Open d'Australie: Shapovalov fait tomber Zverev (VIDEO)    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    USA: La région de Big Sur en Californie frappée par un important feu de forêt    Nouvelles manifestations en France avant l'entrée en vigueur du passe vaccinal    Les températures attendues ce dimanche 23 janvier 2022    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Au chevet des animaux errants à Bagdad: un coeur gros comme ça mais zéro soutien    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    CAN2021 : Samedi, les Lions de l'Atlas à l'entraînement sans Bounou, Hakimi et Fajr !?    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Maroc- RD Congo aux barrages du Mondial (Qatar-2022)    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Yémen: Raids aériens sur les Houthis, négociations à Oman
Publié dans L'opinion le 03 - 06 - 2015

Des responsables politiques ont fait état de progrès dans les efforts visant à ouvrir un dialogue entre les parties en conflit au Yémen, alors que les avions de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite ont bombardé lundi des positions des miliciens chiites houthis dans pratiquement toutes les régions du pays.
Le sultanat d'Oman, qui ne participe pas à l'offensive lancée par Ryad le 26 mars dernier pour rétablir dans ses fonctions le président yéménite en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi, organise une médiation entre des représentants du gouvernement américain et des milices houthistes dans un hôtel de Mascate, ont indiqué ces sources politiques.
Selon des responsables politiques indépendants à Sanaa, ces discussions ont permis de réduire les divergences entre les Houthis et le gouvernement en exil, ce qui pourrait permettre l'ouverture de négociations à Genève sous l'égide des Nations unies
"Il y a des progrès dans les discussions pour aboutir à un accord sur une trêve de longue durée et la relance d'un dialogue politique", a déclaré l'un de ces responsables.
Selon le porte-parole du gouvernement yéménite Rajeh Badi, l'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a enregistré des progrès sur "la date, l'ordre du jour et le cadre des discussions de Genève".
Le diplomate s'est entretenu à Ryad avec le président Mansour Hadi après des discussions à Sanaa avec des dirigeants houthis.
De précédentes tentatives visant à ouvrir des pourparlers en Suisse ont échoué en raison des objections du gouvernement en exil, installé à Ryad, qui réclame comme préalable à toute discussion que les Houthis quittent les principales villes du Yémen et reconnaissent l'autorité de Mansour Hadi.
Les miliciens chiites posent quant à eux comme condition l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu. Selon les responsables politiques contactés au Yémen, des progrès ont été enregistrés en vue d'un accord pour une trêve de cinq semaines et la libération par les Houthis de plusieurs personnalités pro-Hadi, dont le ministre de la Défense et le frère du chef de l'Etat.
La chasse saoudienne a bombardé lundi la province de Saada, fief des Houthis, dans le nord du pays, aussi bien qu'Aden, la grande ville portuaire du Sud, et des villes du centre.
Les habitants de la capitale, Sanaa, ont témoigné du bruit incessant des explosions et des tirs de l'artillerie antiaérienne depuis dimanche.
Les avions de la coalition ont aussi bombardé un groupe de miliciens chiites dans les faubourgs d'Aden, théâtre depuis deux mois de combats de rue acharnés entre Houthis et partisans du président Hadi.
Par ailleurs, dix-huit miliciens chiites houthis ont été tués mardi dans une embuscade tendue par des membres armés d'une tribu à Qaed dans la province d'Ibb dans le centre du Yémen, rapportent des habitants.
L'embuscade visait un convoi de miliciens houthis et de soldats fidèles à l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh qui circulait en direction de Taëz, théâtre de violents affrontements avec les militaires soutenant le président en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi. Il s'agit de l'une des plus meurtrières attaques au sol commises depuis plus de deux mois dans ce conflit. Une coalition de plusieurs pays sunnites du Golfe conduite par l'Arabie saoudite mène depuis neuf semaines des raids aériens contre les groupes houthis qui se sont emparés de la majeure partie du Yémen.
Le sultanat d'Oman, qui observe une position de neutralité dans ce conflit, tente de jouer les médiateurs entre les milices houthistes et des représentants du gouvernement américain dans un hôtel de Mascate.
Selon des responsables yéménites, ces discussions contribuent à rapprocher les points de vue entre le gouvernement en exil de Hadi et les miliciens chiites et pourraient conduire à des négociations officielles sous l'égide de l'Onu.
Selon le Programme alimentaire mondial (Pam), plusieurs milliers de tonnes d'aide humanitaire n'ont pas pu être livrées dans le port en raison des combats.
Le MV Amsterdam, qui transportait assez de nourriture pour alimenter 60.000 personnes pendant un mois et qui était attendu à Aden, a été contraint de se dérouter vers le port d'Houbbaïda, précise le Pam dans un communiqué.
La France a annoncé lundi avoir authentifié une vidéo dans laquelle la Française Isabelle Prime, enlevée en février au Yémen, appelle François Hollande à oeuvrer en faveur de sa libération.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.