Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plaidoyer pour la tolérance
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

• Conférence internationale sur le dialogue religieux à Madrid
Plaidoyer pour la tolérance
La capitale espagnole a abrité, les 16, 17 et 18 juillet 2008, la Conférence internationale sur le dialogue religieux entre Chrétiens, Juifs et Musulmans. Un jalon historique pour la compréhension mutuelle entre gens du Livre.
Gabriel Banon
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite. Une victoire de la raison sur l'obscurantisme.
Les hommes haineux ne cherchent pas à comprendre, ni à écouter. Ces hommes sectaires et fanatiques pensent s'affirmer en jetant l'anathème sur les uns et les autres. C'est ainsi que depuis les dramatiques événements du 11 septembre, l'amalgame est la vérité : Musulmans=islamistes=terroristes.
Les juifs, en d'autres temps et en d'autres lieux, connurent l'injustice et le massacre. Les Protestants eurent leur noire journée : la Saint-Barthélemy. Il serait fastidieux de citer ici toutes les violences et les injustices commises au nom d'une religion ou l'autre ni toutes les tueries au nom de Dieu.
La lecture du Coran est édifiante d'humanisme, de tolérance et de respect des autres religions monothéiques. Seuls les hommes de mauvaise foi ou de manque de maturité peuvent prendre à la lettre les formules allégoriques qui foisonnent dans tous les récits religieux, aussi bien dans l'Ancien Testament que dans le Nouveau. Le Vatican avait ouvert le dialogue avec le Judaïsme puis avec l'Islam, signes forts de notre cousinage, serviteurs du même Dieu, seul et unique. D'autres initiatives suivirent, dont je citerai en premier lieu le Congrès mondial des Imams et Rabbins pour la Paix, dont la première rencontre eut lieu à Bruxelles du 3 au 6 janvier 2005. Plusieurs personnes engagées essaient d'abattre ce mur édifié par l'ignorance entre les religions du Livre. Mais les médias donnent peu d'importance à ces actions, certes isolées, mais si prometteuses.
Dialogue
La dernière en date, la Conférence internationale sur le dialogue religieux, s'est tenue à Madrid les 16, 17 et 18 juillet 2008. Ce qu'il faut en retenir, c'est la présidence de cette conférence mondiale par le roi Abdallah d'Arabie saoudite, qui s'avère être un véritable promoteur du dialogue interreligieux. C'est à son initiative que cette conférence a vu le jour. On y a vu se côtoyer le roi Juan Carlos, le secrétaire général du Congrès juif mondial, Michaël Schneider, et le cardinal Jean-Louis Tauran, responsable du dialogue avec l'Islam pour le Vatican. Faut-il rappeler la rencontre historique du 6 novembre 2007 à Rome. Ce jour-là, le roi Abdallah s'est entretenu avec le pape Benoît XVI de ce qui rapprochait chrétiens et musulmans.
Représentant d'un pays marqué par la doctrine la plus rigoriste de l'Islam, le wahhabisme, c'est ce même Roi qui déclare, lors de l'Aïd-el-Adha, le 20 décembre 2007 : «Les musulmans doivent se rappeler ce qui réunit les religions, les croyances et les cultures». Il y exprime son souhait de «contrer les défis de l'enfermement, de l'ignorance et de l'étroitesse de vue, pour que le monde comprenne les préceptes de l'Islam sans animosité». En juin, devant des centaines de savants musulmans, sunnites et chiites réunis à La Mecque, il insiste en leur rappelant les valeurs communes aux trois monothéismes, qui «répugnent la traîtrise, rejettent le crime, combattent le terrorisme»
Tolérance
La conférence mondiale de Madrid a été une victoire de la raison sur l'obscurantisme. Elle a été un appel vibrant au dialogue entre l'Islam, le Christianisme et le Judaïsme. Le monarque saoudien a invité les communautés à la tolérance et à l'approfondissement du dialogue entre les grandes religions, et ce devant les dignitaires juifs, musulmans, chrétiens et bouddhistes. Cette conférence a été une véritable révolution copernicienne aux dires de certains.
Au-delà des mots, il y a des actes. Après des paroles si fortes et si prometteuses, on espérait des gestes forts. Le souverain Abdallah d'Arabie saoudite, lors de la conférence interreligieuse de Madrid, a serré la main des Rabbins. Devant une nuée de photographes, le Gardien des lieux saints de l'Islam fit le geste historique, illustrant ainsi, s'il le fallait, sa déclaration liminaire: «Il nous faut vaincre l'extrémisme et le fanatisme, que notre dialogue soit un appui à la foi, un soutien à la paix, une aide à la fraternité face au racisme».
Voilà l'Islam que j'aime.