Maroc : 1 819 agents d'autorité concernés par un mouvement de mutation    Maroc : Les contrôleurs aériens vent debout contre l'ONDA    Maroc : Le Radisson Hotel Group ouvre son deuxième resort à Saïdia    Maroc : 20 morts et 34 blessés dans un accident entre Khouribga et Fqih Ben Saleh [nouveau bilan]    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C entre vendredi et dimanche    Dakhla : Une touriste française succombe à ses blessures causées par des chiens errants    L'ambassadeur chinois à Washington met en garde les Etats-Unis contre les conséquences de son soutien à Taïwan    Guerre et paix : Manœuvres tous azimuts    Myanmar : Les Rohingyas exigent un environnement favorable à leur rapatriement    France : Des stations de métro noyées à Paris    Ronaldo promet la "vérité" en réponse aux "mensonges" des médias    Serie A: ouverture d'une enquête après les cris racistes contre Osimhen    Compétitions africaines interclubs : La participation des Raja, Wydad (LDC) ,AS FAR et RSB officiellement validée par la CAF    Ronaldo, le footballeur ''SDF'! : Il pourrait trouver refuge chez l'Atletico !    Le roi Mohammed VI félicite les présidents indonésien et gabonais    Israël et la Turquie décident la reprise totale des relations diplomatiques    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à 94,6% des voix    Face au mutisme des autorités, des étudiants venus d'Ukraine cherchent d'autres pays d'accueil    Saisie à Djeddah de plus de 2 millions de comprimés d'amphétamine    Mo.Salah : Un ''King'' reconnaissant et généreux envers sa patrie !    Le Gabon célèbre sa fête nationale à Laâyoune, en fanfare, événement majeur    Le Nord plébiscité par les touristes    Coupe du monde 2022: La FIFA a organisé des séminaires sur trois continents pour 129 officiels de match    La Fifa suspend la Fédération indienne pour «violation grave»    Charte de l'Investissement : Les non-dits d'une réforme censée tirer le secteur privé de son marasme    L'Ukraine annonce le départ du 1er navire de céréales pour l'Afrique    À Laâyoune, l'ambassadeur gabonais a déposé une gerbe sur la tombe des martyrs marocains    «Vaste manifestation marocaine vers Tindouf»: séisme en Algérie après les propos d'Ahmed Raïssouni    Tiznit : Commémoration du 43ème anniversaire de la récupération de Oued Eddahab    Penser l'amour : Dans le jardin amoureux de Fatéma Mernissi    Culture et conflits : Une crise de mutation pour sauver le monde    Tarfaya / Forteresse : "Casa del Mar" 50 MDH pour restaurer un joyau architectural    Essaouira : La tribu Oulad Tidrarine Alansar fête son 46è moussem culturel et religieux    20ème édition du Tremplin L'Boulevard: 17 artistes attendus du 23 septembre au 2 octobre    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 17 août 2022    Immobilier: Les prix en hausse de 0,4% au T2    Biden signe la loi sur la réduction de l'inflation    Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt "Kodiat Tifour"    Trafic de drogues et de psychotropes : Arrestation de 26 individus à Fès    Egalement influenceuse et actrice: Safia Tazi chante «Ghandirha»    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    La bonne gouvernance s'étend à la société civile    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Colonies de vacances sous le thème « Consolider le cinéma de l'enfant »    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Irak renoue avec les violences : Plus de 66 morts dans la plus sanglante série d'attaques depuis début 2011
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2011

Une série d'attaques dans une douzaine de villes a fait au moins 60 morts et plus de 200 blessés en Irak lundi, la vague de violences la plus sanglante depuis le début de l'année, alors que l'armée américaine tente de négocier le maintien d'un contingent limité après fin 2011. Ce bilan, encore provisoire, dépasse celui de la prise d'assaut du conseil de la province de Salaheddine à Tikrit (160 km au nord de Bagdad) par un commmando armé d'Al-Qaïda en Irak le 29 mars 2011, qui avait fait 58 morts.
Ont été frappées dans les premières heures de la matinée de lundi les villes de Kout, Tikrit, Bagdad, Taji, Najaf, Baqouba, Kirkouk, Ramadi, Kerbala, Khan Beni Saad, Iskandariya, Mossoul et Balad.
Le président du Parlement irakien, Iyad al Oussama al-Noujaifi, a “condamné (ces) attaques criminelles qui ont visé un certain nombres de provinces et causé la mort et des blessures à des dizaines de personnes innocentes”, selon un communiqué de ses services.
“J'exige de connaître la raison de ces attaques et qui est impliqué”, a-t-il affirmé, en jugeant “nécessaire d'accroître les efforts pour empêcher de tels événements”.
L'attaque la plus meurtrière, un double attentat, a fait au moins 34 morts et 64 blessés à Kout, à 160 km au sud-est de Bagdad, selon Dhiauddin al-Ubudi, responsable de la santé de la province de Wasit.
Les deux explosions se sont produites vers 08H00 (05H00 GMT) dans un endroit bondé du centre de cette ville de près de 400.000 habitants, selon une source policière. Elles ont été provoquées quasi simultanément par une voiture piégée et une bombe placée au bord de la route.
A Najaf (150 km au sud de Bagdad), deux voitures piégées ont explosé, selon le général de police Abdoul Karim Moustafa. L'une d'elles visait un poste de police et l'autre a explosé 10 minutes plus tard à l'extérieur de l'enceinte, d'après une source médicale. Le bilan est de 7 morts et 60 blessés, pour la plupart des policiers, selon un porte-parole du département de la santé.
Deux kamikazes se sont fait exploser tôt lundi matin dans les locaux du département anti-terroriste à Tikrit, ville de l'ancien président Saddam Hussein, tuant trois policiers, a indiqué un officier de l'armée irakienne à Tikrit. Sept personnes ont été blessées.
Les assaillants portaient des uniformes de police et de faux badges et cherchaient à “libérer des combattants d'al-Qaïda de la prison”, a expliqué un responsable sous couvert de l'anonymat.
Quatre soldats ont été tués par ailleurs dans le centre de Baqouba (60 km au nord de Bagdad) par des hommes armés qui ont attaqué un point de contrôle tôt lundi, a indiqué Firas al-Dulaimi, médecin du principal hô_pital de la ville.
A Kirkouk (nord), un civil a été tué et 14 autres blessés dans plusieurs explosions dont l'une par une moto piégée, ont indiqué la police et un médecin de l'hôpital. Une église orthodoxe assyrienne du centre de la ville a aussi fait l'objet d'une attaque à l'explosif dans la nuit, qui a endommagé le bâtiment, a indiqué la police.
D'autres attaques à la bombe ont aussi été signalées à Bagdad, Ramadi, Balad, Khan Beni Saad, Mossoul, Taji, Iskandariya, Kerbala, qui ont aussi fait des victimes.
Cette série d'attentats intervient en plein mois sacré de ramadan et alors que les principales composantes politiques irakiennes viennent de s'entendre pour autoriser le gouvernement à négocier avec les Etats-Unis le maintien d'un contingent limité de formateurs américains après la date butoir de fin 2011.
Les Etats-Unis ont encore 47.000 soldats en Irak, qui doivent tous partir à la fin de l'année, selon l'accord de sécurité signé en novembre 2008 entre Bagdad et Washington.
Mais tant les Américains que les Irakiens reconnaissent qu'il n'est pas garanti qu'un accord soit conclu. De nombreuses questions sensibles sur le nombre de militaires, la durée et les conditions de leur maintien restent à trancher.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.