Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Nouveauté Nissan Juke : Un retour remarqué    Explosion au Liban : bilan provisoire, ce que l'on sait    Iker Casillas annonce sa retraite    Covid-19 : le gouvernement prend des mesures pour Tanger et Fès    Météo : temps chaud au Maroc, jusqu'à 45 degrés prévus mercredi    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Discours du Trône : début d'opérationnalisation    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Covid-19: 1.021 nouveaux cas confirmés au Maroc, 661 guérisons en 24H    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Une transaction sur 50 est frauduleuse    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ANAPEC: Plus de 118.000 chercheurs d'emploi insérés dans le milieu professionnel
Publié dans Albayane le 10 - 07 - 2020

Plus de 118.000 chercheurs d'emploi ont été insérés dans le milieu professionnel dans le cadre des programmes de promotion de l'emploi salarié « IDMAJ » et « TAHFIZ », pilotés par l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), a affirmé, vendredi à Rabat, le directeur de cet organisme public Abdelmounaïm Madani.
Présentant le bilan d'activités de l'année 2019 lors du conseil d'administration de l'ANAPEC, M. Madani a relevé que 118.308 insertions ont été réalisées dans le cadre des programmes de promotion de l'emploi salarié « IDMAJ » et « TAHFIZ », soit une réalisation de 125% de l'objectif de l'année 2019 et une progression de 9% comparé à 2018.
Les réalisations dans le cadre du programme « IDMAJ » au titre de l'année 2019 s'élèvent à 108.800 insertions, a précisé M. Madani, notant que 15.268 s'inscrivent dans le cadre du placement à l'international (soit plus de 6% comparé à 2018).
Concernant le programme « TAHFIZ », le directeur a noté que les protocoles de bénéfice du programme « TAHFIZ » déposés et validés au niveau de l'ANAPEC ont bénéficié à 9.508 personnes et 3.290 entreprises.
De même, il a relevé qu'au titre de l'année 2019, quelque 120.600 chercheurs d'emploi ont bénéficié d'entretiens de positionnement, 78.500 jeunes d'ateliers de recherche d'emploi et près de 7.200 entreprises du dispositif de contrats d'insertion améliorés.
Abordant la répartition par secteurs d'activité, le responsable a indiqué que le secteur de l'automobile reste le premier pourvoyeur d'emplois (31%), suivi des nouvelles technologies d'information et de communication avec les offres récurrentes pour les téléopérateurs (12%), ajoutant que le secteur de l'agriculture, sylviculture et pêche occupe la 4ème place mais son besoin reste dominé par les profils peu qualifiés.
Concernant les projets d'auto-emploi, M. Madani a mis en avant le lancement d'une mission relative à l'enrichissement de l'offre des services Auto Emploi au profit des porteurs de projets du monde rural et l'élaboration des termes de références pour son adaptation aux besoins des porteurs de projets migrants régularisés.
A cet égard, il n'a pas manqué de mettre en exergue les préoccupations de l'ANAPEC quant au développement du monde rural, en raison de son importance démographique, sociale et économique, soulevant les actions de proximité menées en faveur des exploitants agricoles en quête de compétences et des jeunes ruraux en recherche d'emploi.
Le ministre du travail et de l'insertion professionnelle, Mohammed Amkraz qui a présidé le conseil d'administration a relevé que l'accompagnement des jeunes demandeurs d'emploi nécessite une coordination totale entre tous les intervenants concernés.
De ce fait, il révèle que le soutien de l'employabilité des jeunes exige la mobilisation du Ministère, des établissements sous sa tutelle, des départements ministériels, des institutions nationales œuvrant dans le domaine de l'emploi et des secteurs productifs mettant en place des stratégies et plans sectoriels.
Par ailleurs, le ministre a mis en relief les répercussions néfastes de la crise sanitaire liée à la propagation de la Covid-19 sur l'économie nationale et par extension sur le secteur de l'emploi au Maroc, exprimant ses inquiétudes sur des pertes éventuelles de postes d'emploi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.