Digitalisation bancaire : Sommaire de notre spécial    Société Générale, s'adapter aux nouveaux comportements des clients    Vidéo-Bourita: « Le Pacte mondial sur les migrations est un acte de souveraineté »    Blocage à Paris-Nanterre contre la hausse des frais pour les non-Européens    Botola Maroc Telecom : Une reprise difficile pour le Raja    CR7 défie Messi !    Finances publiques. Comment en finir avec les inégalités sociales ?    Clôture du 17ème Festival international du film de Marrakech : L'Afrique aux alentours du palmarès    Décès à Marrakech du chanteur Hamid Zahir    Dédié à la sécurité et à la sûreté : Le Maroc abrite la première édition de l'Asec Expo 2019    Conférence de Marrakech sur la migration.. Que dit la lettre royale lue par El Othmani?    Société civile, secteur privé… de vrais engagements pour l'action?    Doing Business : Le Maroc vise le top 50    Lutte contre le diabète : La Fondation Mohammed VI lance une campagne de dépistage    Environnement – Pays à risque climatique dans le monde : Le Maroc 124ème    Sahara : Une deuxième table ronde à Genève au 1er trimestre 2019    Cycle des grands interprètes : Célimène Daudet en tournée dans plusieurs villes    "Gilets jaunes": Vers une baisse des taxes pour apaiser le mouvement?    Fès : Arrestation de deux individus en possession de 5.330 comprimés d'ecstasy    Les bonbonnes de gaz turques arrivent au Maroc    Les pays du Golfe tiennent toujours à leur partenariat avec le Maroc    La communauté juive célèbre la hiloula à Taroudant    FIFM. Coup de maître !    «Regarde-moi», l'autisme autrement    Botola Maroc Télécom: Victoire du Wydad de Casablanca face à l'AS FAR    Le Pacte mondial sur les migrations, un document fondamental pour une meilleure gestion de la question migratoire    Africa Forum 2018 : Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel    Raja: Les conditions de Garrido pour renouveler son contrat    «Le cinéma est une forme d'art très démocratique»    La Marine royale porte assistance à 72 candidats à la migration clandestine    Trafic international de cocaïne : Un nouveau coup de filet du BCIJ    Trafic international de drogue et de psychotropes : Arrestation à Casablanca d'une Brésilienne en possession de 610 grammes de cocaïne    Développement en Afrique. L'analyse de la DEPF    Journal d'un enfant cireur: «A l'origine de mon calvaire, un échec scolaire»    Sur le plateau de France 24, Cheikh Amar était aussi serein que les membres de la délégation marocaine à Genève    Après une mobilisation des "Gilets jaunes" en léger recul, l'attente d'annonces de Macron    Washington accuse Moscou d'avoir aidé à mettre en scène une attaque chimique en Syrie    Le Congo candidat pour l'organisation de la CAN 2019    Divers    Le Barça roi du derby    Divers    Déclaration finale de la Conférence parlementaire organisée à l'occasion de l'adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières    Le Pacte mondial sur la migration, une réponse commune à un défi global    "Variety" souligne l'accès grandissant des productions marocaines à l'international    Patrick Terhechte : La 17ème édition du FIFM a été "très réussie" à tous les niveaux    Le message de remerciement et d'engagement de Driss Lachguar, Premier secrétaire de l'USFP et directeur général du Conseil d'administration de "Al Ittihad Presse"    La valse des ministres et conseillers de Trump    BCIJ: Saisie d'une tonne de cocaïne fortement dosée et arrestation de 7 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marche populaire de solidarité avec le peuple palestinien
Publié dans Albayane le 22 - 05 - 2018

Plusieurs membres du bureau politique du parti du progrès et du socialisme ont pris part, dimanche à la grande marche populaire organisée à Casablanca, en solidarité avec le peuple palestinien. Aicha Lablak, Abdelwahed Souhail, Ahmed Zaki et Abderrahim Bensar ont manifesté à coté de plusieurs militants, droits de l'hommistes, syndicalistes et des milliers de Marocains en solidarité avec le peuple palestinien victime d'une escalade de violence de la part de l'armée d'occupation sioniste dans la Bande de Gaza, où plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés sont à déplorer.
Les participants à cette manifestation, à l'appel de formations politiques et d'organisations nationales, ont fermement condamné le transfert de l'ambassade américaine à Al-Qods, une décision qui a provoqué une vague d'indignation et de vastes manifestations de protestation dans les territoires occupés.
Les marcheurs, de tous les âges et en provenance de différentes régions du Royaume, ont pris le départ Place « Annasr » pour sillonner les boulevards de Paris et Lalla El Yakout, avant de se disperser boulevards Rachidi et Hassan II, dans une expression de l'élan de solidarité nationale avec le peuple palestinien.
Ils ont scandé des slogans appelant à la protection de la mosquée Al-Aqsa contre les agissements de l'armée israélienne et à l'appui à la lutte du peuple palestinien, stigmatisant les pratiques barbares de l'armée de l'occupation contre les manifestations pacifiques.
Brandissant les drapeaux palestiniens et des écriteaux à l'adresse des bonnes consciences, les participants ont interpellé la communauté internationale et toutes les parties éprises de paix à entreprendre les initiatives et actions à même de faire cesser les agressions israéliennes et permettre au peuple palestinien à recouvrer ses droits légitimes.
De la Nakba à la Grande Marche du Retour
Rappelons que des dizaines de Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens dont 8 mineurs, la semaine dernière à Gaza où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Al-Qods de l'ambassade des Etats-Unis en Israël. Ces nouvelles victimes portent à 106 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début des manifestations de la «Grande Marche du Retour» le 30 mars. De son côté, Riyad Mansour, ambassadeur palestinien auprès de l'ONU a indiqué dans une déclaration relayée par les médias que «plus de 2.000 (Palestiniens) ont été blessés» par les tirs israéliens.
«Nous condamnons dans les termes les plus forts ces atrocités par les forces israéliennes d'occupation, qui ont utilisé une forte puissance de feu contre des civils qui ont le droit de manifester pacifiquement et qui l'ont fait», a-t-il souligné. Ce nouveau bilan fait de lundi la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l'été 2014.
Le Maroc avait condamné avec force les tirs de l'armée israélienne contre les participants à des manifestations pacifiques le long de la frontière avec la Bande de Gaza.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, avait indiqué, lors d'un point de presse, que le Maroc condamne vigoureusement l'utilisation excessive de la force contre des civils palestiniens désarmés, réaffirme son rejet total de ce comportement dangereux contraire au droit international.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.