Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Températures min et max prévues - Samedi 20 Juillet 2019    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Olympiade internationale de mathématiques. Brillante prestation marocaine    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Le Roi Mohammed VI félicite l'équipe algérienne pour sa victoire    La FRMF annonce un nouveau règlement concernant les agents sportifs    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    Meknès : 30 ans de prison pour avoir tué son ami à coups de rasoir    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Communiqué du Bureau politique du PPS    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030 : Création de 200 établissements durant deux rentrées scolaires
Publié dans L'opinion le 01 - 02 - 2017

Environ 200 établissements scolaires ont été créés, dont 54% en milieu rural durant les deux rentrées 2015-2016 et 2016- 2017, dans le cadre de la mise en oeuvre des projets de la vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030», a indiqué lundi le secrétaire général du ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Youssef Belqacimi.
«Lors de ces deux rentrées scolaires, le nombre des complexes scolaires a augmenté pour s'établir à 119 écoles, tandis que celui des internats a atteint 242, et ce dans le cadre du projet d'élargissement de l'offre scolaire, a souligné le responsable, dans un exposé présenté lors d'une rencontre de coordination avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux, ainsi qu'avec les coordinateurs nationaux relevant du ministère, consacrée à la présentation du bilan préliminaire des projets de la mise en oeuvre de la vision stratégique et à l'identification des mécanismes et des dispositifs à même de concrétiser cette opération.
Plus de 67.000 élèves ont bénéficié des programmes de l'éducation non-formelle, dans le cadre du projet visant à garantir un enseignement de rattrapage cohérent et intégré à l'ensemble des enfants en situation d'exclusion scolaire, et environ 2600 ont profité du programme la deuxième chance ,a fait savoir M. Belqacimi.
En matière d'amélioration de la qualité de l'éducation et l'enseignement, le secrétaire général a relevé lors de ce conclave, présidé par le ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Benmokhtar et son ministre délégué, Khalid Berjaoui, que le projet «développement du modèle pédagogique» a connu la mise en oeuvre de plusieurs dispositions, en l'occurrence le lancement de «la lecture pour la réussite» en langue arabe au niveau de la première et de la deuxième année du cycle primaire dans 90 écoles et 190 classes, ainsi que l'expérimentation du «programme révisé pour les 4 premières années» dans 168 écoles primaires et 1690 classes.
La mesure du «développement des capacités de lecture» en langue arabe, science de la vie et de la terre, la physique et les mathématiques au niveau du cycle secondaire collégial a été également mise en œuvre, a ajouté le responsable, notant qu'en matière du renforcement des langues étrangères, la disposition de «l'amélioration de l'enseignement et l'apprentissage de la langue française» a été lancée à travers l'élaboration d'une conception harmonieuse à même d'améliorer l'enseignement et l'apprentissage de la langue de Molière, l'adoption de nouvelles pédagogies pour l'enseigner, la révision des programmes du français du secondaire collégial et l'élargissement de cette opération au niveau du secondaire qualifiant et du primaire, outre la mise en place d'un dispositif pédagogique intégré pour la concrétisation de cette conception, conformément à une approche participative avec l'ensemble des intervenants dans le champ éducatif. M. Belqacimi a, en outre, fait remarquer que les filières internationales du baccalauréat marocain, durant ces deux rentrées, se sont élargies pour toucher 448 lycées, outre la formation des professeurs, des inspecteurs et des cadres administratifs responsables de ces filières, estimant que la période exemplaire pour gérer «le parcours de la découverte de métiers au niveau du cycle primaire» a ciblé 157 écoles, 535 classes et 19.000 élèves au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra.
Dans le même cadre, le secrétaire général a indiqué que 15 parcours professionnels ont été créés au niveau du secondaire collégial où plus de 5.000 élèves y étudient, ajoutant qu'en ce qui concerne le baccalauréat professionnel, 19 parcours ont été créés au titre de la rentrée scolaire 2016-2017, déclinés en trois trois pôles: agriculture, industrie et services couvrant l'ensemble du territoire national.
Un total de 1.000 personnes ont bénéficié, au cours de la rentrée scolaire 2016-2017, du projet portant sur le renouvellement des métiers de l'éducation et de la formation, ainsi que la promotion des parcours professionnels, a indiqué M. Belqasmi, rappelant qu'il a été procédé à la formation de 42 experts régionaux en matière de mécanismes d'accompagnement et de formation par la pratique et à la sélection de professeurs accompagnant, ainsi qu'à la généralisation de la filière de formation des cadres administratifs et pédagogiques.
S'agissant du projet relatif à la promotion de l'action pédagogique dans les établissements scolaires, il a été procédé à la création de 11 établissements pour s'ouvrir sur les langues et les activités culturelles et artistiques, précisant qu'environ 5.246 élèves ont profité des ateliers organisés dans ces établissements au cours de l'année scolaire 2015-2016.
Quelque 46 centres sportifs ont été mis en place profitant à quelque 17.780 élèves issus de 152 écoles primaires, tandis que 1.200 nouveaux clubs dédiés à l'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme ont été créés et mis à niveau. Il a été également procédé à formation de 1.200 animateurs exerçant dans ce domaine. Dans le cadre du projet lié de réforme des systèmes d'évaluation, des examens et d'orientation pédagogique et professionnelle, plus de 300.000 élèves ont bénéficié du soutien scolaire au niveau du cycle de l'enseignement primaire et plus de 220.000 au niveau du cycle secondaire qualifiant.
Pour ce qui est de la promotion du préscolaire et de l'accélération de sa généralisation, M. Belqasmi a affirmé que le ministère a élaboré un cadre de référence national, une méthodologie pour l'enseignement préscolaire et un projet de cahier des charges pour ouvrir et élargir la structure de ce genre d'enseignement.
Au niveau du projet relatif à l'intégration des technologies de l'information et de la communication dans l'école, 8.722 enseignants ont bénéficié du programme «Scratch» qui a également profité à plus de 165.000 élèves, tandis que le projet portant sur le renforcement de l'intégration du système d'information à l'éducation et la formation a permis l'élaboration et le développement de nouveaux systèmes informatiques destinés à accompagner la mise en œuvre des projets de la vision stratégique et lancer une nouvelle version du système de gestion scolaire «Massar».
En ce qui concerne le volet «Gouvernance et mobilisation», le ministère a poursuivi la mise en place de la décentralisation effective, en passant à 12 à 16 académies régionales de l'éducation et de la formation et le renforcement de leurs structures organisationnelles et celles des directions provinciales du ministère, outre l'adoption du mécanisme de recrutement par contrat.
Cette rencontre, qui a été marquée par l'organisation d'ateliers pour examiner les 16 projets intégrés, a été une opportunité pour déterminer les moyens à même de mettre en œuvre la vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030.
Le ministère de l'Education et de la Formation professionnelle avait procédé, en mars dernier, au lancement des projets de la vision stratégique et au suivi de sa mise en œuvre aux niveaux régional et provincial, lors d'une 2ème rencontre, en juillet 2016, avec les responsables régionaux et provinciaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.