Selon l'USFP, l'accueil de Brahim Ghali en Espagne est un «scandale» et une «trahison»    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    Gloire au peuple palestinien    Tétouan: Quatre personnes interpellées pour escroquerie et vol    Covid-19 : Un allègement du couvre feu prévu après le ramadan    M. Bourita s'entretient avec son homologue ivoirienne    Israël : Péril en la demeure    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mercredi 12 mai    DGAPR : Une légère baisse des contraventions notifiées au ministère public    Samir Kheldouni Sahraoui: "Le tourisme marocain 2.0 post Covid nécessite une offre labellisée Covid Free"    Législatives 2021: Le PAM accélère la cadence    FC Séville: Lopetegui explique pourquoi il écarte El Haddadi    Pourquoi il faut réhabiliter le tourisme culturel    Le leadership marocain en matière de protection de la biodiversité mis en exergue à Tokyo    Indices PMI : les tensions inflationnistes continuent de se renforcer dans le secteur manufacturier    IRT-HUSA (1-1) : Le Hassania n'a pas volé le nul !    La LADDH dénonce "la grave" détérioration de la situation des droits de l'Homme en Algérie    Echec d'une manœuvre grossière du polisario au Parlement européen    Allemagne : Jusqu'à un tiers des emplois du secteur auto menacé par l'électrique    Edito : Data cash    Lutte contre la production de sacs en plastique interdits : Démantèlement d'un atelier clandestin à Benslimane    Ch'hiwa bel khef: pâte à pizza (VIDEO)    MCO-RCOZ (0-0) : Un nul et beaucoup de regrets !    Covid-19 : le variant indien détecté dans 44 autres pays    DHJ-OSC (0-1) : La rechute jdidie, l'arrêt de l'hémorragie mesfouie !    Météo/Maroc : Temps stable avec ciel dégagé ce mercredi 12 mai    Maroc/Conseil de gouvernement : L'ordre du jour de la réunion de ce mercredi 12 mai    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Akid sanctionné par l'OCK    Le dirham s'apprécie face à l' euro du 29 avril au 5 mai    Report de la séance mensuelle de politique générale de la Chambre des conseillers    Botola pro D1 : Le Raja lorgne de nouveau la pole position    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    Botola Pro D1: le classement provisoire (16e journée)    Chelsea : Des changements contre Arsenal avant la finale de FA Cup    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    Le Maroc réitère son rejet catégorique des violations qu'a connu Al Qods    Fatima Tabaamrant : la voix engagée !    Musique : Un album posthume du rappeur DMX prévu pour le 28 mai    France: "covid" au masculin et en minuscule dans "Le Petit Robert" 2022    Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère)    Patrimoine: la Villa Harris fait peau neuve    L'ONU "profondément préoccupée" par la violence à Al Qods-Est    Gaza : Israël dit avoir frappé 130 cibles militaires et éliminé 15 militants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une première dans le Grand Sud : Lancement d'un programme de formation des pilotes à Agadir: Les instructeurs agréés par l'IATA et l'OACI
Publié dans L'opinion le 29 - 07 - 2016

A l'occasion de la Fête du Trône, l'Ecole de formation professionnelle privée LCCTC d'Agadir annonce le lancement du premier vol d'instruction pour la formation des pilotes. C'est une première en matière de formation spécialisée dans le Grand Sud. Les instructeurs sont agréés par l'IATA et l'OACI.
LCCTC dispose de ressources matérielles propres (3 avions basés à l'aéroport Al Massira et 3 Simulateurs) ainsi que des ressources humaines hautement qualifiées composées de commandants de bord, d'ingénieur, et instructeurs ayant reçu des références internationales. Les instructeurs sont agréés par l'IATA, d'autres par l'OACI. Par ailleurs, l'organisation internationale de l'OACI a accrédité sur le plan international 3 instructeurs pour former les instructeurs dans le monde, dont l'un des trois est instructeur permanent au sein de LCCTC à Agadir. L'Ecole vient de réussir l'inspection audit du ministère de l'Education et de la Formation Professionnelle pour devenir la première école accréditée dans les régions du Sud, pour la formation des agents d'accueil dans les transports aérien et maritime. Cette réalisation s'ajoute et confirme l'homologation du programme de la formation des pilotes de ligne reçu émanant de la direction de l'aviation civile sous la tutelle du ministère du Transport et de la Logistique, donnant la chance aux jeunes dans le Sud du Maroc. Il s'agit donc de la capacité d'apprendre à piloter les grands avions de ligne selon des référentiels d'excellence puisque LCCTC est la première école privée reconnue du Royaume admise dans le programme TRAINAIR PLUS mis en place et supervisé par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale OACI. L'Ecole est dirigée par une femme, Mme Ouhadious Loubna, avec une grande expérience en formation dans le domaine de l'aérien. Formation aux métiers de l'aéroport, une expérience de formatrice en tant d'instructrice DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) à Rabat. Instructrice IATA mais également une bonne formation dans les métiers de l'escale : Handling, assistance au sol, marchandises dangereuses...
Depuis 2016, Loubna est instructrice OACI 5 Organisation de l'Aviation Civile Internationale basée à Montréal et conceptrice de cours selon le référentiel OACI. La directrice de l'Ecole est bien assistée avec la coordination de M. Hoummady, ex-commandant de bord et Instructeur RAM. 25 ans instructeur OACI. Mme Ouhadious aborde avec fierté la formation spécifique de l'Ecole, 1er centre privé et seul centre qui dispense des cours IATA ; en précisant que l'établissement offre une formation PNT (Personnel Navigant Technique) ; une formation PNC (Personne Navigant Cabine) ; ATE (Agent Technique d'Exploitation) et ACE ( Agent Commercial Escale).
« L'Ecole est membre du Programme Trainair Plus OACI, ajoute-t-elle. Il s'agit d'un programme d'Excellence avec une bonne préparation qui dispense des cours et règlements par le département GAT de l'OACI. L'objectif es d'améliorer la qualité de la formation en vue d'une standardisation internationale afin d'améliorer la sécurité en aéronautique... Notre Ecole dispense aussi une formation en délocalisation pour une licence universitaire des services aériens avec l'Université Angers de France. Il s'agit d'une formation académique. »
A la question au sujet de l'importance de la formation des ATE, Loubna explique : « l'ATE : Agent Technique Exploitation est le préparateur des vols. Il revêt une grande importance aux yeux du comandant du vol ; car il est chargé de la coordination et de l'assistance au sol. Nous sommes la première Ecole Privée au Maroc à dispenser cette formation, depuis début 2016. Et ce, avec notre partenaire Swissport en Handling. A signaler aussi la formation des superviseurs Avions qui arrivent en dessous des ATE... »
Votre grande nouveauté est la formation de pilote avion ?
Réponse : « En effet, une formation solide puisque nous assurons 1300 heures de cours, avec présence sur classe, au Maroc, alors qu'en Europe les apprenants n'ont que 650 heures sur tablette. C'est ce qui explique le bon niveau des pilotes marocains, formés au Maroc. C'est une formation réelle dispensée par des comandants de bord, des ingénieurs, des techniciens supérieurs ayant tous une grande expérience de terrain de la formation.
Quelles nationalités viennent dans votre école ?
Réponse : La formation OACI, qui va de la conception des cours à la qualité des instructions et au type de management dans notre Centre de formation, est le pilier qualité de nos différents atouts de formation. Nos avons au sein de notre école des Français, des Tunisiens, des Tchadiens, des Mauritaniens, des Algériens, des Ivoiriens ... Notre point fort est que notre Ecole dispose de formateurs permanents qui dispensent également la formation à l'étranger tel que l'Ecole Nationale d'Avion Civile France ( ENAC). Pour nous, c'est une fierté marocaine de travailler dans ce contexte. Cela met en valeur et notre formation et la qualité des diplômes livrés après la formation...
Un mot de la fin
« Je tiens à préciser que notre Vison 2020 cadre parfaitement et rejoint la vision dictée par Sa Majesté, en l'occurrence la création d'un grand centre de Formation aéronautique en vue d'arrêter la migration et les transferts de devises vers l'étranger pour la formation des Marocains. »
Très bonne continuation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.