Point de vue : Naissance du label «Morocco L'ghedd»    Le renouvellement des élites doit toucher tous les domaines    Akhannouch met en avant le potentiel de la numérisation de l'agriculture marocaine    Facturation électronique, aucune obligation en absence de l'ICE    Shutdown: Trump attaque les démocrates qui refusent son offre de sortie de crise    Le pape invite les jeunes à prier en ligne avec l'application "Click to Pray"    Coupe de la CAF : 3 clubs marocains dans un seul groupe !    Après Abidjan, le Festival "Afrique du Rire" fait escale à Marrakech    Youcef Drissi Anticonformiste, rebelle et décalé !    Rallier Auxerre à Bzou, le défi d'Abderrazak El Badaoui    Ligue des champions: Le WAC s'incline à Pretoria    «France football»: Zyech 2e meilleur joueur maghrébin de l'année    Un symposium sur le management sportif à Agadir    Amzazi rencontre l'ambassadeur anglais    Sous le signe de l'excellence et de la diversité    Pêche côtière et artisanale: Stagnation des débarquements en 2018    Attaque israélienne à Damas : 4 soldats syriens morts    Hamid Douieb : un retour aux racines…    Brexit: Theresa May de retour dans l'arène du Parlement pour présenter son « plan B »    Interview with Mr Adil Douiri, founder of Mutandis, following the company's very successful IPO    Vidéo – Les images de la « super Lune » de sang    Classement «Times Higher Education» : L'Université Mohammed V en tête des universités marocaines    Londres ouvre la procédure pour les Européens souhaitant rester après le Brexit    Le Groupe BCP lance l'application «Atlantique Mobile» pour son réseau subsaharien    Encadrement de proximité : L'ONCA lance «la contractualisation du Conseil agricole privé agréé»    Un registre national des services médiatiques voit le jour    Edito : Partenaire fiable et utile    Casablanca : Un policier contraint d'utiliser son arme pour neutraliser un dangereux récidiviste    Rkia Derham reçue en audience par le Premier ministre indien    Sit-in à Rabbouni réclamant la traduction en justice des assassins de Omar Ould Anay    Habib El Malki a représenté S.M le Roi à la cérémonie d'investiture du nouveau président de Madagascar    Daniel Salaverry : Les relations entre Rabat et Lima évoluent de manière constante    Lancement de la formation pour le programme Jeunes marocains ambassadeurs aux Nations unies    Divers    Tabac et alcool assurément dangereux    Il faut mettre fin à la stigmatisation des troubles mentaux    Liga : Le Real double Séville    Racisme : L'appel de Koulibaly rejeté    Le DHJ se renforce à 0 dirham    Stefan Löfven, du soudeur syndicaliste au "socialo de droite"    La "success story" du groupe OCP sous les feux de la rampe à Dakar    La musique classique arabe s'invite en Chine    Aujjar rend hommage aux victimes du génocide rwandais...Et à Paul Kagamé.    «Il est important de laisser des écrits lorsque l'on dépose des projets»    SM le Roi Mohammed VI reçoit Mme Federica Mogherini    «Il faut récupérer tout ce qui est consommé à travers le monde»    «Le Maroc a signé «approximativement» toutes les conventions sur les droits d'auteur»    Donald Trump, le show et le chaos    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





IAM: la Data accélère la croissance
Publié dans Albayane le 22 - 10 - 2018

Leader du secteur des télécoms, le Groupe Maroc Telecom a publié récemment ses résultats consolidés des neuf premiers mois 2018.
L'opérateur historique a enregistré une croissance soutenue des revenus du Groupe (+4,3%) provenant de l'ensemble de ses marchés au Maroc et dans les filiales. En cela, le chiffre d'affaires Mobile au Maroc a connu une hausse accélérée, soit +7,8% sur le seul troisième trimestre, grâce à l'essor important de la Data dont le chiffre d'affaires croit de 40%. On remarque également le maintien d'une croissance solide dans les filiales qui génèrent un chiffre d'affaires en augmentation de 4,6% dont 8,2% pour les nouvelles filiales. Outre la hausse de hausse de l'EBITDA du Groupe de 4,0%, qui représente 49,7% des revenus, le Résultat net part du Groupe grimpe de 7,0%. A l'occasion de la publication de ces, Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : « Avec une croissance soutenue de tous les indicateurs clés du Groupe, ce troisième trimestre de 2018 confirme la tendance positive observée depuis le début d'année dans l'ensemble de ses marchés ».
Et d'ajouter « Le Maroc, avec une croissance accélérée de ses activités, capitalise sur la qualité de son réseau et de ses services pour accompagner le développement des usages Data de ses clients, notamment grâce à son réseau 4G qui couvre 98% de la population. Les filiales africaines, malgré une forte pression concurrentielle et réglementaire, maintiennent une dynamique positive avec une contribution significative aux résultats du Groupe».
Dans le détail, le groupe Maroc Telecom a réalisé, aux termes de neuf premiers mois de 2018, un CA de 27 137 millions de dirhams, en hausse de 4,3% (+3,3% à taux de change constant). Cette performance tient essentiellement à la forte croissance du chiffre d'affaires des activités au Maroc (+5,1%) qui profitent de la hausse des usages et des parcs Data, conjuguée à celle des revenus des filiales (+2,4% à taux de change constant). Ainsi, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 13 474 millions de dirhams, en hausse de 4,0% (+3,2% à taux de change constant) grâce à la croissance de l'EBITDA au Maroc. Quant au parc du Groupe, il s'élève dorénavant à plus de 61 millions de clients, en hausse de 8,4% sur un an, tiré par la croissance soutenue des parcs Haut Débit Mobile et Fixe au Maroc (+17,2% et +10,2% respectivement) ainsi que celle des parcs Mobile des filiales (+10,9%).
Leader du secteur des télécoms, le Groupe Maroc Telecom a publié récemment ses résultats consolidés des neuf premiers mois 2018. L'opérateur historique a enregistré une croissance soutenue des revenus du Groupe (+4,3%) provenant de l'ensemble de ses marchés au Maroc et dans les filiales. En cela, le chiffre d'affaires Mobile au Maroc a connu une hausse accélérée, soit +7,8% sur le seul troisième trimestre, grâce à l'essor important de la Data dont le chiffre d'affaires croit de 40%. On remarque également le maintien d'une croissance solide dans les filiales qui génèrent un chiffre d'affaires en augmentation de 4,6% dont 8,2% pour les nouvelles filiales. Outre la hausse de hausse de l'EBITDA du Groupe de 4,0%, qui représente 49,7% des revenus, le Résultat net part du Groupe grimpe de 7,0%.
Hausse de 8,4% du parc du Groupe estimé à 61 M de clients
Le parc du Groupe s'élève à plus de 61 millions de clients au 30 septembre 2018, en hausse de 8,4% sur un an, tiré vers le haut par la croissance soutenue des parcs Haut Débit Mobile et Fixe au Maroc (+17,2% et +10,2% respectivement) ainsi que celle des parcs Mobile des filiales (+10,9%). Dans les détailles, le groupe Maroc Telecom a réalisé, au 30 septembre 2018, un chiffre d'affaires de 27 137 millions de dirhams, en hausse de 4,3% (+3,3% à taux de change constant). Cette performance tient essentiellement à la forte croissance du chiffre d'affaires des activités au Maroc (+5,1%) qui profitent de la hausse des usages et des parcs Data, conjuguée à celle des revenus des filiales (+2,4% à taux de change constant). Ainsi, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 13 474 millions de dirhams, en hausse de 4,0% (+3,2% à taux de change constant) grâce à la croissance de l'EBITDA au Maroc. Le taux de marge d'EBITDA reste stable et se maintient toujours au niveau élevé de 49,7%. Et malgré 1,9% de hausse (à taux de change constant) de la charge d'amortissement consécutive à l'important effort d'investissement, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté du groupe Maroc Telecom progresse de 4,6% par rapport à la même période de 2017 (+4,0% à taux de change constant) pour s'établir à 8 462 millions de dirhams. Cette progression est directement liée à celle de l'EBITDA (3,2% à taux de change constant) et aboutit à un taux de marge d'EBITA ajusté de 31,2%. Au terme des neuf premiers mois de 2018, le résultat net ajusté part du Groupe ressort en hausse de 2,9% (+2,5% à taux de change constant) par rapport à la même période de l'année dernière, grâce essentiellement à l'amélioration des activités au Maroc. Hors ajustements, le résultat net part du Groupe est en forte hausse de 7,0% (+6,6% à change constant) en raison de la croissance de l'activité au Maroc et de la comptabilisation de charges de restructuration au cours des neuf premiers mois de 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.