PLF 2021 : voici le détail des amendements proposés par la CGEM    Décès d'Abarhoun: la FRMF prend en charge les frais de rapatriement de sa dépouille    Campagne de vaccination: forte mobilisation à Chichaoua    Provinces du Sud : 236 projets du programme de développement restent à réaliser    Abdelillah El Jawhari déplore la maigre production du cinéma arabe traitant de la cause palestinienne    Pour l'OSFI, la lutte contre la violence à l'égard des femmes est la bataille de tous les acteurs en vue d'instaurer une culture de l'égalité    Le ministère de l'Industrie prévoit un budget d'investissement de 1,2 MMDH en 2021    CFG Bank enregistre un PNB en hausse à fin septembre    Où va le Liban ?    Nasser Bourita : Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech    Marzouki appelle les séparatistes du polisario à regagner la mère-patrie    Malades du Covid-19 traités à domicile...ces laissés-pour-compte    L'UE souhaite améliorer le mécanisme des retours au Maroc des migrants irréguliers    "Le Miracle du Saint Inconnu " de Alaa Eddine Aljem représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Philip Green, la chute du sulfureux roi de la mode britannique    Evolution du coronavirus au Maroc : 4346 nouveaux cas, 364.190 au total, mercredi 2 décembre à 18 heures    RNI : Le Comité de suivi de la cause du Sahara en visite à Guergarate    Jeux Olympiques de Tokyo 2021 : A la rencontre des quatre cavaliers du Royaume    Bruxelles: une manif du polisario fait pschitt    Le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi, considère la cause palestinienne comme une question centrale    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Non à la suspicion meurtrière    Unesco: le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Une proposition de loi pour le transfert des actifs de la Samir à l'Etat    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    L'ONMT entame une tournée régionale pour amorcer le plan de relance    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Merendina parle le langage de l'amour    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Lahna, veut marquer les Jeux Paralympiques de Rio
Publié dans Albayane le 21 - 04 - 2016

Mohamed Lahna fait partie des champions exceptionnels au service de leur pays. Aujourd'hui, il est en pleins préparatifs pour défendre les couleurs du Maroc aux prochains Jeux Paralympiques qui se tiendront à Rio du 7 au 18 septembre en 2016.
Formidable athlète qui a fait de son handicap une force pour relever les défis et dont la soif de dépassement et la ténacité semblent sans limites, Lahna compte réaliser de très belles performances l'été prochain à Rio. Il compte marcher sur les traces des athlètes marocains qui ont honoré les Jeux Paralympiques de Londres en 2012, surtout ceux qui ont pu décrocher 6 médailles : trois en or grâce à Najat El Garraa au lancer de disque, El Amine Chentouf au 5000 mètres, Azeddine Nouiri au lancer de poids et trois autres en bronze remportées par Mohamed Amguoun à l'épreuve du 400 mètres, Abdelilah Mame aux 800 mètres et la dernière par Najat El Garaâ au lancer de poids qui rentrait au Royaume avec deux médailles.
Aujourd'hui, Mohamed Lahna compte, lui aussi, enrichir son palmarès, après avoir remporté la Coupe du monde de Para-triathlon à Edmonton, tout étant vice-champion du monde de la discipline à Pékin en 2011. Cette année-là, Mohamed Lahna s'est aussi fait connaître en relevant de nombreux défis dont la traversée du Détroit de Gibraltar à la nage (2010) avant de marquer le Marathon des Sables en 2013 et le prestigieux Triathlon Ironman de Kona à Hawaï.
Après avoir donc relevé de nombreux défis et participé aux épreuves d'endurance les plus difficiles au monde, Mohamed Lahna, un paratriathlète pas comme les autres puisqu'il est né sans fémur à la jambe droite, veut bien réussir le prochain défi. Il poursuit ses préparatifs pour les prochains jeux paralympiques avec en tête un objectif primordial : monter sur le podium à Rio.
Lahna reste heureux et fier de sa participation au championnat du monde en octobre 2014. Heureux grâce à l'OCP qui a apporté son soutien entier à son projet. Fier d'avoir porté les couleurs du Maroc dans cette prestigieuse épreuve qui constituait une étape importante de sa préparation pour les prochains Jeux Paralympiques qui vont rentrer dans l'histoire, en étant les premiers de l'ère moderne à intégrer une compétition de triathlon. Et Lahna sera le premier Marocain à participer à un triathlon réservé aux athlètes paralympiques.
Son handicap ne l'a guère empêché de devenir un athlète de haut niveau. Il l'a toujours plutôt porté comme une armure de détermination qu'il s'est forgée à travers les nombreux refus et la stigmatisation qu'il a dû surmonter tout au long de sa vie et ce, depuis son enfance.
«Quand j'étais enfant, je n'ai jamais pensé pouvoir faire quelque chose athlétiquement, car c'était souvent difficile de suivre mes amis. Mais j'ai toujours essayé du mieux que je pouvais. En classe, par exemple, je ne pouvais pas participer aux cours de gym à cause de mon handicap. J'étais donc toujours obligé de regarder les autres en m'asseyant sur le bord de la touche», racontait-t-il au site officiel des athlètes paralympiques.
C'est ce qui aura vraiment construit la personnalité de Mohamed Lahna et qui fera de lui un sportif de haut niveau. Ses efforts l'ont conduit à faire partie aujourd'hui du cercle des athlètes paralympiques, d'être bien classé au niveau mondial et par conséquent, de se frayer une place dans la cour des grands.
L'histoire commence en 2008 quand Lahna a eu le courage de pratiquer le triathlon- après avoir reçu sa première prothèse- qui lui permet de faire du vélo. Mais cette première expérience est épouvantable pour lui. «J'ai terminé une partie de la course en fauteuil roulant, je ne croyais pas que je ne pouvais pas courir avec les jambes que j'avais », se rappelle-t-il sur son site. Mais sans perdre espoir, le jeune Lahna enchaîne les compétitions au Maroc. Il décroche un premier titre de triathlon à Larache en 2009, puis ailleurs dans différents rendez-vous internationaux. L'année 2016, il est le seul triathlète du Maroc a été sacré Champion d'Afrique handisport de la discipline. Ce titre lui ouvre bien sûr la voie vers le pays de la Samba.
L'été prochain, Mohamed Lahna sera le seul Marocain à compétir lors de l'épreuve du triathlon des Jeux. L'athlète marocain compte graver doublement son nom dans le marbre. Il veut surtout devenir le premier athlète au monde doté de l'Or Paralympique...
Souhaitons au grand athlète qu'il est bonne chance !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.