Drone abattu par l'Iran : La version de Trump    Energies renouvelables : Rabbah promeut les financement alternatifs    Conjoncture : La DEPF sur le même trend que le HCP, BOF!    CAN 2019 : la CAF placée sous tutelle de la Fifa    Larache. Un Français arrêté pour trafic de drogue et de psychotropes    Les parents des étudiants en médecine du privé dénoncent la discrimination et le populisme    La CAF prévoit deux pauses fraîcheur entre les mi-temps    Exposition sur Eugène Delacroix à Rabat, une première dans le monde arabe et en Afrique    Musiques sacrées. Le festival bat son plein    L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Journée mondiale des réfugiés    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Dormir devant la télévision fait grossir    Bulletin de la CAN    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Signature à Ifrane d'une convention de coopération entre le Maroc et la Malaisie
Publié dans MAP le 21 - 01 - 2010

Le Maroc et la Malaisie ont signé, jeudi à Ifrane, une convention portant sur la coopération dans le domaine de la Cybersécurité.
Signée par le secrétaire général du Département de la Poste, Télécoms et Nouvelles Technologies au Ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, Taieb Debbagh et le représentant du ministère malaisien des sciences, des technologies et de l'innovation, Panglima Mohd Azumi Ben Mohamed, cette convention vise à renforcer davantage la coopération entre le Maroc et la Malaisie, en vue de mettre en place des programmes destinés, entre autres, au développement des ressources humaines et au renforcement des compétences oeuvrant dans le domaine de la cybersécurité.
La convention s'assigne également pour objectifs, d'instaurer une confiance numérique et une sécurité des systèmes d'information, d'instituer un cadre technique et organisationnel, et de promouvoir la recherche dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).
Les deux parties s'engagent aussi à concevoir un plan d'action commun pour faciliter et promouvoir la coordination et à établir un cadre général pour la coopération dans le domaine de la cybersécurité.
Cette convention a été signée en marge de la conférence régionale (21-22 janvier) initiée sous le signe , " Cyber-sécurité et confiance numérique : stratégie, sensibilisation et développement des compétences".
Co-organisée par le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et l'Université Al Akhawayn, cette conférence a pour objectif principal d'élaborer une feuille de route pour l'intégration de la sécurité des systèmes d'information dans le cursus de l'enseignement supérieur, de la formation professionnelle et de la formation continue.
La conférence a démarré avec des sessions plénières animées par des experts en cyber-sécurité et en confiance numérique qui ont abordé des thèmes relatifs notamment au "cadre réglementaire", "stratégie", "structures organisationnelles", "lutte contre les cyber-attaques", "protection des infrastructures d'information critiques", "protection des données personnelles", "formation des ressources humaines et renforcement des compétences".
Prennent part à cette conférence plusieurs organismes internationaux notamment le groupe de la Banque mondiale, l'université Carnegie Mellon (USA), la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL, France), Union internationale des télécommunications (IUT), le Conseil d'Europe (COE) et la Commission économique pour l'Afrique (CEA).
Des organismes nationaux participent également à cet événement, notamment le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche scientifique, le ministère de la Justice et l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.