Communiqué du bureau politique du PPS    Une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Le FC Barcelone tient son nouveau défenseur !    Le HUSA assure son maintien, le CAYB menacé    Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse    Roland-Garros: Serena Williams déclare forfait    Les condoléances du Parti du Progrès et du Socialisme    Hong Kong: Arrestation de Joshua Wong    TikTok : La bataille juridique s'achèvera-t-elle ?    L'Algérie a besoin d'un prix du baril de pétrole à 157,2 dollars pour équilibrer son budget    Le «nœud»    Années 30. Comment vivaient les Juifs du Maroc    Cour des Comptes : L'encours à la dette a plus que doublé durant la dernière décennie    La pandémie de Covid-19 a rappelé au monde «la communauté de notre destin»    Les enfants, les adolescents et les maladies cardio-vasculaires    Vidéo : Basma Hammouchia rejoint les rangs de la brigade des policiers en herbe    Naima ou l'injustice territoriale    «Les Gnawa de Lalla Mimouna», de M'bark El Haouzi et Erwan Delon aux Editions l'Harmattan    Rentrée scolaire: quid de l'enseignement de l'amazighe?    La Chikha est avant tout une guerrière    CNSS : nouveau soutien au profit des entreprises [Document]    Casa-Transports accélère l'élaboration des contrats d'exploitation des futures lignes de tram    Imam Mahmoud Dicko: dans les situations difficiles, le Maroc "est le premier pays qui vient au secours du Mali"    Abdeslam Seddiki pointe du doigt les « réalisations et les grandes réformes » du gouvernement    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Cour des comptes: dégringolade du rendement des principaux impôts    Marsa Maroc : CA de 1 454 MDH au 30 juin    Des Marocains bloqués à Melilia bientôt rapatriés    Enfant tuée à Tafoughalt : un suspect interpellé et mis en garde à vue    L'OMS enquête sur des accusations de crimes sexuels liées à l'épidémie d'Ebola en RDC    Le nouvel Émir du Koweït prête serment    Colère en Inde après la mort d'une jeune femme à la suite d'un viol collectif    Présidentielle américaine : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden sombre dans la confusion générale    Restitutions d'œuvres d'art : la gestion française du dossier laisse à désirer    Subventions accordées aux artistes: le coup de gueule de Latifa Raafat (VIDEO)    Aït Taleb: « le Maroc n'est pas à l'abri d'une nouvelle vague » (VIDEO)    Nadia Fettah: « La promotion du tourisme est tributaire de la réouverture des frontières »    Roland, Strasbourg et Hambourg    Impôts: La DGI propose de nouvelles fonctionnalités en ligne    Industrie: Baisse de l'indice des prix à la production en août (HCP)    Covid-19 au Maroc: triste bilan des décès    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Mali: Le président de transition Bah N'daw remercie le Roi Mohammed VI en recevant Nasser Bourita    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030 : Création de 200 établissements durant deux rentrées scolaires
Publié dans L'opinion le 01 - 02 - 2017

Environ 200 établissements scolaires ont été créés, dont 54% en milieu rural durant les deux rentrées 2015-2016 et 2016- 2017, dans le cadre de la mise en oeuvre des projets de la vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030», a indiqué lundi le secrétaire général du ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Youssef Belqacimi.
«Lors de ces deux rentrées scolaires, le nombre des complexes scolaires a augmenté pour s'établir à 119 écoles, tandis que celui des internats a atteint 242, et ce dans le cadre du projet d'élargissement de l'offre scolaire, a souligné le responsable, dans un exposé présenté lors d'une rencontre de coordination avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux, ainsi qu'avec les coordinateurs nationaux relevant du ministère, consacrée à la présentation du bilan préliminaire des projets de la mise en oeuvre de la vision stratégique et à l'identification des mécanismes et des dispositifs à même de concrétiser cette opération.
Plus de 67.000 élèves ont bénéficié des programmes de l'éducation non-formelle, dans le cadre du projet visant à garantir un enseignement de rattrapage cohérent et intégré à l'ensemble des enfants en situation d'exclusion scolaire, et environ 2600 ont profité du programme la deuxième chance ,a fait savoir M. Belqacimi.
En matière d'amélioration de la qualité de l'éducation et l'enseignement, le secrétaire général a relevé lors de ce conclave, présidé par le ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Benmokhtar et son ministre délégué, Khalid Berjaoui, que le projet «développement du modèle pédagogique» a connu la mise en oeuvre de plusieurs dispositions, en l'occurrence le lancement de «la lecture pour la réussite» en langue arabe au niveau de la première et de la deuxième année du cycle primaire dans 90 écoles et 190 classes, ainsi que l'expérimentation du «programme révisé pour les 4 premières années» dans 168 écoles primaires et 1690 classes.
La mesure du «développement des capacités de lecture» en langue arabe, science de la vie et de la terre, la physique et les mathématiques au niveau du cycle secondaire collégial a été également mise en œuvre, a ajouté le responsable, notant qu'en matière du renforcement des langues étrangères, la disposition de «l'amélioration de l'enseignement et l'apprentissage de la langue française» a été lancée à travers l'élaboration d'une conception harmonieuse à même d'améliorer l'enseignement et l'apprentissage de la langue de Molière, l'adoption de nouvelles pédagogies pour l'enseigner, la révision des programmes du français du secondaire collégial et l'élargissement de cette opération au niveau du secondaire qualifiant et du primaire, outre la mise en place d'un dispositif pédagogique intégré pour la concrétisation de cette conception, conformément à une approche participative avec l'ensemble des intervenants dans le champ éducatif. M. Belqacimi a, en outre, fait remarquer que les filières internationales du baccalauréat marocain, durant ces deux rentrées, se sont élargies pour toucher 448 lycées, outre la formation des professeurs, des inspecteurs et des cadres administratifs responsables de ces filières, estimant que la période exemplaire pour gérer «le parcours de la découverte de métiers au niveau du cycle primaire» a ciblé 157 écoles, 535 classes et 19.000 élèves au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra.
Dans le même cadre, le secrétaire général a indiqué que 15 parcours professionnels ont été créés au niveau du secondaire collégial où plus de 5.000 élèves y étudient, ajoutant qu'en ce qui concerne le baccalauréat professionnel, 19 parcours ont été créés au titre de la rentrée scolaire 2016-2017, déclinés en trois trois pôles: agriculture, industrie et services couvrant l'ensemble du territoire national.
Un total de 1.000 personnes ont bénéficié, au cours de la rentrée scolaire 2016-2017, du projet portant sur le renouvellement des métiers de l'éducation et de la formation, ainsi que la promotion des parcours professionnels, a indiqué M. Belqasmi, rappelant qu'il a été procédé à la formation de 42 experts régionaux en matière de mécanismes d'accompagnement et de formation par la pratique et à la sélection de professeurs accompagnant, ainsi qu'à la généralisation de la filière de formation des cadres administratifs et pédagogiques.
S'agissant du projet relatif à la promotion de l'action pédagogique dans les établissements scolaires, il a été procédé à la création de 11 établissements pour s'ouvrir sur les langues et les activités culturelles et artistiques, précisant qu'environ 5.246 élèves ont profité des ateliers organisés dans ces établissements au cours de l'année scolaire 2015-2016.
Quelque 46 centres sportifs ont été mis en place profitant à quelque 17.780 élèves issus de 152 écoles primaires, tandis que 1.200 nouveaux clubs dédiés à l'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'Homme ont été créés et mis à niveau. Il a été également procédé à formation de 1.200 animateurs exerçant dans ce domaine. Dans le cadre du projet lié de réforme des systèmes d'évaluation, des examens et d'orientation pédagogique et professionnelle, plus de 300.000 élèves ont bénéficié du soutien scolaire au niveau du cycle de l'enseignement primaire et plus de 220.000 au niveau du cycle secondaire qualifiant.
Pour ce qui est de la promotion du préscolaire et de l'accélération de sa généralisation, M. Belqasmi a affirmé que le ministère a élaboré un cadre de référence national, une méthodologie pour l'enseignement préscolaire et un projet de cahier des charges pour ouvrir et élargir la structure de ce genre d'enseignement.
Au niveau du projet relatif à l'intégration des technologies de l'information et de la communication dans l'école, 8.722 enseignants ont bénéficié du programme «Scratch» qui a également profité à plus de 165.000 élèves, tandis que le projet portant sur le renforcement de l'intégration du système d'information à l'éducation et la formation a permis l'élaboration et le développement de nouveaux systèmes informatiques destinés à accompagner la mise en œuvre des projets de la vision stratégique et lancer une nouvelle version du système de gestion scolaire «Massar».
En ce qui concerne le volet «Gouvernance et mobilisation», le ministère a poursuivi la mise en place de la décentralisation effective, en passant à 12 à 16 académies régionales de l'éducation et de la formation et le renforcement de leurs structures organisationnelles et celles des directions provinciales du ministère, outre l'adoption du mécanisme de recrutement par contrat.
Cette rencontre, qui a été marquée par l'organisation d'ateliers pour examiner les 16 projets intégrés, a été une opportunité pour déterminer les moyens à même de mettre en œuvre la vision stratégique de réforme de l'enseignement 2015-2030.
Le ministère de l'Education et de la Formation professionnelle avait procédé, en mars dernier, au lancement des projets de la vision stratégique et au suivi de sa mise en œuvre aux niveaux régional et provincial, lors d'une 2ème rencontre, en juillet 2016, avec les responsables régionaux et provinciaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.