Arrivée de Pedro Sànchez au Maroc    CDM 2030 : Une candidature commune Maroc-Espagne-Portugal ?    Conflits: Devenez médiateur positif!    Alstom au coeur de la LGV    Nissan : Carlos Ghosn arrêté    Neymar se blesse en amical face au Cameroun    Le Maroc s'impose face à la Tunisie    Tunis : Exposition sur la violence contre les enfants    Etat-Unis : Le décret de Trump interdisant le droit de demander l'asile a été suspendu    Renard : Les Lions de l'Atlas, une équipe compétitive qui n'a rien à craindre    A Huelva, les mesures de suivi seront accentuées    La DGSN s'engage envers ses fonctionnaires    La Princesse Lalla Hasnaa reçoit le ministre japonais de l'Education à Tokyo    Espagne : un mort dans le déraillement d'un train    "Burnout" projeté au FIFB    Grâce royale au profit de 792 personnes    Voyager gratuitement à bord d'Al Boraq ? Voici comment s'inscrire    Instagram déclare la guerre aux faux comptes    BCP- Banque Atlantique finance un programme d'électrification au Mali    Maroc-Espagne : Tout est au beau fixe, selon les Chefs du gouvernement    Ouverture à Marrakech du 8ème sommet Africités    Maladie de Parkinson: La stimulation plus efficace que les médicaments    SM le roi reçoit le président du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez    Tenue à Marrakech du Sommet Africités    Un conseiller d'El Otmani met les syndicalistes hors de leurs gonds    L'Angleterre prend sa revanche sur la Croatie    L'Algérie et la Côte d'Ivoire assurent, la Mauritanie surprend    La RSB enfin sacrée    Une délégation marocaine en visite à Alger    De belles performances touristiques en perspective à Fès    Semaine intensive pour l'UE avant d'adopter le projet d'accord sur le Brexit    Des "Gilets jaunes" appellent à bloquer Paris samedi prochain    Un nouveau round de pourparlers sur la Syrie à Astana les 28-29 novembre    Les ministres africains plaident à Marrakech pour l'actualisation du cadre législatif des transports    Une nouvelle convention pour une meilleure éducation    Divers    Divers Economie    Du hip-hop pour décoincer les petits Chinois    Ces stars qui disent NON à la chirurgie esthétique ! Charlotte Gainsbourg    Casablanca tiendra son premier "LifeStyle Expo" en décembre    Les diplomates de l'UE valident le projet de Brexit    Le FIFM dévoile sa sélection officielle    De type «Social & Green Bonds» : Le Groupe Al Omrane finalise une émission d'obligations ordinaires    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le soufisme permet à l'homme de retrouver sa dimension spirituelle dans un monde mondialisé (forum)
Publié dans MAP le 16 - 02 - 2011

Le soufisme permet à l'homme de retrouver sa dimension spirituelle dans un monde moderne, matériel et mondialisé, ont indiqué les participants à la cinquième rencontre mondiale du soufisme organisée à Madagh (près de la ville de Berkane) sur le thème "Les aspects éthiques du soufisme: pour une civilisation de valeurs".
Le soufisme a pour finalité de "purifier le cœur de l'homme, de le libérer de l'hypocrisie, de le pousser au dépassement de l'individualisme et de l'amener à un épanouissement véritable", ont-ils expliqué, mettant l'accent sur l'apport de l'éducation soufisme au développement humain.
Ils ont de même souligné l'importance d'une prise de conscience du rôle que peuvent jouer les valeurs spirituelles et l'éthique, aux côtés des valeurs universelles actuelles, pour remédier aux déséquilibres de ce monde et trouver des solutions aux crises que traverse l'homme du 21ème siècle, et pour favoriser la réalisation du développement durable.
Animée par des universitaires et des chercheurs marocains et étrangers, cette 5-ème édition (14-16 février), initiée par la Tariqa Qadirirya Boutchichiya à l'occasion de la célébration de l'Aid Al-Mawlid Annabaoui, a permis aux participants d'approfondir le débat et la réflexion pour mieux faire connaître les vertus du soufisme et mettre en avant une facette de l'Islam trop peu connue, à savoir sa dimension intérieure et spirituelle.
La vocation du soufisme, cœur de la spiritualité musulmane, est de résorber la multiplicité dans l'unité, de dépasser le particulier pour accéder à l'universel, de faire de la religion un vecteur de connaissance entre les peuples et les civilisations, ont indiqué des intervenants lors de ce forum qui se veut une perpétuation de la tradition scientifique de la Zaouia Qadiriya Boutchichiya.
Cette rencontre témoigne de l'importance que donne la zaouïa à une approche scientifique de la dimension éthique de l'Islam, à l'instar d'autres zaouïa soufies du Maroc qui ont traditionnellement oeuvré pour une approche prônant un équilibre entre vie spirituelle, scientifique, culturelle et sociale de la société, ont-ils ajouté, notant que le Maroc, fort de cet héritage, a pu s'imprégner de cette éthique spirituelle qui prône les valeurs d'amour, de tolérance, de paix et de respect d'autrui au fil des siècles.
Rappelant l'implication du soufisme, qui se base sur le principe fondamental de la complémentarité entre "savoirs et pratiques", dans le processus d'échange et de dialogue entre les civilisations, les conférenciers ont expliqué comment l'éducation soufisme ou intérieure peut se traduire par des valeurs et des actions concrètes, et par conséquent, les bénéfices qu'elle peut apporter à la société.
D'une grande qualité scientifique et intellectuelle, les exposés faits lors de ce colloque ont traité notamment de "l'éthique dans le Coran et la Sunna", "les expériences soufies passées et présentes de réformes éthiques au Maroc", "le soufisme face au problème de notre siècle: entre action et inaction", "les valeurs soufies et la bonne gouvernance", "le dialogue soufie: vers un modèle d'ouverture aux autres civilisations" et "la contribution de l'éducation soufie au développement humain".
Tout au long des travaux de cette édition, qui fut un moment intense de spiritualité et d'échanges, les conférenciers, de différentes spécialités, ont suscité dans leurs contributions des questionnements et des débats fructueux.
Dans une grande diversité linguistique et des arguments scientifiques, rationnels, et aussi empreints de la culture soufie, ils ont fait part de leur propre vécu, expérience et enseignements des grandes écoles du soufisme mondiale.
Ils ont unanimement relevé et salué l'apport considérable de la Tariqa Qadiriya Boutchichiya à travers les continents et la contribution du Maroc au rayonnement de l'Islam dans le monde et au dialogue entre les religions et les civilisations.
Cet événement, ont-ils estimé, offre de nouvelles perspectives sur les bienfaits moraux de l'éducation soufie et propose cette éthique spirituelle comme un moyen pour les individus de vivre la modernité tout en retrouvant leur véritable nature: une nature noble et apaisée.
Une trentaine de chercheurs marocains et étrangers, notamment de France, de Belgique, de Jordanie, des Etats-Unis, du Canada, d'Angleterre, du Niger et d'Italie, ont pris part à ce forum marqué aussi par la projection d'un film documentaire traitant de la protection de la Terre et de l'environnement et une exposition pour la sensibilisation à l'importance de la préservation de l'eau, en plus d'actions sociales et de solidarité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.