UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    Covid-19 au Maroc: plus de précisions sur le protocole de traitement à domicile    Nouvel accident de camion en plein Casablanca (VIDEO)    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Les victimes de l'immobilier!    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    OCP : Nouveau projet pour doubler la capacité de production d'Emaphos    Un investisseur saoudien met la main sur l'hôtel Cesar Palace & Spa de Tanger    Ministère de l'Education : un démenti, et après ?    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Dépistage gratuit pour les parlementaires : la coquetterie de trop ?    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    France: le Marathon de Paris finalement annulé    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Santé : nouvelle décision d'Ait Taleb après l'augmentation des cas    La riposte de Trump au « Spoutnik V »    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Le e-commerce, une tendance qui s'installe    RAM reconduit ses vols spéciaux jusqu'au 10 septembre    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Près d'un quart des chômeurs vivent dans la région de Casablanca-Settat    L'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb au centre de la polémique    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Mia la sainte, Mia « la salope »    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le développement économique et social au centre d'une rencontre entre la CGEM et le PPS
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2020


L'après-pandémie du Corona
Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est prépondérant dans la mise en œuvre d'un plan intégré de relance»
Chakib Alj : «une convergence de vues pour un développement économique durable et inclusif»
À l'initiative du secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme, Mohammed Nabil Benabdallah, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, accompagné de Mehdi Tazi, vice-président Général, et d'une délégation du syndicat patronal, ont reçu lundi une délégation du bureau politique du PPS.
Cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre de la démarche du PPS marquée par le débat et la communication avec les acteurs de la société marocaine.
Cette rencontre était l'occasion de discuter plusieurs sujets qui intéressent le modèle de développement économique et social de notre pays et les moyens de sortie de l'étape de l'après corona et la réalisation du décollage économique.
Lors de cette réunion, le président de la CGEM s'est déclaré « satisfait de constater que notre vision est proche de celle du PPS, tout particulièrement en ce qui concerne la place de l'industrie, en tant que locomotive de notre économie, en plus de questions relevant de l'environnement, l'intégration du secteur informel, ainsi que l'ancrage d'un climat d'affaires et la garantie d'un soutien aux TPE-PME afin de renforcer leur émergence et leur accompagnement».
Le Président de la CGEM a également insisté sur d'autres points de convergences avec le PPS, notamment sur «la nécessité d'un nouveau pacte triangulaire entre le Citoyen, l'Entreprise et l'Etat pour réinstaurer la confiance et promouvoir un développement économique durable et inclusif, pour l'après corona».
Pour sa part, le Secrétaire Général du PPS a exposé les propositions du Parti, rassemblées dans un document intitulé «L'après-pandémie du Corona.. : Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique», qui repose sur trois axes centraux touchant l'élaboration d'un plan de sortie de crise, regroupant les propositions du parti pour un nouveau contrat politique, qui s'articule autour de la mise en œuvre d'un plan économique de relance et de décollage, de l'éradication de la précarité et de la pauvreté, de la concrétisation de la justice sociale et de la promotion de la culture, ainsi que de l'approfondissement de la vie démocratique et de l'édification institutionnelle.
Le Secrétaire général du PPS a également mis l'accent sur l'importance du rôle de l'Etat dans la mise en œuvre d'un plan stratégique intégré prenant en considération les nouvelles priorités, l'instauration des systèmes d'orientation de la production et de la consommation, le contrôle et la régulation de la concurrence, des prix, de la qualité, la protection du consommateur et du produit marocain, en donnant la priorité à l'investissement public pour soutenir les grands plans économiques et industriels de développement et les secteurs stratégiques, avec l'adoption d'approches financières et budgétaires innovantes.
Le leader du PPS a également mis en évidence l'importance de la lutte contre la précarité et la pauvreté et la concrétisation de la justice sociale ainsi que le renforcement de la place de la culture, en insistant particulièrement sur l'aspect vital de la généralisation de la couverture sociale globale.
Pour sa part, le vice-président, Mehdi Tazi, a présenté les mesures phares du plan de la CGEM pour la relance de l'économie nationale visant la sauvegarde de l'offre et une sortie de crise saine, la stimulation de la demande par un rôle interventionniste de l'Etat et la mise en place de mécanismes transverses pour l'accélération de la transformation de l'économie nationale.
Signalons, enfin, que, ont également pris part à cette rencontre du côté de la CGEM, Abdelkrim Mehdi et Hakim Marrakchi, vice-présidents et respectivement présidents de la Commission dynamique régionale et PPP et de la Commission Fiscalité et Douane, Abdelilah Hifdi, président du groupe CGEM à la Chambre des Conseillers, ,Meriem Zairi, présidente de la Commission startups et transformation digitale, Hicham Zouanat, président de la commission sociale, Saïd El Hadi, Président de la commission économie verte et Abdelmajid Faiz, vice-président de la commission fiscalité et douane.
Du côté du PPS, Charafat Afailal, Abdelahad Fassi-Fihri, Abdeslam Seddiki et Abderrahim Bansar, membres du bureau politique, ont fait partie de la délégation du Parti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.