Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Biden, Obama, Bush et Clinton prêts à se faire vacciner publiquement contre la Covid-19    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Botola Pro D1 "Inwi" / MAS-AS FAR (2-1) : Les Massaouis surprennent les Militaires !    Cannabis. Un indice que le Maroc pourrait légaliser    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Vague de froid: forte mobilisation à Taounate    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    « Vaccination obligatoire au Maroc ». LCI l'a décidé    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    Vente de médicaments en ligne, fin de l'anarchie    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Dr Moncef Slaoui : « Nous aurons assez de doses pour vacciner la totalité du monde d'ici la première moitié de 2022 » [Vidéo]    Mariage de raison    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Covid-19 : le Maroc, désormais, parmi les pays à taux de contamination modéré    L'ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l'OMS    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Porté disparu à Midelt, un technicien de 2M retrouvé sain et sauf    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Automobile: les ventes du neuf en baisse    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





38ème édition du salon IFTM Top Resa à Paris : Occasion ratée pour la promotion du Maroc
Publié dans L'opinion le 23 - 09 - 2016

31763 professionnels, 1500 marques exposantes, 78% de visiteurs français ; 22% de visiteurs étrangers, 160 destinations représentant l'ensemble des continents, en 2015, sont les chiffres enregistrés lors de la 37 ème édition. IFTM Top Resa, le salon international de l'industrie du tourisme et du voyage, rassemble pendant quatre jours à Paris l'ensemble des acteurs du tourisme outgoing (réceptifs étrangers, hôtellerie, destinations étrangères, transporteurs, tour-opérateurs, technologies...). IFTM Top Resa est le seul salon de France à proposer une offre multi-cible (loisir, affaires, MICE).
En tenue conjointe avec IFTM Top Resa, le MAP Pro, salon de l'industrie
du tourisme en France, rassemble pendant 2 jours l'ensemble des acteurs du tourisme ingoing (hôtellerie, restauration, monuments historiques, offices de tourisme, comités départementaux du tourisme, réceptifs France...). Il s'agit en effet du salon de l'Industrie du tourisme en France, avec deux salons en un. La rencontre professionnelle de l'industrie du tourisme en France, par excellence.
En ce qui concerne le stand du Maroc au Top Resa, on s'attendait cette année à une belle prestation de promotion touristique et politique à l'occasion de la tenue de la COP22 à Marrakech début novembre prochain. Quelle grande déception chez les professionnels marocains, rien n'a été constaté à ce sujet. Chez les marrakchis, la déception est plus amère encore, puisqu'ils comptaient sur le salon français pour permettre une belle promotion touristique de la destination Marrakech. Surtout que le marché français compte énormément pour la destination.
A part une petite affiche accrochée et mal visible, rien du tout. « Walou ». UN non sens qui dénote une irresponsabilité flagrante du fait de faire rater au Maroc et à son tourisme une belle occasion de promotion, via la tenue de la COP 22. Il y a vraiment de quoi être dérouté et crier au scandale à ce sujet. EN effet, comment le Commissaire de la COP 22 et ses partenaires : ONMT, RAM, Ambassade du Maroc à Paris Conseil Régional de Marrakech, Mairie de Marrakech, peuvent être se permettre un tel « oubli » et un tel ratage ? Cela est vraiment inadmissible.
Même l'ONMT en tant qu'outil officiel de la promotion touristique nationale n'a rien présenté au sujet de la COP22 au stand du Maroc. Un stand réduit de 80 m2 de moins que l'an dernier alors qu'on devrait avoir au minimum un stand de 300 m2 pour abriter à la fois le stand du Maroc et celui réservé à la présentation de la COP 22. IL s'agit quand d'un grand évènement international, qui va donner une grande visibilité au Maroc renforçant son image de marque et son dynamisme à jouer un rôle positif dans la protection de l'Environnement à l'échelon mondial. Ce n'est pas tous les ans que le Maroc aura cette chance d'organiser la COP 22.
Au stand du Maroc, il n'y avait ni information au sujet de la COP 22, ni dépliants distribués, ni hôtesses donnant l'information, ni film projet projeté à ce sujet : un ratage impardonnable, qui n'a aucun raison d'être et auquel on ne peut trouver aucune justification. C'est vraiment et terriblement incroyable. ET dire qu'on rate là une occasion en or pour parler du Maroc et pour communique sur la tenue de cette manifestation à valeur mondiale.
Si au moins les responsables l'organisation de la COP 22 avait délégué au CRT de Marrakech de gérer cette participation avec les moyens matériels, outils de communication nécessaire, il aura fait du beau travail. Comment l'ONMT n'a-t-il pas pensé à associer ses moyens au savoir faire du CRT de Marrakech et faire une bonne action de promotion jumelée sur la COP 22 et sur le tourisme à Marrakech ? ON ne comprend plus rien.
Cela est d'autant plus inconcevable, car cette occasion ne va plus se répéter. On a raté une grande chance de bien et mieux parler du Maroc, de sa stabilité politique, de ses réalisations économiques et de sa vision de développement touristique et autres... ET dire que si des pays concurrents avaient cette chance d'organiser la COP 22 (Turquie, Egypte ou Espagne, entre autres...) ils auraient fait un tapage incroyable au salon du Top Resa, tant à l'intérieur du salon qu'à l'extérieur.
Une fois encore nos responsables du tourisme et autres, démontrent qu'ils n'ont pas encore acquis les bons réflexes pour vraiment servir le développement du pays dans le bon sens. Ils ne font que se gargariser à travers des discours pompeux pour passer à la télé et annoncer des propos non réalisés et encore moins crédibles allant jusqu'au mensonge flagrant, comme ce qu'il a été rapporté sur le stand Top Resa et son rôle pour la visibilité de l'organisation de la Cop 22.
C'est vraiment scandaleux et irresponsable. Jusqu'à quand va-t-on continue à alimenter propager un discours, juste pour la consommation, dénudé de la réalité que vivent les professionnels du tourisme. Ils étaient présents au Top Resa, et qui ont constaté de visu que rien na été fait pour la présentation de l'organisation de la COP 22.
Pire encore, pour cette année, il n'y avait même pas de chaises au salon ni de tables pour permettre aux participants et leurs partenaires de travailler à l'aise. Tout le monde est resté debout : une honte par rapport à ce qu'on voit dans les autres stands des autres pays. On ne fait pas du tourisme avec amateurisme et légèreté, lorsqu'on a des partenaires professionnels, bien outillés, crédibles, responsable et percutants... Et surtout lorsqu'on tient vraiment à participer au développement touristique de son pays avec l'efficacité et le dynamisme qu'il faut. Ce n'est pas le cas de nos responsables, d'où des ratés à la pelle, sans le moindre remord, ni regret...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.