Conseil de sécurité : appel à accélérer les démarches pour nommer un nouvel émissaire onusien «dès que possible»    Présidentielle 2022: Macron et Le Pen « finalistes » potentiels (Sondage)    SM le Roi adresse ses condoléances au Général Mahamat Idriss Deby Itno suite au décès de son père    JO de Tokyo: le nombre de spectateurs locaux pourrait être fixé en juin    DGSN: deux Subsahariens interpellés à Mohammédia    Météo Maroc: formations brumeuses ce jeudi 22 avril    Sahara marocain: ce qu'il faut retenir de la dernière réunion du Conseil de sécurité    Nafsa Stars-RSB (1-0) : Les Berkanais quittent la compétition par la petite porte    Liga: En-Nesyri s'illustre et relance Séville dans la course pour le titre (Vidéo)    SM le Roi adresse un message de condoléances au Général Mahamat Idriss Deby Itno suite le décès de son père    Le Raja en promenade à Dar Essalam (0-3) : Chabbi devra remercier Sellami pour son bel héritage !    Mise en échec d'une tentative de trafic de plus 600kg de drogues à Agadir    Covid-19: un grand centre de vaccination ouvre samedi à Disneyland Paris (autorités locales)    Le projet de liaison fixe via le détroit de Gibraltar au cœur d'une réunion maroco-espagnole    Bourita s'est entretenu avec son homologue qatari    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Microsoft réaffirme son engagement à soutenir les entreprises au Maroc    Le PPS apprécie hautement le lancement par Sa Majesté le Roi de la mise en œuvre effective du projet de la protection sociale généralisée    Procédures administratives : Le portail «Idarati» sur les rails    Le gouvernement et le chef de l'armée du Liban expriment leur gratitude à SM le Roi    Awacer TV : Une programmation qui renforce les liens des Marocains du monde avec leur pays d'origine    Tifyur, la chanteuse à la voix d'or    Dans l'hospitalité de Nizami Ganjaoui    Maroc/Violence: Les femmes sont plus victimes que les hommes (HCP)    25 nouveaux consuls nommés en Europe : Du sang neuf dans la diplomatie Marocaine    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue indonésienne    Covid-19 : 669 nouveaux cas, plus de 4,2 millions de Marocains ont reçu au moins une dose    Coupe de la CAF: Le Raja s'impose en Tanzanie face à Namungo    La Bourse de Casablanca finit en baisse    Journée internationale des monuments: Le passé a de l'avenir    La Chambre des représentants approuve 5 conventions internationales    Aéroport de Nador: baisse importante du trafic passagers    Maroc-Israël : la ligne aérienne opérationnelle après le ramadan    Rachid Show: Gad EL MALEH comme vous ne l'avez jamais vu, vendredi à 22h50 sur 2M    Professionnels et non-salariés : le Régime de retraite approche à grands pas    Hausse des cas de covid au Maroc: les explications d'un expert    CNSS/CPU: lancement de l'opération d'immatriculation    Mort de George Floyd : l'ex-policier Derek Chauvin condamné, Minneapolis explose de joie    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 21 avril    Le musée Docteur Leila Meziane Benjelloun bientôt inauguré à Casablanca    5ème journée de la Coupe de la CAF : Le Raja à 13 heures, la RSB à 16 heures    Lancement des préparatifs de l'Aïd Al Adha    Un journaliste algérien écroué après un article sur le mécontentement desTouaregs    Une exposition célèbre les créations artistiques des enfants autistes à Fès    La chanteuse Taylor Swift à nouveau la cible d' un harceleur    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émergence du cinéma digital
Publié dans Albayane le 14 - 07 - 2020


Par Sofia El Aouni (MAP)
Aux temps du coronavirus, l'activité cinématographique au Maroc a plongé dans une crise sans précédent, suscitée par un arrêt brusque de toutes les activités et une obsession d'actualité brûlante liée à cette pandémie.
Le confinement a, quant à lui, mis la conscience humaine à rude épreuve. Une mélancolie a pris place, instaurant un sentiment méconnu qui invite à aspirer au temps des libertés. Les émotions procurées par le 7éme art ont dû s'adapter à ce bouleversement et franchir les portes des salles de cinéma pour se glisser à l'intérieur des maisons, forçant l'intimité à assouvir un besoin culturel et ainsi porter un regard plus libéré sur cette nouvelle réalité.
Durant cette période, les télévisions et écrans de tous genres ont remplacé les salles obscures, alors que la fascination de l'image issue de cet art "total", a apaisé les esprits les plus irrités. C'est dans cette perspective que le Centre cinématographique marocain (CCM), a proposé à travers son site web, depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence sanitaire au Royaume, une série de longs métrages marocains "qui se veut éclectique et multi-publics".
Connaissant un "grand succès", cette programmation a été reconduite 3 fois, faisant suite aux mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du covid-19. L'initiative cinéphile du CCM a "permis aux amateurs du septième art, de voir et de revoir une cinquantaine de films marocains", avec « près de 600.000 chargements, dans 101 pays ». Suite à ce succès, le Centre a décidé de mettre en ligne "un nouveau programme à partir du 14 juillet 2020, avec plus de 30 courts métrages de fiction et une dizaine de longs métrages documentaires".
La créativité artistique a resurgi de ses cendres, profitant de la révolution numérique pour reconquérir les esprits et accroître l'importance de la culture dans l'adoucissement de l'impact de cette crise et créer ainsi une échappatoire. C'est ainsi que l'Association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l'Homme (ARMCDH) a décidé de se tourner vers le numérique, pour honorer son rendez-vous annuel et organiser la 9éme édition de la nuit blanche du cinéma, consacrée au droit à l'environnement. Programmée les 17 et 18 juillet prochain, cette édition "dématérialisée" se tiendra virtuellement et gratuitement sur la plateforme en ligne de l'ARMCDH, en partenariat avec la délégation de l'Union européenne au Maroc, la fondation Heinrich Böll, l'ambassade des Pays-Bas au Maroc et l'ONU Femmes.
Pour la présidente de l'association, Fadoua Maroub l'objectif de la digitalisation de cette "Nuit blanche" est de tirer profit de cette transformation numérique, en reproduisant un environnement "déjà apprécié par le public", mais qui est toutefois assez "original" pour les surprendre et rendre cet "événement exceptionnel". Des films documentaires et de fictions, courts et longs métrages, seront projetés en plus de la présence d'une pléiade de réalisateurs/trices, expert/es et militant/es pour partager leurs expériences et débattre avec le public en ligne, a-t-elle précisé. La pandémie mondiale du coronavirus a éveillé une « sagesse » culturelle qui vise à percevoir cette nouvelle réalité comme une occasion pour reconsidérer la place de la culture en général et du cinéma en particulier, comme un élément vital pour l'épanouissement de l'être.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.