Hautes fonctions : La procédure de nomination remise à plat    Avis Locafinance ouvre une nouvelle agence à Casablanca    Wafa Assurance lance une gamme de produits à partir de 60 DH/an    Le Souss aura son Forum international en novembre prochain    Rekrute lance un simulateur de salaire gratuit    Education aux valeurs. Oui, mais quoi ?    Tunisie    Immigration clandestine : Six personnes arrêtées à Tan Tan et Laâyoune    Renversement d'un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts    Le ministère de l'éducation nationale rassure    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Le CNDH va présenter ses recommandations d'amendement du Code pénal    L'ONU appelle à enquêter sur l'usage "excessif de la force" par la police russe    Le Hezbollah abat un drone israélien à la frontière libanaise    La Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites    Brexit: Jamais deux sans trois?    Insolite : L'hymne d'Andorre joué par erreur au coup d'envoi de France-Albanie    Les U23 ont-ils encore une chance de se qualifier ?    Une large revue d'effectif prévue par le sélectionneur national face au Niger    Il fait l'actu : Miloudi Moukharik, président de l'UMT    La Bourse de Casablanca boucle la semaine en baisse    Un haut responsable parlementaire chinois appelle à resserrer la coopération parlementaire avec le Maroc    Forte chute des prix des céréales de base et du sucre à l'échelle mondiale    Les régimes végétariens et végétaliens augmenteraient le risque d'AVC    La cigarette électronique au cœur de la polémique    Accident d'Errachidia: le chauffeur ayant pris la fuite se rend aux autorités    "Les fleurs du passé ont fleuri" Premier souffle poétique d'Alain Psaume Bouithy    "Tiwizi", une nouvelle collection pour diffuser des ouvrages académiques auprès d'un large public    "Ça" démarre fort au box-office    L'Boulevard revient dans tous ses états    Pour un nouveau contrat social (au Maroc et ailleurs)    Elections en Russie : Lourdes pertes pour le pouvoir à Moscou    Les Lionceaux et les Lions de l'Atlas logiquement accrochés    Nucléaire iranien: l'AIEA confirme l'installation de centrifugeuses avancées    Ouverture du 8ème congrès national de la Jeunesse socialiste    Mostra de Venise. Le "Joker" triomphe    La qualité l'emportera    Liban: Le Hezbollah dit avoir abattu un « drone israélien » à la frontière    La rentrée sociale !    Météo: Le temps qu'il fera ce lundi    Match amical : La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso 1-0    La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso    Soutien des pays d'Amérique latine à la cause nationale    Les sélections du Maroc (A, olympiques et locaux) ont des rendez-vous décisifs    Les Lions de l'Atlas accrochés à Marrakech par le Burkina Faso    La Toile selon l'art de la «halka» dans une peau comique et moderne    bdellatif El Mesnaoui : «Plusieurs scénarios souffrent d'une faiblesse structurelle»    «Eidreadathon»: Des lectures au goût de la fête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Qissi : Un sportif converti en célèbre acteur...
Publié dans L'opinion le 04 - 10 - 2013

Grand sportif, champion de boxe plusieurs fois, acteur, cascadeur, réalisateur et aussi chorégraphe, Mohamed Qissi, en visite à notre rédaction, se rappelle avec une grande fierté que le premier article paru au Maroc sur son exploit sportif était sur les colonnes de notre journal « L'Opinion » grâce à notre correspondant en Belgique le dévoué et serviteur de tous les sportifs à l'étranger Aziz Belcaïd.
C'était en 1979, où il avait battu, en demi-finale du championnat de Belgique, le redoutable Jésus Fernandez, un Belge d'origine espagnole, qui gagnait tous ses combats par KO mais Qissi était le seul qu'il n'a pas pu abattre...
Mondialement connu sur le grand écran par son célèbre rôle « Tong Po » dans le film d'action « Kickboxer » où il jouait un personnage méchant qui défit Jean-Claude Van Damme. Mohamed Qissi, ce natif d'Oujda champion de la Belgique en boxe anglaise plusieurs fois, débarque tout jeune à Bruxelles en Belgique où, grâce au sport, il devient ami avec Jean-Claude Van Damme.
Outre le sport, ces deux amis devenus inséparables, avaient une autre passion qu'est le cinéma. Cette passion va les pousser en 1982 à prendre la destination de Hollywood où ils vont décrocher leur premier contrat avec la seule boite de production qui faisait des films style art martial. Ils brilleront tous les deux dans trois films : « Bloodsport », « Kickboxer » et « Full Contact » qui restent une référence des films d'action et de combat. Comme ils avaient les mêmes idoles : Mohamed Ali et Bruce Lee. Une fois à Los Angeles, en 1984, ils ont pu rencontrer, dans sa demeure sur Wiltshire Boulevard, la légende Mohamed Ali.
Qissi a même paru en couverture du magazine « Inside Karaté ». Dans l'Histoire de cette revue spécialisée, il était le seul Marocain à en avoir fait la Une. Il a réalisé ensuite plusieurs films dont les plus connus « Terminator Women » et « Secret Seal ».
En 2002, il décida de transmettre son savoir-faire et son expérience aux jeunes de son pays. Après 40 ans à l'étranger, il rentra au Maroc et se maria dans la ville d'Ahfir. Il s'installa après à Tata, une ville qui l'a ensorcelé par son paysage et la bonté de ses habitants. C'est, d'ailleurs, dans cette ville où ses enfants Ayoub (9 ans) et Adam (8 ans) médaillés d'or récemment à Guelmim, et Rayane (6 ans), sont devenus des champions de Karaté Shotokan sous la conduite du Maître Chakir. Ce dernier dispose de l'une des meilleures salles de Karaté du Royaume.
Qissi nous a même déclaré qu'il a un autre enfant né à Tata. « C'est Ilyass, il a juste 11 mois et déjà ceinture noire en Karaté (Rires...) ». En plus du sport, ses enfants sont de fidèles élèves de l'école coranique... à qui Qissi y tient beaucoup.
Après ses deux métrages 100% marocains : « Vengeance » et « La ligne rouge »...Mohamed Qissi qui a obtenu dernièrement une subvention du CCM, est en train de préparer un autre film qu'il va tourner dans la province de Tata et où ils vont prendront part des acteurs marocains professionnels et aussi amateurs et même des sportifs comme le jeune champion Aziz El Attal.
Originaire de Zagora, Aziz El Attal est un acteur-cascadeur et disciple de plusieurs célèbres maîtres marocains de taekwondo, karaté, vietvodao et plusieurs fois champions du Maroc dans de différents styles. Intitulé : « Le pacte », scénario Mohamed Qissi, Mohammed Boussalem (version initiale) et Mohammed Moncef El Kadiri (version finale), ce long-métrage sera réalisé par Mohamed Qissi avec l'assistance de Brahim Chkiri, le réalisateur de "La route de Kaboul".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.