Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taroudant, capitale d'une vie rurale en marche!
Publié dans Albayane le 19 - 07 - 2019

Taroudant, cité impériale par excellence dont témoignent la quintessence de créneaux et la fluorescence des remparts aux cinq portes de l'ère révolue.
L'historicité de la ville illustre en postériorité, son attachement à l'authenticité immatérielle, en matière d'architecture, de patrimonial, de vestimentaire, de culturel… Et ce n'est pas rien qu'aujourd'hui elle d'attache aux moussems thématiques et aux produits de terroirs. Une quarantaine de festivals en étroite synchronie avec sa référence d'antan, s'est alors érigée sur l'ensemble des patelins qui compose la province et s'est distinguée par une niche spécifique et typique.
Ces bourgades aussi bien en montagnes qu'en vallées ne respirent que par cette mosaïque variée de produits locaux dont la qualité de la saveur et la pureté de la régénération authentifient le produit au fil du temps.
C'est ainsi que des plantes locales nutritives, aromatiques, cosmétiques et médicinales (argane, noix, safran, cactus, caroube, thym, lavande, amande, ail…) sont amoureusement bénites, soignées et mises en valeur, dans des coopératives encore en état artisanal, pour la plupart, mais volontaristes.
Récemment, en ouverture du salon des productions du terroir et de l'artisanat à Taroudant, un imposant cortège conduit par le Wali de la région Souss Massa et le Président régional, ainsi que le Gouverneur de la Province des murailles ocres, a procédé a l'inauguration de la 3ème manche du festival de l'ail. Inscrite dans le cadre de la valorisation des produits locaux et du patrimoine immatériel et la vulgarisation des diversités culturelle et socioéconomique, cette festivité a connu un succès éclatant, tant de la qualité de l'exposition, de la teneur sociale escomptée et de l'engouement des exposants et des populations de ces douars reculés.
Ce festival à thème organisé, dans la commune rurale d'Assaki relevant de la province de Taroudant, par l'association du festival de l'ail, en partenariat avec le groupement de la maison de l'ail, intitulé «Tigmi n'tiskert». Sous le mot d'ordre «Le festival de l'ail, un appui essentiel de l'essor local au niveau social et économique». Ce rassemblement annuel constitue, en effet, un modèle de référence de la prise en charge par les citoyens du relèvement du produit de terroir. A cet égard, il convient aussi de citer de la troisième rencontre de la Tbourida, sous le thème central «Tbourida, art patrimonial et authentique», tenue par l'association du festival Tbourida. Une vie rurale qui se tonifie selon les moyens propres, mais dans un esprit de synergie et surtout d'appartenance à la terre et ses ressources.
A travers le territoire national, nombreuses sont les régions qui se caractérisent par tel ou tel produit local connu depuis des lustres. Ces produits sont affectueusement idolâtrés par les citoyens de la campagne qui, à longueur d'années, sous le soleil de plomb et le froid glacial s'attellent à l'évolution de leurs produits. Une fois éclos, ces fruits aux dégustations pétillantes font saliver aussi bien ces valeureux paysans que les visiteurs qui viennent déguster ces merveilles. L'artisanat, le tourisme et le produit du terroir se côtoieront au cœur des mille couleurs.
De même, le développement durable des arrières pays demeurent, effectivement, le cheval de bataille de la campagne pour le rehaussement des conditions et de cadre de vie des paysans et le développement d'une agriculture vivrière et d'exportation de qualité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.