3ème Edition de la conférence « Parlons Développement » : Faire des jeunes les moteurs du développement durable    Sensibilisation sur le civisme fiscal en RDC : Instituer une culture fiscale dans le pays    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Industries manufacturières: Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    CIH Bank : Renouvellement de la quadruple certification ISO 9001 version 2015    Flambée des prix : des augmentations abusives ?    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    La France a éliminé Abou Walid Al-Sahraoui, ancien membre du Polisario et chef de l'EI au Grand Sahara    Rapatriement jeudi des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    Vaccination volontaire des adolescents de 12 à 17 ans : plus d'un million d'injections administrées    Prévisions météorologiques pour ce jeudi    Vladimir Poutine annonce que des dizaines de personnes de son entourage ont le Covid    Les contours de la majorité gouvernementale seront probablement dévoilés la semaine prochaine    Les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc désormais valides au sein de l'UE    La DGM célèbre la Journée météorologique arabe 2021    Téhéran, l'AIEA et la surveillance du programme nucléaire iranien    Les premiers touristes spatiaux prêts à décoller mercredi    Eyal David rejoint la mission israélienne à Rabat en tant que chef adjoint    Sahel : Des opérateurs Wagner au Mali ?    Un RNPG déficitaire au 1er semestre    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Botola Pro D1 et D2 "Inwi" (2ème journée): Le programme    Le modèle marocain cité en exemple par un nouveau rapport    Disparitions forcées : le Maroc soumet sa copie préliminaire à l'ONU    Formation du gouvernement. Aziz Akhannouch boucle aujourd'hui le premier round des consultations    Le roi Mohammed VI nomme le général Belkhir El Farouk inspecteur général des FAR    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 septembre 2021 à 16H00    La vaccination des 12 à 17 : Plus d'un million d'élèves ont reçu la première dose    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Le festival JIDAR fait sensation sur les réseaux    Echange culturel pour lutter contre les idées extrémistes    New District présente son premier artiste Hassa1    Hicham Lahlou invité au Salone Del Mobile 2021, à Milan    ART: Des projets communs lancés par l'IMA et la FNM    Espagne: négociations sous haute tension entre Madrid et les séparatistes catalans    La nomination de Staffan de Mistura en tant qu'Envoyé Personnel au Sahara, se fera dans les prochains jours    DataPathology : Witamax injecte 2 MDH    Plafonnement des prix des tests PCR : les laboratoires demandent une baisse des coût des réactifs    La Burundaise Niyonsaba bat le record du monde 2000 m en athlétisme    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nabil Benabdallah lance la campagne électorale du PPS au Gharb : «Ne permettez pas aux dépravateurs de retourner au Parlement»
Publié dans Albayane le 17 - 11 - 2011

Le Parti du progrès et du socialisme a lancé sa campagne électorale, mercredi, à partir de son bastion partisan : le Gharb, où il compte une forte assise populaire et électorale et gère plusieurs municipalités et communes. A dix jours du scrutin législatif du 25 novembre, le Secrétaire général du PPS a entrepris un véritable périple qui l'a conduit à Sidi Slimane, Had Kourt et Belkciri, en passant par les municipalités de Khénichat, Jorf Lmalha.
Accompagné notamment de Charafat Afilal, membre du Bureau politique et de la liste nationale des femmes, et Driss Radouani, membre du Comité central, SG de la Jeunesse socialiste et membre de la liste nationale des jeunes, Nabil Benabdallah a tenu à soutenir les listes locales du PPS dans la région.
A Sidi Slimane, où Ismaïl Alaoui, l'ex-Secrétaire général du PPS et président de son Conseil de présidence, est tête de liste, une campagne de contact a été effectuée, à partir de 10 heures, au souk hebdomadaire.
Après deux heures de campagne, en campagnie d'Ismaïl Alaoui, de Nadia Touhami, enseignante universitaire et membre de l'Association ADMR, et de Mohamed Diani, conseiller communal à Dar Belamri, tous deux membres du Comité central et co-listiers candidats du « Livre », Le Secrétaire général du PPS s'est ensuite rendu, à la mi-journée, à la municipalité de Khénichat où une tournée de contact avec la population a été effectuée, avant de regagner Jorf Lmalha pour une opération similaire.
A 16 heures, Nabil Benabdallah était à Had Kourt pour une tournée de proximité au contact des citoyens, avant de présider un meeting imposant auquel plus de cinq mille personnes ont assisté et suite auquel il était attendu à Belkciri.
C'est parti pour la campagne électorale du PPS. Elle vient d'être lancée au Gharb, une région où le Parti du progrès et du socialisme détient une place de choix, depuis belle lurette. L'on rappellera, pour mémoire et uniquement depuis le début du processus démocratique au Maroc, qu'Ismaïl Alaoui avait décroché un siège de député à Beni Hssaine pour rejoindre feu Ali Yata à la Chambre des représentants. L'on rappellera également les nombreuses luttes des paysans du Gharb, tant du temps du protectorat qu'à l'aube de l'indépendance, quand le Parti communiste marocain et le Parti de la libération et du socialisme était engagé au premier plan.
A Sidi Slimane, Ismaïl Alaoui ne va pas à la pêche. Il entend défendre les couleurs du Parti, surtout après la campagne hideuse entamé par des barons des élections et certains milieux qui visent le PPS.
Avec Nabil Benabdallah, les délégataires de la liste nationale des femmes et des jeunes et les élus du Parti dans la région et les deux autres membres de la liste locale à Sidi Slimane, il est allé à la rencontre des citoyens, ruraux notamment, en cette journée de souk hebdomadaire. Les documents du Parti ont été distribués aux citoyens en les appelant à voter pour les candidats du «Livre».
Après deux heures de contact direct, le Secrétaire général du PPS est parti en direction de la municipalité de Khénichat où une tournée a été effectuée dans la ville (boulevards et cafés) pour discuter avec les citoyens, les appeler à participer au vote et à s'exprimer en faveur des candidats du PPS.
A Jorf Lmalha, la délégation nationale du Parti a visité une série de chantiers de la municipalité qui contribuent au changement du vécu de la population, rencontré les citoyens et improvisé, de temps à autre, des mini-rassemblements avec des appels à voter pour les candidats du «Livre».
En fin d'après midi, Had Kourt a eu droit à un gigantesque meeting au cours duquel le SG du PPS, Kacem Ghazoui, tête de liste à Sidi Kacem, membre du Bureau politique, président de la municipalité de la ville et président du groupe parlementaire de l'Alliance socialiste, Charafat Afailal, Kacem Belfalah, membre du Comité central et premier secrétaire de la section provinciale, et Abdelaziz Sadek, président de la commune de Jorf Lmalha, ont, notamment, pris la parole pour appeler les citoyens à user de leurs votes pour barrer la route aux barons des élections afin de permettre plus de développement pour la région.
Nabil Benabdallah a insisté, à cette occasion, sur l'impérative participation des citoyennes et des citoyens au vote du 25 novembre. Il les a ainsi incité à contribuer à la mise à l'écart des fraudeurs et autres dépravateurs. «Ne leur permettez plus de revenir au Parlement !», s'est-il exclamé. Ceux qui «dénaturent la volonté populaire n'ont plus de place au sein des représentants de la Nation» et doivent déguerpir. Il a également affirmé que «la rue a déjà dit son mot à leurs propos. Ils doivent partir».
Le SG du PPS a également appelé à «un meilleur traitement des petits paysans», qui vivent une situation très difficile, au regard des gros exploitants terriens qui ne paient aucun dirham à la Trésorerie générale, malgré des bénéfices qui se comptent en milliards.
Nabil Benabdallah a aussi réclamé que l'Etat et les collectivités s'occupent des questions de l'enseignement et de la santé des citoyens dans le monde rural.
Ce sont des droits inaliénables qui permettent, s'ils sont respectés, «une pleine appartenance à la Patrie». Aucune «dignité» n'est possible sans une reconnaissance effective de ces droits.
A Belkciri, c'est une foule immense qui attendait la délégation du PPS. Le président de la commune, Dr Mohamed Guessous, au milieu de la foule et en présence de 17 conseillers communaux qui viennent de rallier le PPS, a pris la tête du cortège avec Nabil Benbdallah pour sillonner la ville à la rencontre des citoyens.
Signalons que 8 présidents de commune de cette région sont candidats du PPS à ces élections.
Il s'agit de Mostafa Ghazoui, président de la municipalité de Had Kourt, Abdelaziz Saddik, président de la municipalité de Jorf Lmalha, Mohamed Allala, président de la municipalité de Sidi Al Hadi, Abdeslam ben Gueddouz, président de la municipalité de Béni Oual, Abdelilah Grich, président de la municipalité de Sidi Ahmed Ben Aïssa, Kacem Ghazoui, président de la commune de Moulay Abdelkader, Abdenbi Sadab, président de la commune de Sidi Azzouz et Dr Mohamed Guessous, président de la municipalité de Bekciri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.