Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 609,4 MMDH au 3 mars    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Mustapha Ramid démissionne du gouvernement pour « raisons de santé »    L'ONCF dévoile ses résultats    Evolution du coronavirus au Maroc : 480 nouveaux cas, 482.994 au total, vendredi 26 février 2021 à 18 heures    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Russie : Washington n'acceptera «jamais» l'annexion de la Crimée, affirme Joe Biden    Rapport du renseignement américain : MbS accusé d'avoir «validé» le meurtre de Jamal Khashoggi    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    HCR / JICA: Un projet de 275.000 $ pour soutenir les réfugiés au Maroc en contexte de Covid    Percevoir le cannabis tout autrement    Une rareté en trompe-l' oeil    Immigration : un réseau qui faisait passer des migrants pour des sahraouis démantelé    DGAPR : les détenus impliqués dans les événements d'Al Hoceima sont en bonne santé    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    L'ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    TPE : un nombre record de faillites en 2020    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    Des leaders politiques et élus internationaux adressent une lettre à Joe Biden pour appuyer la décision US reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pacte national pour l'enfant 2021-2030
Publié dans Albayane le 26 - 11 - 2019


Une feuille de route axée sur la coordination!
Le Maroc amorce une nouvelle étape en matière de promotion des droits de l'enfant ! Le Royaume vient d'adopter un nouveau «Pacte national pour l'enfant» pour la période 2021-2030. La nouvelle feuille de route, qui a été présentée samedi dernier à Marrakech, dans le cadre du 16e Congrès national des droits de l'enfant, a pour objectif de concrétiser les droits de l'enfant marocain et de permettre au Maroc d'atteindre les objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030.
Après le Plan d'action national pour l'enfance de 1992 et celui de 2006-2015 intitulé «Un Maroc digne de ses enfants», le Maroc se dote désormais d'un Pacte pour l'enfance. Cette fois, il ne s'agit pas d'une simple feuille de route à décliner, mais d'un engagement et d'un accord entre les différents secteurs concernés par l'enfance. C'est d'ailleurs dans cette optique, que le Pacte a été paraphé conjointement par différents ministres (justice, éducation, santé, finances, droits de l'Homme, intérieur…), dans le cadre d'une approche systémique et intégrée de la gestion et de gouvernance de l'enfance.
Présenté lors de la séance de clôture du 16e congrès national des droits de l'enfant par Lamia Bazir, directrice exécutive de l'ONDE, en présence de Sa Majesté la Princesse Lalla Meryem, ce pacte se veut multidimensionnel et aborde différents aspects des droits de l'enfant. Ainsi, sur le plan culturel, son objectif est de promouvoir l'image de l'enfant en tant que richesse nationale. Le Pacte vise également à réduire les disparités socio-spatiales entre les enfants. A cet effet, les ministères de la santé, de l'éducation et de l'intérieur s'engagent pour les dix prochaines années à améliorer la qualité des services publics et à favoriser davantage leur accès à toutes les catégories d'enfants.
Même si au cours des dernières années, des efforts ont été enregistrés sur le plan législatif et judiciaire, le pacte prévoit la mise en œuvre de nouvelles mesures. Il s'agit, notamment de renforcer les dispositifs de protection alternatifs pour les enfants sans familles et en situation difficile. Toujours sur le volet judiciaire, le ministère public en partenariat avec l'ONDE devra penser à des programmes et formations avec pour objectif d'ancrer l'intérêt supérieur de l'enfant dans la pratique judiciaire.
Autre nouveauté, le parlement devra dorénavant consulter systématiquement le parlement de l'enfant pour toute législation concernant les enfants. Pour prévenir et interdire toutes les formes d'abus, d'exploitation et de violence à l'égard des enfants, le comité interministériel présidé par le chef du gouvernement devra mettre en œuvre un arsenal efficace et complet en la matière.
Sur le plan institutionnel, une plateforme de coordination dudit pacte sera mise en place. L'objectif étant de fédérer les efforts des différentes parties prenantes et optimiser l'action publique. Dans l'optique de mesurer les résultats concrets, l'ONDE et le Haut-commissariat au Plan (HCP) mettront en place au sein de l'ONDE, un observatoire de l'enfance pour faire l'inventaire des intervenants et des programmes qui ciblent l'enfance. Le but de cet observatoire sera de faciliter la prise de décision pour l'amélioration des résultats. Pour concrétiser tous ces objectifs, un budget sensible à l'enfance sera mis en place par le ministère des finances. Selon Lamia Bazir, «ce nouveau pacte se veut historique dans la mesure où de nombreux ministres se sont engagés dans des projets opérationnels et des programmes structurants et devront adopter des outils de gouvernance et de gestion efficaces axés sur les résultats».
A noter que ce nouveau pacte, en plus de promouvoir les droits des enfants marocains, se fixe également pour objectif de promouvoir les droits des enfants à l'échelle continentale. En effet, dans le cadre du Pacte, il est question de développer le programme «Villes sans enfants en situation de rue» en Afrique en diffusant une boite à outils préparée par l'ONDE (à travers l'exemple pilote de Rabat) aux responsables des villes africaines. Au cours de la cérémonie de clôture, cette palette d'outils a été remise à Jean-Pierre Elong Mbassi, secrétaire général de Cités et gouvernements locaux (CGLU)-Afrique, qui devra les distribuer par la suite aux différents élus territoriaux africains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.