L'oral d'El Othmani devant la 1re Chambre    Examen des projets de loi relatifs aux Soulaliyates    El Jadida: Projet de cimenterie à 2,6 milliards de DH    Erdogan craint la perte d'Istanbul    Succession de Juncker: Le casse-tête européen    L'UE intransigeante face au Brexit    Mawazine: Une programmation plurielle et un parterre de stars- Reportage photos, Abdelmajid BZIOUAT    Festival gnaoua et musiques du Monde: Un moment de grâce dans la ville des Alizés    Essaouira: Quand les gnaoua reçoivent le monde    QUEBEC : LA MAROCAINE MARWA RIZQY, REVELATION DE L'ASSEMBLEE NATIONALE    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    Divers Economie    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Maroc-OCDE : Le 2ème Programme Pays est lancé    GOUVERNEMENT : COMMENT COMBATTRE L'ENDETTEMENT    Casablanca : entrée en vigueur des nouveaux contrats    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Neymar. Blaugrana de nouveau ?    Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels «Tbourida» : La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 20ème édition    Le Maroc entame la CAN sur une victoire à l'arrachée    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste dans la région d'El Haouz    Téhéran accuse Washington d'avoir coupé « la voie de la diplomatie »    Industrie du verre : les ophtalmologues montent au filet    Enseignement. Comment généraliser le préscolaire    30 kg de résine de cannabis saisies à Bab Sebta    La canicule s'installe sur l'Europe, records de chaleur attendus    Les valeurs, le match à gagner    Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»    Mohamed Ali Bensouda : «Nous souhaitons aborder la question des retraites et de notre rapport aux jeunes et aux aînés»    Chambre des représentants. Les députés interpellés sur leur tenue vestimentaire    Cameroun. La "malédiction" sera-t-elle brisée?    Bénin-Ghana. Match-test sans meneur pour les Ecureuils    Spotify partenaire musique du Festival Mawazine 2019    Neila Tazi : «Nous avons besoin d'un nouvel élan de la part des pouvoirs publics»    Edito : Bronzette    Insolite : Mis en examen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Italie et le Maroc conviennent de coopérer en matière de modernisation des secteurs publics
Publié dans MAP le 17 - 03 - 2010

L'Italie et le Maroc ont signé, mercredi, à Rome un mémorandum d'entente dans le domaine de la modernisation des secteurs publics qui établit un cadre de coopération bilatérale centré sur des programmes d'intérêt commun.
Ce mémorandum a été signé par M. Mohamed Saad Alami, ministre de la modernisation des secteurs publics et M. Renato Brunetta, ministre italien de l'Administration publique et de l'innovation.
Conformément à l'accord, les deux parties conviennent d'entreprendre des actions communes notamment en matière de coopération dans les secteurs de la modernisation de l'administration publique, de la simplification des procédures, de l'administration électronique et de la formation à distance, e-learning.
Elles s'engagent ainsi à renforcer l'échange des expériences, des bonnes pratiques d'innovations et de coopérer en matière de lutte contre la corruption.
Le Maroc et l'Italie conviennent de même d'encourager l'échange de missions de hauts responsables des administrations, de renforcer la coopération entre les établissements et instituts de formation et de perfectionnement administratifs et d'encourager les stages et les voyages d'études.
Un comité de pilotage, qui sera chargé d'approuver les activités à réaliser dans le cadre d'un programme annuel, d'examiner l'état de leur réalisation et d'en évaluer les résultats, devra être mis en place prochainement.
Il se réunira une fois par an alternativement en Italie et au Maroc et sera formé de représentants du ministère marocain de la modernisation des secteurs publics et des départements de la fonction publique et de la digitalisation et Innovation de la présidence du conseil italien.
Prenant la parole lors de la cérémonie de signature, M. Alami s'est félicité des perspectives de coopération que ce mémorandum d'entente est de nature à ouvrir entre le Maroc et l'Italie, particulièrement en matière de modernisation de l'administration publique.
Le ministre s'est réjoui également que le Maroc pourra tirer profit, dans un esprit de partenariat et de solidarité, de l'expérience italienne dans ce domaine, notamment en matière de formation à distance, e-learning .
La signature de ce mémorandum traduit également la volonté des deux pays de renforcer leur coopération dans tous les domaines, politique, économique, social et culturel, a souligné M. Alami.
De son côté, le ministre italien a assuré son interlocuteur de la ferme volonté de son pays de développer sa coopération avec le Maroc dans tous les domaines et de mettre toute son expérience au profit de la modernisation de l'administration marocaine.
M. Alami avait tenu auparavant une rencontre avec le directeur de la société générale d'informatique (SOGEI), Sandro Trevisanato, une entreprise leader en matière d'e-gouvernement en Italie et en Europe.
La SOGEI a, en particulier, mis en place en Italie le service télématique "fisco online", qui couvre le canal internet pour l'offre de services de transaction aux personnes physiques et aux entreprises (transmission des déclarations et paiement des impôts par voie électronique).
Elle a aussi développé les sites internet et les réseaux intranet du ministère italien des finances, de l'administration des douanes et de plusieurs régions, provinces et communes italiennes.
M. Alami devra rencontrer, jeudi, d'autres responsables italiens pour des entretiens sur des thèmes en rapport avec l'e-gouvernement et l'innovation, la réforme de l'emploi public, la lutte contre l'absentéisme, la simplification des procédures, la formation des dirigeants publics et les services postaux informatisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.