Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 609,4 MMDH au 3 mars    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Mustapha Ramid démissionne du gouvernement pour « raisons de santé »    L'ONCF dévoile ses résultats    Evolution du coronavirus au Maroc : 480 nouveaux cas, 482.994 au total, vendredi 26 février 2021 à 18 heures    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Russie : Washington n'acceptera «jamais» l'annexion de la Crimée, affirme Joe Biden    Rapport du renseignement américain : MbS accusé d'avoir «validé» le meurtre de Jamal Khashoggi    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    HCR / JICA: Un projet de 275.000 $ pour soutenir les réfugiés au Maroc en contexte de Covid    Percevoir le cannabis tout autrement    Une rareté en trompe-l' oeil    Immigration : un réseau qui faisait passer des migrants pour des sahraouis démantelé    DGAPR : les détenus impliqués dans les événements d'Al Hoceima sont en bonne santé    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    L'ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    TPE : un nombre record de faillites en 2020    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    Des leaders politiques et élus internationaux adressent une lettre à Joe Biden pour appuyer la décision US reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rentrée scolaire: certains manuels absents des rayons des librairies
Publié dans Albayane le 04 - 09 - 2019

C'est ce jeudi 5 septembre, que les élèves reprennent le chemin de l'école dans le public et le privé. Mais à JJ-1 de la rentrée scolaire, la question des manuels et fournitures scolaires se pose avec acuité. En cause : certains manuels scolaires ne figurent toujours pas dans les rayons des librairies. Une situation que dénoncent les parents d'élèves, alors que leurs progénitures reprennent la route de l'école ce jeudi.
Jusqu'à ce mercredi, plusieurs manuels scolaires étaient toujours aux abonnés absents dans les librairies. Il s'agit principalement des manuels des 3e et 4e années primaire ayant été changés cette année par le ministère de l'éducation et à l'origine d'une bisbille entre les libraires du royaume et le ministère de tutelle, relève Mohamed Berni, président de l'Association marocaine des libraires (AML). Selon le président du Conseil national des libraires au Maroc, Mustapha Fathi, il s'agirait de plus de 20 manuels. A en croire le président de l'AML, il faudra attendre 15 jours après la rentrée, pour voir ces manuels figurer dans les rayons des librairies.
A l'origine de cette indisponibilité des manuels scolaires dans les librairies, l'ire des libraires à la suite de la décision du ministère de tutelle de changer les manuels des 3e et 4e années primaires cette année. Un changement qui n'avait pas été du goût des libraires, qui tiraient à boulet rouge sur une décision qu'il jugeait avoir été prise à la hâte, sans concertation et sans tenir compte des libraires et qui appelaient le ministère à repousser les changements dans les manuels scolaires pour l'année scolaire prochaine. Le temps pour eux d'écouler leurs stocks et limiter les dégâts. Après leurs revendications et grèves en juin dernier et le silence du ministère de tutelle, ils auraient été plongés dans l'incertitude, ne sachant pas s'ils devaient passer ou pas les commandes de ces manuels scolaires. Ce n'est qu'à la dernière minute, que le ministère aurait confirmé lesdits changements.
Si aujourd'hui, les librairies ne peuvent satisfaire la demande en certains manuels scolaires, la solution se trouverait u côté de certains établissements scolaires privés qui sont depuis des années, de véritables concurrents pour les libraires. Plusieurs établissements disposeraient desdits manuels dont peuvent se procurer les élèves, rapportent certains libraires.
D'ailleurs, certains libraires dénoncent une entente secrète entre les imprimeurs et maisons d'édition et les écoles autour de la vente de ces nouveaux manuels pour faire envoler les prix. Les grands perdants de cette situation ne sont autres que les parents. Face à cette rareté des manuels scolaires, les libraires qui parviennent à s'en procurer doublent eux aussi les prix allant jusqu'à 350 dirhams. Pour l'heure, les libraires, qui se sentent lésés, craignent que les établissements privés ne s'accaparent l'approvisionnement de ces manuels. Ils appellent le ministère de tutelle à faire pression sur les imprimeurs et maisons d'édition pour disposer desdits manuels.
En plus des manuels scolaires, les parents se retrouvent souvent confrontés à l'indisponibilité de certaines fournitures scolaires dans les librairies, comme le souligne un père de 3 enfants. «Parfois à l'école, dans la liste des fournitures scolaires, on demande par exemple un cahier de 150 pages et pourtant, sur le marché il n'y en a pas. Il n'y a que des cahiers de 100 et 200 pages», explique-t-il. Face à cette situation, explique-t-il, on assiste de plus en plus à la mutualisation des parents d'élèves. «Parfois, plusieurs parents d'élèves d'une même classe se rassemblent et contactent tous un même fournisseur qui peut leur donner les fournitures dont ils ont besoin pour leurs enfants», ajoute-t-il.
Aujourd'hui, le marché des fournitures scolaires n'est plus l'apanage des librairies. Désormais, les grandes surfaces, les épiceries, les vendeurs ambulants… sont dans la course et se livrent une bataille acharnée pour satisfaire la demande en fournitures et manuels scolaires, au grand désarroi des libraires dont 80% du chiffre d'affaires était réalisé en cette période.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.