Botola : Le Wydad de Casablanca s'impose à domicile face à la RS Berkane    Bab Sebta : mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 39 000 euros    Le crédit bancaire progresse de 3,6% au T2-2022 (BAM)    La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Covid-19: 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccinCovid    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Premier League: Haaland et Manchester City se régalent contre United    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Quelle culture voulons-nous ?    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



DHJ : Ces Hommes qui ont fait le football Jdidi
Publié dans L'opinion le 22 - 10 - 2013

Chicha et El Yazid, ou l'apparition d'une étoile et la sagesse d'un père spirituel
Notre série sur « Ces Hommes qui ont fait le football Jdidi » se poursuit de plus belle. Cette fois-ci, c'est Chicha et El Yazid, qui ont focalisé le sujet de notre brin de causette au café « La Tulipe » avec Chouaïb Douib, ex-footballeur jdidi.
Révélé dans un club de quartier du nom de Raja, Chicha de son vrai nom Al Garchani Abderrahmane fut transféré au club DHJ encore à l'âge de cadet. L'adolescent exhibait déjà un talent de vedette sur les terrains vagues contre des ainés chevronnés, ahurissant ses fans par des éclats de maestro. M. El Yazid président du Difaâ qui venait à peine de consolider sa place parmi les grands, clamait partout dans les médias « qu'un jeune garçon allait bientôt attirer regards et renommée sur notre ville ».
La prophétie allait, en effet, se réaliser en 1967-1968 durant la 2ème saison de l'équipe dans le championnat national, au cours de laquelle le jeune espoir allait remporter le titre de premier buteur avec 18 ballons dans les filets adverses. L'une des grandes rencontres qui allait faire de lui une star, le Difaâ la jouait contre le KAC de Kenitra avec ses Boujemaâ, Mohammed, Baltam, Pampam et autre Kala... à El Jadida. Ce jour là, d'après ce que nous a raconté Chouaïb Douib, ex-joueur et coach de football, une grande partie du public menée par Ouardi parrain du Raja et Sid El Arbi vendeur de petit lait après ses matchs, avait suivi Chicha à pied depuis son quartier jusqu'au stade El Abdi avec une fanfare très tapageuse pour les faibles tympans.
Le Difaâ diminué par l'absence de son capitaine Maâroufi, sa tête d'or et champion des buteurs de la saison précédente Chiadmi, ainsi que d'autres valeurs sûres gratifia l'assistance d'un piètre spectacle en première mi-temps et encaissa deux buts. Au repos Ouardi se faisant fort de tourner le vent en faveur des locaux descendit aux vestiaires pour promettre à Chicha devant un comité inquiet que tout but marqué contre le KAC valait 5000 francs (50 dhs de nos jours), tandis que M. El Yazid dans un coin à l'écart miroitait sa montre d'or comme trophée devant le seul témoin, arrière droit et copain Abdellatif Spania en disant et répétant « à toi tout seul tu peux terrasser le KAC. Même diminués nous pouvons la remporter cette rencontre ».
La 2ème mi-temps débuta avec un Chicha aux manches retroussées, comme débuta après dix minutes son carton contre Hmida Haouat, keeper du KAC. Au 4ème but Ouardi se leva dans la tribune pour crier « Chicha, AHBESS ! si jamais tu marques le 5ème , je ne tiendrai plus ma promesse ». Tout le public rit aux éclats. Le parrain trouvait que la dette s'alourdissait alors que la prime d'un match elle-même octroyée par le comité pour chaque joueur ne dépassait pas 5000 francs en cas de victoire. Alors que Mr Ziani arbitre de la rencontre ajoutait un autre petit caillou à ceux qu'il avait déjà en main pour ne point rater le compte. Et pour ne pas perdre ses 20000 francs gagnés au pari, Chicha seul devant les bois adverses, fut surpris par l'apparition inattendue de feu Krimo, ailier de l'époque et agent de police, qui marqua le 5ème but par une botte qui avait frôlé le soulier de l'enfant prodige et paré à l'avertissement de Ouardi. Une botte impuissante cependant à arrêter les larmes de la star qui avait pleuré vaincu et pleurait encore victorieux. Le KAC dans un sursaut d'honneur logea le ballon dans les filets du Difaâ juste avant la fin de la rencontre suite à un pénalty tiré par le grand Kala, pour ramener le score à 5-3.
Les annales retiendront qu'après l'aventure vécue M. El Yazid fut porté en triomphe par ses poulains devant une tribune en délire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.