Présidentielle US : Joe Biden informera ses partisans par SMS sur le choix de sa colistière    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Juventus : Sarri passe à la trappe, Pirlo nommé entraineur    Un matelas anti covid-19 pour Messi    Champions League: le Barça et le Bayern passent en quart (VIDEOS)    La Botola a désormais un nouveau leader    Coronavirus : 1.345 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 32.007 cas cumulés samedi 8 août à 18 heures    Coronavirus : record de 1345 cas positifs au Maroc ce samedi    Selon un flash Covid-19 élaboré par l'ONMT Marrakech a une prépondérance des chambres d'hôtel de 74% tout comme Rome    Covid-19 : Fermeture du port de Laâyoune jusqu'à nouvel ordre    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Tanger : La Marine Royale saisit 1200 kg de chira    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    OCP fête son siècle d'existence    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Rabat constitue son parc à sculpture    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    Berkane s'offre le WAC    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Macron réclame une enquête internationale    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secteur de la santé : Redynamisation des ressources humaines
Publié dans Albayane le 16 - 05 - 2012

Le rôle des médecins et des infirmiers pour faire réussir le chantier de réforme et de modernisation du secteur de la santé au Maroc, qui est actuellement entrepris par le département de la santé est à souligner car ces deux catégories de professionnels de la santé représentent la pierre angulaire de notre système de santé. A cet effet il est tout a fait opportun et légitime au regard des nombreux services qui sont quotidiennement rendus à notre population par les médecins et les infirmiers (eres), aussi bien au niveau des centre de santé , dans le cadre de la médecine ambulatoire à visées préventives , qu'au niveau des hôpitaux en ce qui concerne les soins curatifs, de souligner l'importance de la responsabilité qui échoit aux médecins dans le cadre des chantiers structurants de développement lancés dans le Royaume.
Un des grands chantiers visant l'amélioration des conditions d'accès aux soins de santé, en concrétisation des dispositions de la nouvelle Constitution, c'est le régime d'assistance médicale aux économiquement démunis (RAMED) le RAMED est fondé sur les principes de l'assistance sociale et de la solidarité nationale au profit de la population démunie, des personnes faibles qui ne sont pas éligibles au régime de l'assurance maladie obligatoire, ce régime public, par excellence, permet aux bénéficiaires d'accéder aux soins de santé offerts par les hôpitaux publics, les établissements publics de santé et les services sanitaires relevant de l'Etat.
Concernant l'offre de soins, le ministre de la santé avait tenu à indiquer que celle-ci se compose de 2.581 établissements de soins de santé de base, comprenant 2.030 centres de santé et 111 hôpitaux provinciaux et préfectoraux, 12 hôpitaux régionaux et 19 Centres hospitaliers universitaires.
Dans le même ordre d'idées , le dispositif de soins d'urgence va être renforcé à travers la création de 80 unités médicales équipées, l'organisation de caravanes médicales spécialisées au niveau des provinces et la mise en place d'une unité de consultation médicale hebdomadaire fixe pour les personnes souffrant de diabète et d'hypertension, outre l'augmentation du nombre des unités médicales mobiles (602 unités de soins médicaux et 19 unités de soins dentaires).
C'est un énorme chantier qui est aujourd'hui mis en route, il va demander l'implication de tous les acteurs du secteur de la santé afin qu'il soit couronné de succès dans un proche avenir.
Redéfinition d'une nouvelle carte sanitaire
La mise en application de l'AMO et du Régime d'assistance médicale aux économiquement démunis (RAMED), doit en toute bonne logique s'accompagner par la redéfinition d'une nouvelle carte sanitaire de notre pays, celle – ci permettra de corriger les erreurs qui ont prévalu jusqu'à ce jour.
La nouvelle carte sanitaire permettra une répartition plus juste et équitable de tous les moyens humains, matériels, technologiques et aussi de structures publiques et privées, une implantation des cliniques, des cabinets médicaux, des laboratoires d'analyses biologiques, des centres de radiologie. Une répartition qui soit plus juste entre les différentes régions en fonction des besoins spécifiques de chaque région.
Aujourd'hui, avec la création de nouvelles villes et des chantiers réalisés ou en cours de réalisation au niveau des différentes régions du Maroc , qui sont autant d'éléments porteurs et créateurs d'emplois , servant à redynamiser les potentialités à même de contribuer à réduire la pression sur l'axe Rabat-Casablanca en matière de concentration des centres hospitaliers spécialisés et favoriser ainsi une répartition juste et équitable des richesses du Royaume.
Motivation des ressources humaines
Les professionnels de santé (médecins et infirmiers) contribuent à cet élan, à ce dynamisme et à cet essor des différentes régions de notre pays. Il est donc tout à fait légitime que ces mêmes professionnels soient motivés, récompensés pour tous les services inestimables qu'ils accomplissent avec altruisme et dextérité. Il est donc tout à fait logique que soit améliorée la situation financière des médecins et des infirmiers.
Des professionnels qui méritent d'être reconnus dans le travail qu'ils accomplissent avec amour, abnégation, dextérité et altruisme. Le ministre de la santé, le professeur Lahoucine Louardi, un homme de terrain qui a toujours côtoyé les différentes catégories de professionnels, connaît parfaitement la situation des uns et des autres, il mesure à sa juste valeur les attentes de chaque catégorie. Des réponses aux attentes des uns et des autres verront inchallah le jour dans un proche avenir. Ce qu'il faut, c'est que les professionnels de santé fassent preuve de patience et de réalisme. Les syndicats professionnels doivent de leur côté faire preuve de sagesse et donner du temps au temps pour permettre au ministre de la santé de bien étudier chaque dossier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.