Voici la date du début de Rajab au Maroc    Le père de Dounia Batma arrêté ivre dans les rues de Marrakech, puis hospitalisé pour une crise de diabète    Les belligérants libyens élaborent un projet d'accord de cessez-le-feu à Genève    Quand le monde a les yeux rivés sur le coronavirus, la Chine en profite pour persécuter les Ouïghours    Virus : l'Italie confine onze villes du Nord pour endiguer la contagion    Une conférence scientifique internationale organisée par l'association Ibn Battouta    Lydec : Un chiffre d'affaires en hausse et une année marquée par de forts investissements    Rabat: Nasser Bourita s'est entretenu avec un responsable saoudien    Jumelage Maroc-UE, quel apport pour la loi-cadre sur l'éducation ?    Eliminatoires africaines de taekwondo : La Marocaine Oumaima El Bouchti qualifiée aux JO-2020    17ème journée de la Botola Pro D1 : Qu'arrive-t-il au Wydad ?    Arabie saoudite: une Marocaine interdite d'entrée au stade (VIDEO)    Parution de l'ouvrage «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Le Real Madrid se fait surprendre par Levante,    Décision du Conseil de la concurrence: les notaires réagissent    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc mobilisé pour Al Moustatmir Al Qaraoui    Italie : 100.300 Marocains mis en quarantaine    Lampard remporte le derby londonien face à Mourinho    Encadrement des jeunes talents: et de quatre pour le projet OMMA !    La Résidence Francophone d'écriture pour le Film d'Animation de Meknès : 5 ans déjà !    Protection sociale : La BAD accorde un prêt de 2 milliards DH au Maroc    Maîtriser la question religieuse!    Twitter suspend 70 comptes pro-Bloomberg pour non-respect des règles contre la manipulation    La justice britannique examine la demande d'extradition d'Assange vers les USA    Paris : Une ambiance rétro-futuriste pour l'hiver 2020 à La Vallée Village    La finance participative, une piste prometteuse pour la réalisation des ODD    CIH Bank affiche un PNB consolidé en hausse    Débat sur l'urgence climatique pour le continent africain    Une dynamique positive des OPCVM en Bourse    La Palestine réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Ouverture du SIAP avec la participation du Maroc    "L'Autre Voix", un "road movie" émouvant sans argent et sans un mot    Zouhair Bahaoui au Top mondial YouTube    Le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Beni Mellal : le Club équestre de L'ERC des FAR domine le classement du Concours national de Saut d'obstacles    Région d'Agadir: il tue accidentellement son fils de 2 ans    Quand l'ambassadeur Hassan Naciri encense Fassi Fihri    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Saisie de 500 kilos de Chira dans la région de Marrakech    Notre confrère L'Opinion présente une nouvelle maquette    Météo: averses et risque d'orages ce lundi au Maroc    La Kechoise Marrakech    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba    Mohamed Benabdelkader : Attribuer le blocage de l'adoption du Code pénal aux divergences sur un seul article est une tentative de diversion    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Tableaux relevés à la 33ème édition du Med Avenir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le procès du brigadier de police accusé d'abattre son supérieur
30 ans de réclusion criminelle
Publié dans L'opinion le 11 - 04 - 2019

Les magistrats de la chambre criminelle près la Cour d'Appel de Meknès, ont rendu lundi 8 avril leur verdict dans l'affaire du brigadier de police accusé d'homicide volontaire commis à l'aide d'arme à feu et coups et blessures à l'aide d'une arme blanche.
Le policier avait tiré sur son supérieur dans le district provincial de la sûreté d'Ifrane. Le lieutenant de police Hamid A., en l'occurrence la victime, était le chef de la police urbaine de la région d'Ifrane. Suite à une dispute de travail, le brigadier avait complètement perdu tout contrôle de lui-même avant de faire usage de son pistolet de service pour abattre son chef. Un fait divers sordide qui avait bouleversé l'opinion publique au moment des faits, qui remontent au 28 août 2018.
Le brigadier natif de la petite ville d'Azrou, marié et père de trois enfants, exerçait au sein du corps urbain de la police d'Ifrane. Le jour du drame, après avoir tiré sur son chef, il s'empare d'une arme blanche et blesse deux autres policiers qui avaient essayé de le calmer en le désarmant. Le motif exact de la dispute n'a jamais été vraiment clarifié. Le communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale avait indiqué que le brigadier, hors de lui au moment de la querelle, s'était emparé de son arme en mettant fin à la vie de son chef avec une seule balle en pleine tête.
Pour les magistrats chargés de porter leur jugement à l'encontre de l'accusé, l'homicide avait été prémédité avant de passer à l'acte criminel. Le brigadier de police savait d'avance qu'il allait commettre une folie meurtrière. Il a donc été poursuivi selon l'article 393 du code pénal, la peine pouvant alors atteindre la peine de mort. Après délibération, il a été condamné à une peine de 30 ans de prison ferme.
Abdallah LAHFARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.