé derrière et très timide offensivement, le Real Madrid l'a certes emporté samedi (2-0), mais a laissé l'image d'une équipe manquant cruellement de réalisme. Après une entame de match très enlevée, rapidement récompensée par l'ouverture du score signée Higuain (11), les Madrilènes ont éprouvé le plus grand mal à tuer le match.
Après un déluge d'occasions sur le but galicien, Ronaldo a finalement mis à l'abri les siens par un penalty (68).
Il n'en reste pas moins que cette rencontre a tout de même livré un enseignement positif pour les Merengue: obligé de colmater les brèches laissées par les forfaits de Marcelo, Coentrao et Arbeloa, l'entraîneur José Mourinho a trouvé un plan B pour sa défense. Pepe-Varane en charnière centrale, Ramos retrouvant son ancien poste à droite et Essien à gauche: ce quatuor est de taille à se mesurer à Dortmund, mercredi en C1.
RENVERSANT. Valence, qui jouait gros samedi face à un autre mal classé, l'Athletic Bilbao, est revenu de loin (3-2) en marquant deux buts dans les deux dernières minutes. Encore menés 2-1 à la 88e par des Basques qui jouaient pourtant à dix après l'exclusion de Herrera à la 67e, les Valenciens se sont imposés à l'arrachée grâce à des buts de Tino Costa et Nelson Valdez (90+1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.