Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    Startups: L'OCP met le turbo    Les européens appelés aux urnes    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    L'aide à l'éducation, un modérateur    Service militaire obligatoire. Le roi Mohammed VI ordonne le recrutement de plus de candidats pour cette année    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    L'offensive de Trump met en péril la survie de Huawei, selon des experts    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    L'Espagne reste premier partenaire commercial du Maroc, selon Eurostat    Le Maroc réélu au bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la Santé    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Etude. Maîtriser l'anglais améliore-t-il nos conditions au travail?    Rabat. Un centre de santé lancé à Diour Jamaâ    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Stress hydrique. La Chine et le Maroc allient leurs forces    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    Fiscalité. Les libéraux veulent reconstituer un front uni    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Etats-Unis : Quand un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion    Chronique Humour et Ramadan : Qu'Imam me suive…    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Le Maroc à Genève pour la 72ème Assemblée mondiale de la santé    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Divers Economie    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Qissi : Un sportif converti en célèbre acteur...
Publié dans L'opinion le 04 - 10 - 2013

Grand sportif, champion de boxe plusieurs fois, acteur, cascadeur, réalisateur et aussi chorégraphe, Mohamed Qissi, en visite à notre rédaction, se rappelle avec une grande fierté que le premier article paru au Maroc sur son exploit sportif était sur les colonnes de notre journal « L'Opinion » grâce à notre correspondant en Belgique le dévoué et serviteur de tous les sportifs à l'étranger Aziz Belcaïd.
C'était en 1979, où il avait battu, en demi-finale du championnat de Belgique, le redoutable Jésus Fernandez, un Belge d'origine espagnole, qui gagnait tous ses combats par KO mais Qissi était le seul qu'il n'a pas pu abattre...
Mondialement connu sur le grand écran par son célèbre rôle « Tong Po » dans le film d'action « Kickboxer » où il jouait un personnage méchant qui défit Jean-Claude Van Damme. Mohamed Qissi, ce natif d'Oujda champion de la Belgique en boxe anglaise plusieurs fois, débarque tout jeune à Bruxelles en Belgique où, grâce au sport, il devient ami avec Jean-Claude Van Damme.
Outre le sport, ces deux amis devenus inséparables, avaient une autre passion qu'est le cinéma. Cette passion va les pousser en 1982 à prendre la destination de Hollywood où ils vont décrocher leur premier contrat avec la seule boite de production qui faisait des films style art martial. Ils brilleront tous les deux dans trois films : « Bloodsport », « Kickboxer » et « Full Contact » qui restent une référence des films d'action et de combat. Comme ils avaient les mêmes idoles : Mohamed Ali et Bruce Lee. Une fois à Los Angeles, en 1984, ils ont pu rencontrer, dans sa demeure sur Wiltshire Boulevard, la légende Mohamed Ali.
Qissi a même paru en couverture du magazine « Inside Karaté ». Dans l'Histoire de cette revue spécialisée, il était le seul Marocain à en avoir fait la Une. Il a réalisé ensuite plusieurs films dont les plus connus « Terminator Women » et « Secret Seal ».
En 2002, il décida de transmettre son savoir-faire et son expérience aux jeunes de son pays. Après 40 ans à l'étranger, il rentra au Maroc et se maria dans la ville d'Ahfir. Il s'installa après à Tata, une ville qui l'a ensorcelé par son paysage et la bonté de ses habitants. C'est, d'ailleurs, dans cette ville où ses enfants Ayoub (9 ans) et Adam (8 ans) médaillés d'or récemment à Guelmim, et Rayane (6 ans), sont devenus des champions de Karaté Shotokan sous la conduite du Maître Chakir. Ce dernier dispose de l'une des meilleures salles de Karaté du Royaume.
Qissi nous a même déclaré qu'il a un autre enfant né à Tata. « C'est Ilyass, il a juste 11 mois et déjà ceinture noire en Karaté (Rires...) ». En plus du sport, ses enfants sont de fidèles élèves de l'école coranique... à qui Qissi y tient beaucoup.
Après ses deux métrages 100% marocains : « Vengeance » et « La ligne rouge »...Mohamed Qissi qui a obtenu dernièrement une subvention du CCM, est en train de préparer un autre film qu'il va tourner dans la province de Tata et où ils vont prendront part des acteurs marocains professionnels et aussi amateurs et même des sportifs comme le jeune champion Aziz El Attal.
Originaire de Zagora, Aziz El Attal est un acteur-cascadeur et disciple de plusieurs célèbres maîtres marocains de taekwondo, karaté, vietvodao et plusieurs fois champions du Maroc dans de différents styles. Intitulé : « Le pacte », scénario Mohamed Qissi, Mohammed Boussalem (version initiale) et Mohammed Moncef El Kadiri (version finale), ce long-métrage sera réalisé par Mohamed Qissi avec l'assistance de Brahim Chkiri, le réalisateur de "La route de Kaboul".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.