Entrepreneuriat : Lydec et MITC soutiennent l'innovation    Trafic portuaire : trois segments fragilisés par la crise sanitaire    Maroc/Covid-19: Plus de 3.000 guides touristiques agréés bénéficient d'indemnités forfaitaires    Maroc/Météo: Temps nuageux ce mercredi 21 avril    Un journaliste algérien écroué après un article sur le mécontentement desTouaregs    Le surplace insolite d'une régularisation à l'italienne    Le déficit budgétaire se creuse pour le deuxième mois consécutif    La généralisation de la protection sociale, un triomphe contre les inégalités    Les TPE lourdement impactées par les délais de paiement    Décès du président tchadien Idriss Déby Itno    Infantino fustige les dissidents qui devront subir les conséquences    Coupe de la Confédération: Match capital pour la RSB et sans enjeu pour le Raja    Restructuration de la direction technique des EN    Le Maroc dénonce l'obstruction algéro-polisarienne du processus de nomination d' un Envoyé personnel au Sahara    La police à pied d'oeuvre pour faire respecter le couvre-feu nocturne    Une exposition célèbre les créations artistiques des enfants autistes à Fès    La chanteuse Taylor Swift à nouveau la cible d' un harceleur    Bientôt une suite du film Downton Abbey    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Cinq clubs anglais se retirent de la controversée « Super League »    Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Nouvelle hausse des cas de covid-19 au Maroc (Bilan quotidien)    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CEDEAO: le FCFA change d'appellation en 2020
Publié dans Albayane le 15 - 07 - 2019

La CEDEAO est plus que décidée à changer de cap. La communauté économique ouest-africaine compte rompre avec le FCFA (Franc de la communauté financière africaine). Et ce n'est plus qu'une question de temps. Car la nouvelle monnaie, qui s'appellera «Eco», devrait rentrer en vigueur sous peu, en 2020. Quid de l'impact de cette décision sur la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO formulée depuis près de 2 ans?
Il faut dire que ces dernières années, le Franc FCA, monnaie utilisée dans la plupart des pays francophones en Afrique, fait l'objet d'une véritable levée de boucliers dans le continent. En visite récente en France, le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, s'est exprimé via la presse internationale, sur le sujet. Répondant aux questions des médias internationaux sur la question du FCFA, Ouattara qui rendait visite à son homologue Emmanuel Macron, a indiqué que «le FCFA se porte bien». Il a annoncé à cette occasion que «les chefs d'Etat de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) ont décidé ensemble à 15, de mettre en place une nouvelle monnaie qui s'appelle ‘'Eco''». «Nous allons continuer d'y travailler», a-t-il expliqué avant d'interpeller ses homologues sur l'effectivité de ladite monnaie au moment opportun.
A ce titre, Ouattara a manifesté son engouement de traduire ce projet en passant de la parole aux actes. Il s'est dit très optimiste quant à la sortie de cette nouvelle monnaie « Eco » en 2020. Mais, il a émis le souhait d'une pensée convergente qui dynamiserait davantage le projet en cours de par le respect des critères de convertibilité. Il n'a d'ailleurs pas manqué de porter à la connaissance du plus grand nombre la position de son pays par rapport auxdits critères, «La Côte d'Ivoire respecte les critères de convergence pour 2020».
Outre ce constat, Alassane Ouattara a attiré l'attention des pays membres de la zone CEDEAO, sur le respect des critères de convergence. C'est sans doute pourquoi il a déclaré que «d'autres pays les respectent, d'autres non. Donc, il faudrait que les critères de convergence soient atteints par tous les pays avant d'y aller».
«Mais, ce que nous avons arrêté par contre, c'est que les pays qui sont prêts, les pays de la zone UEMOA (Union monétaire ouest-africaine) qui font des efforts importants de bonne gestion, de bonne gouvernance, de maîtrise des déficits de la dette, soient prêts sans doute en 2020», a-t-il étayé, tout en rappelant « qu'il appartiendra aux chefs d'Etat de cette zone de prendre une décision ».
Mais qu'adviendra-t-il du Maroc par rapport à cette question d'actualité? Quelle position devra-t-il adopter devant les enjeux de la nouvelle monnaie Eco ? Abandonnera-t-il le dirham en faveur de ce projet ? Car, l'on se souvient que le Royaume a émis le souhait de rejoindre les pays membres de la zone CEDEAO depuis un bon nombre d'années. Ainsi, en passe de devenir membre de cette zone géographique du continent africain, le Maroc devra sans doute tenter de trouver un palliatif à cette équation d'ici l'échéance 2020. Une année déterminante pour la sortie effective de «l'Eco» qui pourrait substituer le FCFA si toutes les conditions sont effectives.
Le Maroc qui entreprend des relations fortes avec la plupart de ces Etats, au regard des accords bilatéraux et de coopération signés, devra de ce fait voir comment amorcer cette étape importante de son histoire. L'avenir nous en dira davantage pour la suite.
Rappelons que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a été créée le 28 mai 1975 à Lagos, Nigeria. On dénombre quinze Etats, dont huit pays rassemblés au sein d'une monnaie ouest-africaine (UEMOA) et qui utilisent le FCFA. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, la Guinée-Bissau, le Niger, le Bénin, le Mali et le Sénégal. Sans oublier les sept autres nations qui possèdent également une monnaie nationale, notamment le Ghana (le cedi), la Sierra Leone (le Leone), le Libéria (le dollar libérien), le Cap-Vert (l'escudo), la Guinée (le franc guinéen), le Nigeria(le naira).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.