Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara : Après le rappel de son ambassadeur, l'Algérie menace officiellement l'Espagne
Publié dans Yabiladi le 29 - 03 - 2022

Après le rappel de son ambassadeur à Madrid pour consultations, en riposte à l'appui de Pedro Sanchez à la position marocaine sur le Sahara, l'Algérie menace officiellement de «réviser tous les accords» avec l'Espagne.
Pour contraindre Pedro Sanchez de revenir sur son soutien au Maroc sur la question du Sahara occidental, l'Algérie envisage de prendre des sanctions contre l'Espagne. Cette fois, la menace n'est pas l'œuvre de médias proches du pouvoir ou de «sources sous couvert d'anonymat», mais elle est proférée par un haut fonctionnaire au département Lamamra, rapporte le quotidien espagnol El Correo.
«Il est clair que l'Algérie va réviser tous les accords avec l'Espagne, dans tous les domaines, pour voir comment la relation évolue à l'avenir», a affirmé lundi à Rome le secrétaire général du ministère algérien des Affaires étrangères, Chakib Rachid Kaïd.
Le responsable algérien a exclu qu'il y ait des conséquences immédiates dans l'approvisionnement du voisin du nord en gaz et pétrole algériens. Néanmoins, il a laissé entendre que «les contrats actuels pourraient ne pas être renouvelés à leur expiration en 2030», ajoute la même source médiatique ibérique.
Un nouveau pas est franchi
Kaïd a réitéré que son gouvernement «n'a pas été informé» de la décision de Pedro Sanchez d'appuyer l'initiative marocaine prévoyant d'accorder l'autonomie au Sahara occidental. «Nous sommes très surpris par cette tournure inexpliquée (…) Je parle de surprise et de grande déception» pour le pouvoir algérien, a-t-il souligné.
Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères n'a pas souhaité fermer la porte à une éventuelle normalisation des relations entre les deux pays mais à condition que ses «amis espagnols» prennent «les mesures nécessaires dans ce sens». Pour rappel, dans sa lettre adressée le 18 mars au roi Mohammed VI, Pedro Sanchez a affirmé que «l'Espagne considère l'initiative marocaine d'autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend» du Sahara occidental.
Avec ces menaces officielles, un nouveau pas est franchi par l'Algérie pour faire plier l'Espagne de Pedro Sanchez sur la question du Sahara. La semaine dernière, c'est sous couvert d'anonymat qu'une «source officielle algérienne» a déclaré au quotidien El Confidencial, que son pays envisage de «privilégier l'Italie comme centre névralgique du gaz dans le sud de l'Europe au détriment de l'Espagne». Et d'annoncer dans les semaines à venir «une réponse globale et multiforme à plusieurs niveaux au changement de position de l'Espagne sur le dossier du Sahara».
Pour mémoire, Pedro Sanchez a déjà anticipé les menaces algériennes. Depuis Paris, le chef de l'exécutif a appelé l'Union européenne à garantir son autonomie énergétique. «Nous devons agir maintenant pour que personne ne puisse faire chanter l'Europe avec les prix de l'énergie», a-t-il averti lors d'un point de presse animé conjointement, le 21 mars, avec le président français Emmanuel Macron. Un message qui n'était pas seulement destiné à l'homme fort au Kremlin à Moscou. Outre la Russie, l'Algérie, deuxième fournisseur de l'Espagne en gaz derrière les Etats-Unis, est également concernée par les propos du chef du gouvernement espagnol.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.