Migration : Des médias européens mettent en lumière l'approche humaniste prônée par le Maroc    Jeux Méditerranéens/Foot U18: le Maroc battu en demi-finale par l'Italie 2 à 1    Jeux Méditerranéens / Football / Maroc-Italie (1-2) : Les Lionceaux joueront la 3e marche du podium face aux Turcs    CAN Féminine 2022 / Maroc-Burkina Faso 1-0 : 3 points très importants pour la suite ! Ghizlane Chebbak Meilleure joueuse du match    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Le président de la CAF débarque au Maroc pour assister à l'ouverture de la CAN féminine    Baccalauréat 2022 : un taux de réussite de 75,27% à Rabat-Salé-Kénitra au titre de la session normale    Covid-19 : 3.306 nouveaux cas, plus de 6,55 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Les cas de variole du singe triplent en Europe, selon l'OMS, en Afrique concernée    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Omar Al-Bachir sera remis à la CPI…
Publié dans Albayane le 14 - 02 - 2020

Après le renversement, en Avril 2019, du général Omar Al-Bachir qui, en prenant le pouvoir à la faveur d'un coup d'état avait régné d'une main de fer sur le Soudan pendant trente années, les nouveaux dirigeants du «Conseil souverain soudanais» avaient exclu de remettre le président déchu à la Cour Pénale Internationale même si cette dernière l'accuse de génocide et de crimes de guerre perpétrés durant le conflit du Darfour qui avait éclaté en 2003 lorsque des rebelles, issus de minorités ethniques s'estimant marginalisées, s'étaient élevés, les armes à la main, contre le régime de Khartoum. Les chiffres donnés par les Nations-Unies font état du déplacement de quelque 2,5 millions de soudanais et de la mort de près de 300.000 personnes.
Mais, coup de théâtre, ce mardi 11 février lorsqu'un communiqué émanant du Conseil souverain soudanais et lu par Monsieur Mohamed Taayichi, membre de cette instance, a fait part de l'entière disposition du nouveau pouvoir de Khartoum de remettre le président déchu à la Cour Pénale Internationale.
Incarcéré à Khartoum depuis sa destitution et poursuivi, depuis 2009, par la CPI dont le siège est à La Haye, le président déchu lui sera remis en même temps que trois autres anciens responsables soudanais ; à savoir, Ahmed Harouyn, Abderrahim Mohammed Hussein et Ali Kosheib, tous poursuivis pour les mêmes accusations.
Cette déclaration – inattendue mais que la communauté internationale n'avait jamais cessé de réclamer – a fait suite à la rencontre qui a eu lieu à Juba, la capitale du Soudan du Sud, entre une délégation gouvernementale et des représentants des groupes rebelles au Darfour. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont convenu de la mise en place de plusieurs mécanismes pour pacifier la région dont une Cour spéciale qui sera chargée d'enquêter sur les crimes commis au Darfour car, pour M. Taayichi, le représentant du pouvoir soudanais, aucune justice ne pourra être rendue aux victimes si leur souffrance n'est pas prise en compte.
Ainsi, la remise, à la Cour Pénale Internationale, du président déchu semble bien être, en elle-même, un élément de cette pacification dès lors que Mohammed Hassan Al-Taishi, membre du Conseil souverain soudanais, reconnaîtra à l'issue de cette rencontre, qu'il serait impossible de «panser les plaies » sans la comparution « de ceux faisant l'objet de mandats d'arrêt de la part de la Cour Pénale Internationale».
«Nous avons très bien avancé, surtout sur la question de la justice et de la réconciliation (…) nous avons convenu, avec le gouvernement de transition à Khartoum, de mettre en place un gouvernement qui respectera la justice et (sanctionnera) tous ceux qui ont commis des crimes contre l'humanité» dira, de son côté, Nimir Mohamed Abdurahman au nom des groupes rebelles du Darfour.
Enfin, pour Ahmed Hassen Mohamed, le porte-parole du Conseil souverain soudanais, en remettant Omar El Béchir à la Cour Pénale Internationale, le gouvernement de Khartoum prouve sa ferme volonté «de mettre fin à la crise au Darfour et dans d'autres régions» et rappelle qu'aucun accord de paix global ne pourrait voir le jour sans une totale collaboration «avec la justice de transition».
Pour rappel, après un jugement rendu en décembre 2019 par la justice soudanaise, Omar Al-Bachir avait écopé de deux années d'emprisonnement pour corruption et pour sa responsabilité avérée dans la mort de plusieurs manifestants lors des marches ayant conduit à la chute de son régime.
Enfin, la remise, à la Cour Pénale Internationale, de l'ancien président Omar Al-Bachir qui est une exigence du mouvement de contestation l'ayant chassé du pouvoir, des habitants du Darfour et des groupes rebelles issus de cette région va-t-elle ramener la paix au Soudan ? Rien, pour l'heure, ne permet d'en douter même si la date de ce «transfert» n'a pas encore été arrêtée mais attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.