Légère baisse de la production de billets de banque    De bonnes sources    BAM booste son résultat net    En Algérie, les dinars disparaissent    Covid-19 : Nouveau record, 19 décès en 24 heures    Luxe : une grande chaine américaine met la clef sous la porte    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Des centaines de voyageurs bloqués : Cafouillage à la gare ferroviaire Rabat-ville    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Aggravation du déficit commercial en 2019    Nouvelle approche pour l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire    Des experts appellent à l'adaptation des moyens à l'intensité de la propagation virale    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Des turbopropulseurs T700 de General Electric pour les 24 Hélicoptères Apaches des FAR    Gare de Rabat – Ville toujours ouverte aux voyageurs    US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,    Bataille d'Oued Al-Makhazine    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite    Le Raja retrouve le podium et met la pression sur le WAC    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Crise du Covid: le chiffre d'affaires de Lydec en a pris un coup    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    BCP et CDM dévoilent la situation des banques à l'ère du Covid-19    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Botola : le Wydad en tête du classement général    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    Douzi lance son clip pour Afriquia    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CEDEAO: le FCFA change d'appellation en 2020
Publié dans Albayane le 15 - 07 - 2019

La CEDEAO est plus que décidée à changer de cap. La communauté économique ouest-africaine compte rompre avec le FCFA (Franc de la communauté financière africaine). Et ce n'est plus qu'une question de temps. Car la nouvelle monnaie, qui s'appellera «Eco», devrait rentrer en vigueur sous peu, en 2020. Quid de l'impact de cette décision sur la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO formulée depuis près de 2 ans?
Il faut dire que ces dernières années, le Franc FCA, monnaie utilisée dans la plupart des pays francophones en Afrique, fait l'objet d'une véritable levée de boucliers dans le continent. En visite récente en France, le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, s'est exprimé via la presse internationale, sur le sujet. Répondant aux questions des médias internationaux sur la question du FCFA, Ouattara qui rendait visite à son homologue Emmanuel Macron, a indiqué que «le FCFA se porte bien». Il a annoncé à cette occasion que «les chefs d'Etat de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) ont décidé ensemble à 15, de mettre en place une nouvelle monnaie qui s'appelle ‘'Eco''». «Nous allons continuer d'y travailler», a-t-il expliqué avant d'interpeller ses homologues sur l'effectivité de ladite monnaie au moment opportun.
A ce titre, Ouattara a manifesté son engouement de traduire ce projet en passant de la parole aux actes. Il s'est dit très optimiste quant à la sortie de cette nouvelle monnaie « Eco » en 2020. Mais, il a émis le souhait d'une pensée convergente qui dynamiserait davantage le projet en cours de par le respect des critères de convertibilité. Il n'a d'ailleurs pas manqué de porter à la connaissance du plus grand nombre la position de son pays par rapport auxdits critères, «La Côte d'Ivoire respecte les critères de convergence pour 2020».
Outre ce constat, Alassane Ouattara a attiré l'attention des pays membres de la zone CEDEAO, sur le respect des critères de convergence. C'est sans doute pourquoi il a déclaré que «d'autres pays les respectent, d'autres non. Donc, il faudrait que les critères de convergence soient atteints par tous les pays avant d'y aller».
«Mais, ce que nous avons arrêté par contre, c'est que les pays qui sont prêts, les pays de la zone UEMOA (Union monétaire ouest-africaine) qui font des efforts importants de bonne gestion, de bonne gouvernance, de maîtrise des déficits de la dette, soient prêts sans doute en 2020», a-t-il étayé, tout en rappelant « qu'il appartiendra aux chefs d'Etat de cette zone de prendre une décision ».
Mais qu'adviendra-t-il du Maroc par rapport à cette question d'actualité? Quelle position devra-t-il adopter devant les enjeux de la nouvelle monnaie Eco ? Abandonnera-t-il le dirham en faveur de ce projet ? Car, l'on se souvient que le Royaume a émis le souhait de rejoindre les pays membres de la zone CEDEAO depuis un bon nombre d'années. Ainsi, en passe de devenir membre de cette zone géographique du continent africain, le Maroc devra sans doute tenter de trouver un palliatif à cette équation d'ici l'échéance 2020. Une année déterminante pour la sortie effective de «l'Eco» qui pourrait substituer le FCFA si toutes les conditions sont effectives.
Le Maroc qui entreprend des relations fortes avec la plupart de ces Etats, au regard des accords bilatéraux et de coopération signés, devra de ce fait voir comment amorcer cette étape importante de son histoire. L'avenir nous en dira davantage pour la suite.
Rappelons que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a été créée le 28 mai 1975 à Lagos, Nigeria. On dénombre quinze Etats, dont huit pays rassemblés au sein d'une monnaie ouest-africaine (UEMOA) et qui utilisent le FCFA. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, la Guinée-Bissau, le Niger, le Bénin, le Mali et le Sénégal. Sans oublier les sept autres nations qui possèdent également une monnaie nationale, notamment le Ghana (le cedi), la Sierra Leone (le Leone), le Libéria (le dollar libérien), le Cap-Vert (l'escudo), la Guinée (le franc guinéen), le Nigeria(le naira).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.