Malgré des imperfections, les OPCI restent attractifs    Orage    CFCIM: Les enjeux d'une élection atypique    Brèves Internationales    Réforme des retraites en France: Le bras de fer continue    Algérie: Des élections sous haute tension    Généralisation du préscolaire: Comment éviter le scénario du simple «gardiennage» d'enfants?    Brèves    L'Espagne salue la position du Maroc dans la lutte contre le terrorisme    La prison Moul El Bergui fait une mise au point et dément les rumeurs de viols    Mohamed Amkraz appelle à une réglementation permettant d'encadrer les nouveaux modèles d'emploi    Energie électrique : La BAD accorde un financement de 245 M€ au Maroc    Mango revient en force au Maroc    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Qui sont les cinq candidats à la présidentielle en Algérie ?    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Rien ne va plus pour l'ovalie nationale    Energie: Le modèle marocain expliqué à Madrid    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Le Lesotho suspend toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-RASD    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Congrès international de l'arganier : De nouvelles orientations prometteuses pour l'arganier    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!
Publié dans Albayane le 17 - 11 - 2019

Et de 6 pour «Tkayes School» ! La fondation Renault-Maroc a inauguré jeudi dernier à Casablanca, dans une école primaire de Sidi Bernoussi, la 6e édition de sa campagne de sensibilisation des élèves aux risques routiers. Ledit programme se déroulera du 14 octobre au 13 décembre dans différents établissements publics de Casablanca.
Jeudi dernier, le Groupe Renault a renouvelé son engagement citoyen auprès des écoles publiques de Casablanca à travers son programme «Tkayes School». L'initiative lancée en 2015 par le groupe automobile dans ses villes d'ancrage, notamment Casablanca et Tanger vise à sensibiliser les écoliers et collégiens des établissements publics de ces villes aux risques routiers. Il s'inscrit également dans le cadre de la politique RSE de la multinationale, qui entend contribuer au développement social et économique de ses régions d'implantation en priorisant des problématiques d'envergure nationale telles que l'éducation et la sécurité routière. Pour Ghizlane El Karmoudi, directrice de la communication et de la RSE de Renault-Maroc, ce programme est d'autant plus pertinent qu'au Maroc, on enregistre annuellement 3500 morts en raison des accidents de la route.
Dans le cadre de cette 6e édition, plusieurs centaines d'élèves de Casablanca bénéficieront de formation, d'ateliers de prévention aux risques routiers dispensés par des animateurs spécialisés et d'outils pédagogiques adaptés au contexte routier local, selon une pédagogie ludique pour leur inculquer les bons réflexes de la route, en tenant compte de l'environnement routier urbain et rural.
En effet, les établissements scolaires bénéficiaires sont choisis par la Fondation, en étroite collaboration avec les directions provinciales de l'éducation nationale de chacune des régions dans lesquelles Renault opère, sur la base de plusieurs critères, dont l'emplacement. «Les emplacements à risque sont prioritaires, à l'exemple de l'école dans laquelle nous sommes aujourd'hui pour l'inauguration de la 6e édition de Tkayes School. Quand vous sortez de l'école, il y'a automatiquement une voie de passage très fréquentée par les véhicules.
Les enfants de ces établissements auront plus de chances de prévenir les accidents en tant que piétons», souligne Ghizlane El Karmoudi. La formation s'étend également aux chauffeurs de transports scolaires. «Dans le kit pédagogique, il y a un guide destiné à sensibiliser les chauffeurs de bus. Quand nous allons dans un établissement où il y a des bus scolaires, nous essayons généralement d'en discuter avec eux, même si la grande majorité des établissements scolaires publics ne disposent pas forcément de transport scolaire», explique-t-elle.
De 2015 à 2019, ce sont 40 000 élèves de 9 à 13 ans, dans 220 établissements de Tanger et Casablanca, qui ont bénéficié de 530 séances d'enseignements dans le cadre de cette opération de sensibilisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.