Evolution du Coronavirus au Maroc : 2076 nouveaux cas, 121.183 au total, mardi 29 septembre à 18 heures    Province de Jerada/Covid-19 : Les mesures restrictives prolongées d'une semaine    Khalid Ait Taleb : «Nous sommes encore dans la première vague»    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    Pédocriminalité : Après le drame de Adnane à Tanger, le supplice de Naïma à Zagoura    TPME, ces chiffres qui font peur !    OCP : La solidité financière au rendez-vous    De l'enseignement supérieur dans le monde arabe    Mali: Le président de transition Bah N'daw remercie le Roi Mohammed VI en recevant Nasser Bourita    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Automobile: la DGI lance un nouveau téléservice    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Brexit: les tractations reprennent    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les femmes plus que les hommes?
Publié dans Albayane le 09 - 08 - 2020


O.A
Toutes les femmes connaissent un jour une infection urinaire. Si elle ne touche pas que la femme, l'infection urinaire est plus fréquente chez les femmes pour des raisons anatomiques.
Des Infections fréquentes
Les cystites sont certainement l'une des infections les plus fréquentes chez la femme. Malgré sa réputation bénigne, la cystite n'est pas à prendre à la légère. Une infection urinaire non traitée peut en effet avoir d'importantes répercussions. Des douleurs dans le bas ventre, une envie d'uriner trop fréquente suivie d'une miction douloureuse et parfois de la fièvre. La cystite est une affection courante chez la femme. Il y a principalement deux raisons à cela.
La première est physiologique:
Les bactéries peuvent se coller sur les parois de l'appareil urinaire et remonter jusqu'à la vessie. Si elles stagnent et ne sont pas évacuées, cela déclenche une infection. Si les femmes sont plus souvent touchées, c'est parce que leur urètre est plus court que celui des hommes, donc les bactéries remontent plus vite.
La deuxième raison
C'est une mauvaise habitude que les femmes ont prise malgré elles : se retenir d'uriner. Il n'est pas aussi facile pour les femmes d'aller aux toilettes lorsqu'elles ne sont pas chez elles. Du coup, elles se retiennent, les urines stagnent et les bactéries sont moins bien évacuées.
Adopter une bonne hygiène individuelle
Une bonne hygiène et beaucoup d'eau permettent en général d'éviter cette douloureuse affection. En effet, en cas d'infection urinaire, il est recommandé de boire beaucoup d'eau pour laver la vessie et nettoyer l'urètre, et entretenir une bonne hygiène. Ces deux préceptes résument bien les principaux conseils à suivre pour éviter cette désagréable infection urinaire. Il est très important d'enseigner aux petites filles qu'après la selle, il faut toujours s'essuyer vers l'arrière pour éviter de transporter les germes vers la vulve. C'est ce que rappellent très souvent les praticiens dont des pédiatres et des gynécologues. Concernant l'hygiène intime, si elle doit être régulière, elle doit aussi rester douce. A proscrire donc les produits antiseptiques et autres déodorants intimes. D'autres facteurs peuvent par ailleurs favoriser l'infection, c'est le cas de la constipation et le fait de se retenir d'uriner. Dernier point et non des moindres, c'est d'aller aux toilettes après chaque rapport sexuel, ce qui favorise l'évacuation des microbes.
Prévenir les récidives de cystites
Boire beaucoup d'eau (au moins 1,5L par jour), aller aux toilettes régulièrement et ne pas se retenir trop longtemps, ne pas prendre de douches vaginales, ne pas utiliser de produits d'hygiène intime parfumé ou autres bains moussants.
S'essuyer d'avant en arrière après être allé aux toilettes car, si l'urine est stérile, les selles contiennent de nombreux germes. Uriner tout de suite après chaque rapport sexuel et évitez l'usage des spermicides. Lutter contre la constipation, porter des sous-vêtements en coton.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.