Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret fixant les indemnités versés aux magistrats hors grade    Nomination : Chadi Chemaly à la tête du Fairmont Royal Palm Marrakech    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Soutien des Etats-Unis «au droit d'Israël à se défendre»    Serie A: AC Milan cartonne, la Juve entretient l'espoir    RSB-RCAZ (2-0) : Lahouasseli responsable deux fois !    RCA-FUS (1-1) : Le Fath s'offre un nul in extremis !    ASFAR-MAS (3-2) : Une belle remontada face à une amère désillusion !    Conseil de gouvernement: adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    CMC: La campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    M'diq-Fnideq: Madaëf soutient les porteurs de projets touristiques    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Botola: le Raja accroché (1-1) par le FUS (Vidéo)    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Conseil de gouvernement : adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    Aid El Fitr 2021: voici la date de la fin du Ramadan au Maroc    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    Tan-Tan : saisie de 6,5 tonnes de chira, cinq individus interpellés (photos)    Nasser Bourita aborde les relations maroco-ivoirienne avec son homologue, Kandia Camara Kamissoko    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La mission commerciale marocaine poursuit sa tournée dans le golfe : Le Maroc améliore son image auprès des investisseurs arabes
Publié dans Albayane le 31 - 10 - 2011

La délégation d'hommes d'affaires marocains poursuit sa mission de prospection dans trois pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), avec pour objectif de renforcer les échanges commerciaux, mais aussi et surtout d'étudier et d'explorer de nouvelles opportunités devant favoriser la complémentarité avec ces Etats à fort potentiel économique. Initiée par le Centre marocain de promotion des exportations Maroc Export, la mission s'était rendue au début au Qatar puis au Koweït avant de s'envoler vers Dubaï aux Emirats Arabe unis.Les hommes d'affaires marocains ont eu de riches rencontres avec leurs homologues arabes, au cours de ces trois étapes, dont l'objectif était d'examiner les opportunités de partenariat et de booster les échanges commerciaux.
A Koweit City, les businessmans marocains ont été reçus à la Chambre de commerce et d'industrie du Koweït ou ils ont tenu plusieurs rencontres B to B avec pour objectifs suprêmes d'établir des contacts, négocier le meilleur rapport qualité-prix et examiner les modalités d'exportations de produits intéressant le marché koweitien.
Les opérateurs marocains étaient dirigés lors de ce périple par le ministre du commerce extérieur, Abdellatif Maazouz qui a tenu à cette occasion une série de rencontres avec des responsables koweitiens axés sur les moyens de promouvoir le partenariat et de relancer les investissements koweitiens au Royaume.
Le ministre était accompagné lors de ce périple par les représentants des sociétés participantes à cette mission. Parmi les secteurs représentés, on cite notamment les biens et services, l'agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique, le textile et cuir, les NTIC et l'agroalimentaire. Parmi les sociétés présentes, on peut citer notamment Tria Group, Kayna, Damandis, Copelit-Fenip, Mutandis, IB Maroc, Sterifil, Valyans, Atlas Capiatl, CFG, AWB, Genpharma...etc
Tout en se félicitant du niveau des investissements koweitiens dans le Royaume, des responsables et opérateurs du Koweït ont émis le souhait que le Maroc puisse assouplir davantage les procédures administratives liées aux opérations d'investissement. Certains ont pointé du doigt le problème de bureaucratie qui marque les étapes liées aux créations d'entreprises et à l'environnement des affaires dans le Royaume.
Plus de clarté sur le dispositif réglementaire
Plusieurs d'entre eux ont aussi demandé à leurs interlocuteurs marocains des détails et des éclaircissements sur la réglementation des investissements étrangers au Maroc alors que d'autres ont plaidé lors des rencontres individualisées l'ouverture de lignes aériennes directes entre Casablanca et Koweit City, à l'instar de celles desservies par les compagnies Emirates et Qatarya Airways.
La même demande a été formulée pour ce qui concerne le fret maritime, les Koweïtiens préférant voir des lignes directes avec le Maroc pour faciliter la circulation des marchandises et des personnes.
Lors de son séjour au Koweit, la délégation marocaine a pris part à un symposium sur les échanges commerciaux au cours duquel le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie du Koweït et le ministre marocain ont déploré le volume des échanges qui reste en deçà des attentes.
Cette étape a été d'ailleurs marquée par la signature d'un mémorandum d'entente et de coopération entre la Chambre de commerce et Maroc Export qui insiste sur la promotion des opportunités et la dynamisation des flux d'affaires ainsi que la facilitation des possibilités d'investissements dans les deux pays par l'organisation de foires et salons, des rencontres régulières entre hommes d'affaires et des contacts directs, l'échange d'expertise ou encore les possibilités de stages au niveau des organes exécutifs des parties signataires. Le mémorandum engage aussi les parties à échanger des informations, études non seulement pour booster les échanges, mais aussi pour s'enquérir de la réglementation du milieu des affaires et des réformes engagées.
Impulser les échanges et les investissements
Auparavant, la mission marocaine est passée par la capitale Doha, où elle a eu également une série de rencontres individualisées d'affaires avec les opérateurs de ce pays, qui se développe de manière vertigineuse et qui s'apprête à abriter la coupe du monde 2022. Selon les participants à cette tournée, la première sortie de Maroc Export au Qatar a porté ses fruits en terme d'échanges de vues, de prises de contacts et de prospection des opportunités d'affaires dans ce pays qui dispose de la deuxième réserve mondiale de gaz naturel et qui est le deuxième producteur mondial de cette même ressource. C'est dire que les occasions ne manquent pas pour les entreprises marocaines qui peuvent répondre aux demandes qataries. L'Emirat achète de l'étranger tout ce qui se rapporte aux produits pharmaceutiques, meubles, mobilier médico-chirurgical, tissus imprégnés, induits, recouverts, tissus spéciaux, dentelles, tapisseries, graines et fruits oléagineux, semences, fruits et aussi aux poissons et crustacés. Cette visite est venue donc insuffler une nouvelle dynamique aux échanges et investissements croisés.
Les responsables et les opérateurs qataris ont invité les membres de la délégation marocaine à proposer une approche et une nouvelle formule pour la redynamisation des échanges et investissements entre les deux pays, du fait que le volume global des investissements qataris au Royaume représente à peine 1 % du volume global de ce pays dans le monde.
En plus, les niveaux des échanges commerciaux restent encore faibles d'où l'impératif d'explorer de nouvelles pistes pour booster ces échanges, surtout dans un contexte international marqué par la morosité économique.
Dubaï, hub du Machreq
Cette mission menée par Maroc Export et qui fait suite à la caravane organisée dernièrement dans des pays africains, vient répondre notamment au souci de diversification des marchés du Golfe à fort potentiel. L'enjeu est non seulement de renforcer les échanges commerciaux, mais aussi et surtout d'étudier et explorer de nouvelles opportunités basées sur la complémentarité, explique le DG de Maroc export, Saâd Edine Benabdallah.
Après Doha et le Koweït, la délégation marocaine s'est envolée vers Dubaï, qui constitue le hub du Machreq, ou les hommes d'affaires marocains se sont donnés rendez vous avec leurs homologues émiratis pour des rencontres B to B.
Ce périple a été l'occasion pour les deux délégations de se féliciter de la qualité de relations entre les deux pays qui sont liés par un accord de libre échange, signé en 2001 et qui porte notamment sur la réduction des droits de douane et des taxes et l'élimination de toutes les entraves non tarifaires.
Dans des allocutions lors d'une rencontre sur les échanges commerciaux, le ministre du commerce extérieur du Maroc et les responsables de Dubai Export ont tous été unanimes à souligner que les deux pays qui sont reliés par des liaisons maritimes et aériennes directes et régulières, regorgent de potentialités qu'il faut explorer et offrent diverses opportunités pour diversifier les échanges et augmenter leur volume surtout que les Emirats arabes représentent le premier investisseur arabe au Maroc et le troisième étranger au Royaume.
D'ores et déjà, les représentants de sociétés participantes ont manifesté leurs satisfactions des premiers résultats de leurs rencontres avec les opérateurs économiques de ces trois pays. A noter qu'avant de regagner le Maroc, la délégation marocaine doit se rendre à Abou Dhabi pour des réunions avec les opérateurs économiques dans cette zone.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.