Les "Régionales de l'investissement": La Banque Populaire accompagne la relance économique des régions    Maroc/Météo : Temps nuageux et pluvieux ce dimanche 9 mai    Twitter propose aux utilisateurs de donner des "pourboires" à leurs comptes favoris    LDC : Tuchel a-t-il pris un ascendant psychologique sur Guardiola ?    Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    Marrakech: destruction de 2,2 tonnes de produits impropres à la consommation    Sadiq Khan réélu maire de Londres    Météo: le temps prévu ce dimanche 9 mai au Maroc    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    Hakim Ziyech : "C'était un bon moment pour moi de marquer"    Vente illégale de médicaments: le chef du parquet a envoyé une circulaire aux procureurs    3ème édition du programme TOYP: la JCI honore les jeunes talents    Affaire Brahim Ghali : «l'Espagne maintient sa posture», selon Arachan Gonzalez Araya    Association Internationale de la Presse Sportive : Session hispanophone de la photographie    Manchester-Chelsea (1-2) : City puni par les Blues grâce à Ziyech, Alonso et à... Aguero !    Deux Marocains remportent les troisième et cinquième places du prix Katara pour la récitation du saint Coran    L'insécurité alimentaire aiguë a atteint son niveau le plus élevé en cinq ans (GNAFC)    Des manifestants tchadiens brûlent le drapeau français, France 24 filme mais no comment    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce samedi 8 mai (Maroc/Covid-19)    Baccalauréat 2021 : le MEN publie un guide des candidats    Allemagne: le Bayern remporte son 9è titre consécutif    Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques    Le wydad reçoit des vœux pour son 84e anniversaire (PHOTOS)    Al Hoceima: une opération d'immigration illégale avortée, un individu interpellé    L'accueil du dénommé Brahim Ghali en Espagne, un acte «inacceptable» et «condamnable» (Partis politiques marocains)    Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans    Aïd El-Fitr: Marrakech sous haute surveillance    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mai 2021 à 16H00    Al Akhawayn pilote un projet de transformation des huiles de friture en biodiesel carburant    Médias: le long calvaire des journalistes    Enseignement supérieur: Amzazi s'attaque au cumul d'activités des enseignants-chercheurs    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    Coworking : le suisse IWG ouvre un nouvel espace de travail à Casablanca    AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès    La Chine lance une campagne contre la fraude et la cyberviolence    Marocains bloqués à l'étranger : la DGAC annonce les conditions d'accès au territoire national    La Bourse de Casablanca en nette hausse du 3 au 7 mai    Le régime algérien réclame toujours la «repentance» de la France pour la période coloniale    Marocains bloqués à l'étranger : voici les conditions exigées pour les vols de rapatriement    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Le Maroc et le Koweït déterminés à donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales (ministre Koweïtien)    Le projet Andam pour que reste la parole    Mounia Lamkimel : "J'aime les personnages complexes et je n'aime pas que l'on me colle une étiquette"    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Nouvelle édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revitaliser un arbre emblématique
Publié dans Albayane le 12 - 12 - 2019

Comme à leur accoutumée, les travaux congrès international de l'arganier se sont ouverts, pour parler encore et toujours de cet arbre mythique. La cinquième édition de cet véhément dont le coup d'envoi fut donné, mardi dernier, et marqué par la présence d'un vaste parterre d'acteurs dans le champ de la production, de l'industrialisation et de la commercialisation de cette plante et sec dérivées, ainsi que d'une flopée d'académiciens et de chercheurs aussi bien nationaux qu'étrangers.
Sous le mot d'ordre : «Le capital de l'espace vital d'Argane : valeur et valorisation», cette activité traditionnelle vise à changer les idées scientifiques et techniques entre institutionnels et professionnels autour de cette espèce florale afin de mettre sur orbite des assises solides et mettre en pratique le contrat programmatique spécifique à la chaîne d'Argane.
Cette dynamique traduit, en effet, l'ancrage de cette série de végétation au royaume, dans le cadre du patrimoine culturel et agricole dont l'UNESCO avait statué l'aspect vital en 1998, en tant que patrimoine immatériel de l'humanité. Il faut dire aussi que cette reconnaissance universelle est destinée à tous les intervenants qui consacrent leur existence à sauvegarder cet espace névralgique qui s'étend sur 2,5 millions d'hectares dont 800 sont destinés à l'arganier.
La dimension socio-économique et environnementale de la réserve d'Argane est considérable, ce qui pousse à faire de cet espace un laboratoire ouvert dans lequel s'activent nombre d'acteurs pour relever les défis, notamment, la gestion durable des ressources et l'endiguement des effets des changements climatiques, la prise en considération l'instabilité des marchés internationaux, la modernisation des technologies et les procédés de production, la problématique de l'intégration de la femme dans la répartition équitable des valeurs ajoutées, la nécessité de généraliser à recherche scientifique au niveau des différents axes de la chaîne…
Dans ce sens, il est rappelé qu'une convention avait été paraphée, en 2013 pour mettre en valeur plus de 200 000 hectares des forêts d'arganiers, à l'horizon 2020. À présent, plus de 146 000 hectares ont été qualifiés avec un et enveloppe budgétaire d'environs 450 millions de dirhams. A ce propos, il y a lieu de souligner qu'un programme de plantation de 10000 hectares d'arganiers en 1018, pour un montant de 49 millions dollars dont l'apport du fonds vert du climat s'élève 39 millions dollars, alors que 1370 hectares et la programmation de 5500 en cours de réalisation.
Pour accompagner toutes ces actions, il a été procédé à des incitations financières dans le cadre du fonds de développement agricole pour le soutien d'achat d'ex arbustes d'argentiers en moyenne équivalente à 6000 dirhams pour l'hectare, à plus de 80% de terres bout et 9000 dirhams pour l'hectare relatifs aux terres d'irrigation. D'autres chiffres inhérents à cette espèce végétale ont été cités au cours de ces journées d'échange et de concertation entre acteurs institutionnels et professionnels autour de l'organise, en particulier les conditions d'export.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.