Le CSCA avertit Radio Méditerranée Internationale pour « publicité clandestine »    Le Groupe Barid Al-Maghrib lance le e-paiement des impôts pour les auto-entrepreneurs    Plus de 7 milliards de DH de financements Mourabaha à fin juillet 2019    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Journées musicales de Carthage. Vive la Tunisie libre !    Eric Zemmour saisit la Cour européenne des droits de l'Homme    Maroc-Afrique du Sud : Dégel des relations    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    El Bouzidi: les étudiants (es) de Taounate sans bourse et sans cité universitaires?    Lancement du programme au titre de l'année scolaire 2019-2020 : «Etudes et sport» forme les champions en herbe    Nabil Benabdallah: «il faut être présent au sein des institutions qui font la loi»    SM le Roi Mohammed VI accorde Sa grâce à Hajar Raissouni et ses codétenus    Christine Lagarde formellement nommée à la tête de la BCE    Les dossiers du futur président tunisien    À Marrakech, Elalamy évoque les progrès du textile marocain    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Filière équine. L'écosystème se développe à grande vitesse    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Qui pour remplacer Ilyas El Omari ?    Feu vert à la création de la zone d'accélération industrielle Fès-Meknès    AMMC. 3ème participation consécutive à la «World Investor Week»    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Brexit: Après l'accord trouvé à Bruxelles, Johnson s'attelle à convaincre Westminster    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Attijariwafa bank, Top Performer RSE de l'année    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Gouvernement. Faut-il un nouveau programme ?    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    Rencontre commémorative à Marrakech    Victoire des socialistes portugais aux législatives    Biles, à toute épreuve    Découverte au Maroc de la plus ancienne organisation collective et sociale datant de 480 millions d'années    Divers    La situation actuelle du KACM au centre d'une réunion à Marrakech    Sixième Soulier d'or pour Lionel Messi    Une progression de 93% des ordres de paiement entre 2006 et 2018    Activités de la Chabiba ittihadia à Bouznika    Annulation de l'élection d'Iman Sabir    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    André Chénier : Le poète de la liberté    Yassine Belattar s'attire les foudres des Rifains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rebbah: L'Afrique appelée à transformer ses défis énergétiques en véritables opportunités d'investissement
Publié dans MarocHebdo le 05 - 10 - 2017

L'Afrique est appelée à transformer ses défis énergétiques en véritables opportunités d'investissement en s'engageant dans des partenariats win-win et en mettant au point un modèle de développement propre au continent, a souligné, mercredi à Casablanca, le ministre de l'Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah, dans le cadre de la 11ème édition d'Elec Expo.
« L'Afrique n'a pas besoin d'un donneur de leçon ou de partenariats basés sur une logique de prédateur. Le Continent a besoin de transformer ses défis et contraintes en véritable opportunités d'investissement dans le cadre de partenariats win-win », a indiqué M. Rebbah qui intervenait lors d'une conférence sur « L'efficacité énergétique au Maroc : Enjeux et défis ».
Le ministre a insisté sur l'importance d'adopter un business plan africain qui respecte les spécificités africaines, relevant dans cette optique que l'Afrique, qui attire les investisseurs étrangers par ses matières premières et ses ressources humaines qualifiées, doit imposer son modèle de développent à l'échelle internationale.
Abordant la coopération maroco-africaine dans le domaine de l'énergie, le responsable a soutenu que les relations entre le Royaume et les pays du continent sont axées sur une logique de co-développement et le respect mutuel, relevant que ces rapports dépassent l'aspect commercial et favorisent le développement économique, social et culturel.
Il a, en outre, rappelé que la Stratégie nationale d'efficacité énergétique à l'horizon 2030, qui intervient dans le cadre de la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI visant la transition énergétique et le renforcement des énergies renouvelables, ambitionne d'atteindre 52% d'énergies renouvelables.
Et le ministre d'ajouter que cette stratégie fait l'objet d'un contrat programme entre l'Etat et l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique (AMEE) qui comprend plusieurs mesures programmées lors de la première phase (2017-2021) touchant les secteurs les plus consommateurs de l'énergie, notamment le transport, l'industrie, les bâtiments, l'agriculture et l'électrification publique, ainsi que plusieurs mesures horizontales.
Prenant la parole, l'ambassadeur du Cameroun à Rabat, Mouhamadou Youssifou, a qualifié de « modèle » la coopération entre le Royaume et le Cameroun dans le domaine de l'électricité, notant que plusieurs sociétés marocaines opérant dans ce secteur accompagnent le Cameroun dans la réalisation de grands projets énergétiques.
« Le Cameroun a de grandes potentialités énergétiques, mais aussi de grands problèmes, comme les coupures fréquentes de l'électricité », a-t-il indiqué, ajoutant que le salon Elec Expo constitue l'occasion pour les visiteurs camerounais de découvrir les dernières évolutions et solutions dans ce secteur vital, comme l'éclairage, l'électrotechnique et l'automatisation industrielle..
Les participants à cette manifestation, initiée par la Fédération nationale de l'électricité, de l'électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, viennent de 16 pays du continent, à savoir l'Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côté d'Ivoire, le Gabon, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République du Congo, la RD Congo, le Sénégal, le Tchad, le Togo et la Tunisie.
Des conférences et des tables rondes prévues par le comité scientifique animeront les sessions du Forum Afrique Global Elec, avec la participation des principaux acteurs publics et privés dans le Royaume.
Les organisateurs s'attendent à recevoir quelque 12.000 opérateurs professionnels, architectes, promoteurs immobiliers, ingénieurs, techniciens investisseurs, directeurs, consultants, en plus des partenaires institutionnels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.