Le projet de loi réorganisant l'Académie du Royaume disséqué en commission parlementaire    La Chambre des représentants salue l'interaction positive du gouvernement et sa position face à plusieurs propositions de loi    Post-Brexit : une opportunité pour le Maroc et le Royaume-Uni    Tabacs bruts et manufacturés: ce qui va changer avec le nouveau projet de loi    Sahara: le Bahreïn toujours aux côtés du Maroc    Abderrahim Benyazghi, directeur du Centre régional de transfusion sanguine de Fès    Tennis : Trois lieux pour trois milieux...    Le Maroc prend part au débat RésiliArt de l'Unesco    Paul McCartney sort un nouvel album solo enregistré pendant le confinement    Rabat: le roi Mohammed VI a présidé une séance de travail    Bourita s'entretient au téléphone avec son homologue maltais    Cri de détresse pour des jeunes disparus après avoir tenté de rejoindre l'Espagne    France: le couvre-feu étendu à d'autres départements    Le Think-Tank IMIS étudie la chaîne de valeur du textile marocain post-Covid    Le président libanais entame les consultations pour désigner un Premier ministre    Relations maroco-indiennes : une grande dynamique insufflée aux relations bilatérales    Driss Lachguar reçoit l'ambassadeur de Palestine à Rabat    Une cinquantaine d'exécutions en un mois en Egypte    France: alerte à la bombe dans une gare à Lyon    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4151 nouveaux cas, 186.731 au total, jeudi 22 octobre à 18 heures    Covid-19, la CGEM met en garde les entreprises    Najlae Benmbarek: une consœur à la tête de la diplomatie publique    L'AMMC lance l' application Quiz Finance pour se familiariser avec le marché des capitaux    El Said, le milieu sensationnel et expérimenté de Pyramids    Le Maroc est-il menacé par un ouragan ? Une source sûre répond    Benslimane: l'administration de la prison locale dément les allégations publiées concernant la contamination d'un détenu par le Covid-19    Maroc : le confinement propice aux cyberattaques    Demi-finales de la LDC: les conseils de Fakher au Raja et au Wydad (VIDEO)    Cristiano Ronaldo risque de manquer ses retrouvailles avec Messi    Rabat : Mise en place d'un référentiel national pour la restauration du patrimoine bâti    L'Opinion : Sortir la culture de la logique de « sada9a »    Culture : Le Musée de l'Histoire et des civilisations rouvre ses portes avec une exposition    Classement FIFA : Les Lions de l'Atlas grimpent à la 39è place    Jeunes brûlés vifs à Tindouf : Des ONG sahraouies mettent les autorités algériennes et la communauté internationales devant leurs responsabilités    Coupes africaines : Le Wydad tentera un coup d'éclat face à Al Ahly, la RSB tout près de sa première étoile    Destruction à Casablanca d'une quantité de drogue et de produits de contrebande    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Marrakech. Le MACAAL rouvre ses portes avec l'exposition « Welcome Home vol. II »    La Guinée-Bissau réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Bourita: «aucune alternative à l'accord de Skhirate qui constitue la référence»    Vaccin covid. Un volontaire est décédé    Intervention de l'Armée algérienne à l'Etranger : mesure anti-marocaine ?    Sahara marocain: Guterres somme les milices du polisario de quitter Guerguerat    «La création de la chaine amazighe (TV8) fut, à tout point de vue, une première dans le paysage audiovisuel marocain»    Engrais : OCP Africa et la BAD mobilisent 4 millions de dollars    Entrepreneuriat innovant : Un 1er Techshow maghrébin dédié aux startups signé 2M et inwi    Bilan et réalisations : Al Barid Bank souffle sa dixième bougie    Laâyoune-Sakia El Hamra : La CSMD à l'écoute des institutionnels    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La JS appelle le gouvernement à revoir son agenda
Publié dans Albayane le 15 - 04 - 2018

Dans le cadre des préparatifs du 10e Congrès national du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), prévu les 11, 12 et 13 mai prochain à Bouznika, le bureau national de l'organisation de la jeunesse socialiste (JS) a organisé, jeudi 12 avril, une table ronde sur le thème «La place de la Jeunesse marocaine dans les politiques publiques».
Cette rencontre a été marquée par la participation de Jamal Krimi Benchekroun, SG de la JS, Driss Redouani, ancien SG de la JS, Mohamed Tariq, professeur à la Faculté de droit de Mohammedia, Amine Essaîd, chercheur universitaire en science politique et Rkia Achmal, chercheur spécialiste de la question des jeunes et de la société civile. La modération a été assurée par Ismaël Hamraoui, membre du Bureau national de la JS.
Il faut dire que cette rencontre thématique, qui s'inscrit dans le cadre des forums de discussion publique initiés par le Parti, avait pour objectif d'enrichir le projet des thèses politiques, comme l'a souligné Jamal Krimi Benchekroun,qui a insisté, dans un déclaration à Al Bayane, sur la nécessité de renforcer la convergence des politiques publiques et ce,en valorisant le rôle des jeunes et leur implication dans la gestion de la chose publique aussi bien au niveau local que national.
A cet égard, notre interlocuteur estime que les jeunes, qui représentent plus de 60% de la population, sont un véritable capital qui devrait être placé au cœur de toute politique publique qui se veut efficace et efficiente. Dans le même ordre d'idées, le militant de la JS estime que les décideurs des politiques publiques et les partis politiques doivent revoir leur copie notamment en ce qui concerne l'implication voire l'engagement des jeunes dans le processus décisionnel. Le but escompté est de crédibiliser l'action publique, précise-t-il, et de veiller à l'élaboration d'un diagnostic exhaustif qui identifie les besoins de cette catégorie sociale qui semble perdue devant la multiplicité des entraves à son engagement dans la vie publique. Selon Jamal Krimi Benchekroun, l'implication des jeunes dans l'action publique devrait d'abord passer par la mise à jour de la législation, la prise de mesures encourageantes et la lutte contre les pratiques de népotisme et de clientélisme.
Sur un autre registre, le député du PPS évoque le Conseil consultatif de la Jeunesse et de l'action associative, qui a vu le jour tardivement et qui semble être loin de répondre aux aspirations de l'ensemble de la jeunesse marocaine et n'arrive toujours pas à se positionner comme interlocuteur crédiblevis-à-vis du Parlement et du gouvernement.
L'autre point non moins important soulevé par le SG de la JS porte sur le désintéressement des jeunes à l'action politique et celui de la question du chômage. Le seul moyen pour pallier ces problèmes réside dans une vraie réforme de l'enseignement public, martèle-t-il. « La question de la réforme de l'enseignement doit être l'une des priorités de l'agenda gouvernemental », note-il en substance.
En termes plus clairs, les pays, qui ont réalisé un développement économique et social, ont misé sur l'enseignement et la formation des jeunes et la mise en place des politiques publiques en matière de Culture et Sport afin de réconcilier les jeunes avec leur environnement, conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.