Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le capital humain est fondamental pour la réussite des technologies de l'information (M.Debbagh)
Publié dans MAP le 22 - 01 - 2010

Le capital humain est fondamental pour la réussite des technologies de l'information (TI) au niveau national, a affirmé le Secrétaire général du Département de la Poste, Télécoms et Nouvelles Technologies au Ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, M. Taieb Debbagh.
Intervenant lors de la séance inaugurale de la conférence régionale organisée les 21 et 22 janvier à Ifrane sous le thème " Cyber-sécurité et confiance numérique: Stratégie, sensibilisation et développement des compétences", M. Debbagh a tenu à préciser que la stratégie "Maroc Numeric 2013", lancée en octobre dernier, impose l'anticipation dynamique des besoins en ressources humaines formées, qualifiées et employables.
La disponibilité qualitative et quantitative des compétences et des ressources humaines conditionne la mise en oeuvre de cette stratégie, a-t-il dit.
La formation de 30.000 profils sur la période 2009-2013 pour satisfaire les besoins en compétences de l'administration, l'entreprise, l'offshoring et les autres sous-secteurs TI, figure parmi les indicateurs clés des ambitions annoncées dans la stratégie marocaine des TI, a-t-il fait savoir.
Et d'ajouter que dans le cadre de la sécurité des systèmes d'information, il sera procédé, à l'échelon national, à la mise en oeuvre des initiatives saillantes, dont la mise à niveau et le renforcement du cadre législatif et l'installation des structures organisationnelles appropriées.
Le président de l'université Al-Akhawayn, M. Driss Ouaouicha, a, de son côté, relevé que l'accessibilité aux nouvelles méthodes de communication et de l'information offertes par le cyberespace, entraîne une chaîne de cyber-attaques qui pourraient non seulement rendre le cyberespace peu pratique mais aussi prévenir le développement socio-économique des nations.
Il a, par ailleurs, assuré que l'université Al Akhawayn ne ménage aucun effort et ressources pour sécuriser le réseau et les données de l'établissement universitaire, en veillant à améliorer ses services électroniques ayant trait à la gestion.
Reconnaissant l'importance de la cyber-sécurité, l'Université Al Akhawayn a ouvert, il y a six ans, une branche spécialisée en réseaux qui, depuis sa création, ne cesse de former des ingénieurs spécialisés en cyber-sécurité, a souligné M. Ouaouicha.
La séance inaugurale de cette conférence a été marquée par la signature d'une convention portant sur la coopération dans le domaine de la Cybersécurité, rappelle-t-on.
Signée par M. Taieb Debbagh et le représentant du ministère malaisien des Sciences, des Technologies et de l'Innovation, Panglima Mohd Azumi Ben Mohamed, cette convention vise notamment à renforcer davantage la coopération entre le Maroc et la Malaisie, en vue de mettre en place des programmes destinés, entre autres, au développement des ressources humaines et au renforcement des compétences oeuvrant dans le domaine de la cybersécurité.
Co-organisée par le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et l'Université Al Akhawayn, cette conférence a pour objectif principal d'élaborer une feuille de route pour l'intégration de la sécurité des systèmes d'information dans le cursus de l'Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle et de la Formation continue.
Prennent part à cette conférence plusieurs organismes internationaux notamment le groupe de la Banque mondiale, l'université Carnegie Mellon (USA), la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL, France), Union internationale des télécommunications (IUT), le Conseil d'Europe (COE) et la Commission économique pour l'Afrique (CEA).
Des organismes nationaux participent également à cet événement, notamment le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche scientifique, le ministère de la Justice et l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.