Nasser Bourita : Il faut qu 'il y ait un mouvement au sein de l'Europe pour soutenir l'autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc    Une entreprise américaine investit dans le projet de développement du premier robot humanoïde marocain    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Situation sanitaire satisfaisante du cheptel national    Bank of Africa et CADFund signent une convention de partenariat    Mondial de handball. Le Sept national s'incline face au Portugal    Premier conseil d'administration de l'Agence marocaine antidopage    Le Maroc désigné pays hôte de la CAN féminine 2022    Compteur coronavirus : 806 infections et 31 décès en 24H    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    Banque mondiale : Contraction de 6,3% en 2020    Bientôt une charte architecturale et la promotion de l'éco-cité de Dakhla    Moulay Brahim El Othmani nouveau président du conseil d'administration de la MGPAP    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Lancement de la plateforme «Dakhlaconnect.com»    CHAN (Cameroun-2021) : Ce lundi à 17h00, le Maroc, tenant du titre, affronte le Togo    Mondial de handball : Le congolais Mvumbi, un pivot atypique sous les projecteurs !    Mondial de Handball : Premier match annulé à cause de la Covid-19    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Biden promet une série de décrets dès mercredi    La reconnaissance de la marocanité du Sahara: un tournant qui promet    Appel Maghrébin: Sortir des logiques de guerre importée    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    Marc Thépot, une nouvelle vie    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d'art collective    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Dans une nouvelle exposition, Living 4 Art reflète les âmes d'une vingtaine d'artistes    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    Ahssan Pâtissier débarque sur 2M à partir du 26 janvier    Se lever tôt le matin : les techniques efficaces pour se réveiller sans fatigue    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelle formation pour les étudiants après le baccalauréat?
Publié dans MarocHebdo le 03 - 07 - 2015

Après la réussite au baccalauréat, le plus difficile reste à faire. L'accès aux établissements d'enseignement supérieur, surtout étrangers, est un véritable parcours du combattant. Pour se donner les meilleures chances de réussite postbac, nos étudiants n'ont que l'embarras du choix pour s'inscrire aux différents concours qui se déroulent tout au long des mois de juin et de juillet. Une étape incontournable pour les plus méritants qui aspirent à poursuivre leurs études dans les grandes écoles et les universités les plus prestigieuses.
Au Maroc, la réussite reste associée aux grandes écoles françaises de commerce et d'ingénieurs. Or, les concours de ces établissements supérieurs qui balayent des domaines aussi variés que les mathématiques -toujours à l'honneur dans les écoles les plus prestigieuses- , la philosophie ou l'économie en passant par les épreuves de logique et langues étrangères sans oublier l'histoiregéo et autres questions d'actualité, nécessitent une intense préparation.
C'est dans cet esprit que des institutions comme la fondation Attijariwafa bank, en association avec l'Université Al Akhawayn et le ministère de l'Education nationale, organisent, depuis bientôt trois années de suite, une semaine de concentration au profit de 168 étudiants en classe prépa scientifiques qui dépendent des centres publics marocains. Etudiants qui ont eu la chance d'être admis, cette année, aux examens oraux qui se dérouleront dans les grandes écoles d'ingénieurs françaises (Mines, Ponts, Polytechnique et Centrale Supélec) durant quatre semaines à partir du 22 juin 2015.
Projets d'avenir
La réussite aux concours est le passeport pour préparer et finalement obtenir des diplômes reconnus, monnayables au Maroc et en Europe. Mais dans une économie de plus en plus mondialisée, l'Europe n'est pas le seul horizon en vue. C'est pour cette raison que nos étudiants sont de plus en plus tentés d'aller faire leurs études à l'international que ce soit en Asie ou aux Etats-Unis. C'est que l'enseignement supérieur dans ces contrées lointaines, en particulier aux Etats-Unis, plus ouvert, a beaucoup à leur offrir. Ils peuvent y trouver une formation plus efficace, correspondant le mieux tout autant à leurs moyens qu'à leurs projets d'avenir.
Pour obtenir soit un "Associate's degree" (en 2 ans), soit un "Bachelor's degree" (en 4 ans), soit un "Master's degree" (de 1 à 3 ans). Ainsi, en choisissant en connaissance de cause, et à condition de bien préparer leur admission, ils peuvent accéder à toutes les universités. Pas seulement les plus réputées comme Harvard, Berkeley, Stanford, Massachusetts Institute of Technology (MIT), Yale, Columbia ou Princeton, régulièrement classées dans le " top ten " mondial. Même si l'accès à ces universités coûte cher, il leur arrive d'octroyer des bourses généreuses en fonction du profil des étudiants. Il revient aux parents, par contre, de placer une somme suffisante dans un compte bancaire pour subvenir aux besoins de leurs enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.