Un marocain remporte le marathon de Poitiers-Futuroscope    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Une réaction curieusement ingrate!    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un livre consacré à l'histoire de la campagnie aérienne nationale L'épopée de la RAM
Publié dans MarocHebdo le 10 - 06 - 2005

Un livre consacré à l'histoire de la campagnie aérienne nationale
L'épopée de la RAM
Mohamed Berrada.
Nous sommes le mardi 7 juin 2005, la salle des conférences de RAM Academy GMK de l'aéroport Casa-Anfa abrite une foule de personnes venues spécialement pour assister au lancement du premier livre consacré à la longue et riche histoire de la Royal Air Maroc. Avec une émotion à peine voilée, Mohamed Berrada, le Président Directeur Général de la RAM entame son discours en des termes pleins d'admiration pour la compagnie qu'il dirige.
Edité par Mohamed Sijelmassi sur une idée de Mohamed Berrada, «L'épopée de Royal Air Maroc» relate de façon exhaustive et détaillée la riche histoire de la Compagnie aérienne nationale. Comme son titre l'indique, il retrace les moments de gloire de cette compagnie, mais également les périodes de crise que la RAM a toujours su surmonter avec panache. L'aventure commence en 1946, avec la création d'Air Atlas, une société d'économie mixte qui dessert un réseau dit de voisinage dont le développement, associé aux besoins nouveaux du pays, donnera lieu le 28 juin 1957, à la création de la compagnie nationale Royal Air Maroc. Dès lors, la nouvelle compagnie s'engage dans un programme de modernisation de sa flotte et de développement de sa logistique
En 1964, elle accueille son premier pilote marocain, feu Mohammed Kabbaj, qui sera par la suite promu général des Forces Armées Royales après son comportement héroïque lors de la tentative de putsch de 1972. En 1975, RAM prend encore plus de dimension avec l'acquisition d'un Boeing 707 quadri réacteur et la création d'un réseau «Long Courrier» qui desservira des destinations lointaines comme les Etats-Unis, le Canada et le Moyen-Orient.
Les années 80 et 90 seront marquées par les efforts continus de développement de la RAM, qui ne cesse d'étoffer sa flotte et d'améliorer ses installations. En 2001, malmené par la conjonction de plusieurs facteurs négatifs le transport aérien international traverse l'une des plus sombres périodes de son histoire. Afin d'atténuer les effets de la crise, la RAM met en place un plan de crise qui lui permet de surmonter cette phase délicate avec succès.
Aujourd'hui, au bout de 48 ans d'existence, la RAM est une compagnie mature, qui a toujours su s'adapter aux nombreux aléas dans son évolution. Acteur majeur et incontournable dans le développement du tourisme national, la RAM a toujours accompagné les grands défis du Maroc.