Guerguerat : le PPS condamne les agissements des séparatistes    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Chami présente ses recommandations pour une intégration régionale réussie du Maroc en Afrique    Immobilier marocain : la formule gagnante pour conquérir des capitaux institutionnels internationaux    Azzedine El Mountassir Billah revient aux affaires à la tête d'Inwi    Le roi Mohammed VI félicite le nouvel émir du Koweït    Real Madrid: Eden Hazard indisponible au moins 15 jours    L'affaire Naïma. Les parents racontent toute l'histoire derrière l'abominable meurtre de leur fillette (reportage vidéo)    ONDE: Mobilisation générale contre les violeurs et les agresseurs d'enfants (vidéo)    Après Latifa Raafat, le rappeur Droos s'indigne contre la subvention du ministère    Marrakech : «Hikayat Shahrazad», l'art au service des nobles causes    Roland-Garros: Serena Williams déclare forfait    Une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Le FC Barcelone tient son nouveau défenseur !    Le HUSA assure son maintien, le CAYB menacé    Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse    Hong Kong: Arrestation de Joshua Wong    TikTok : La bataille juridique s'achèvera-t-elle ?    L'Algérie a besoin d'un prix du baril de pétrole à 157,2 dollars pour équilibrer son budget    Cour des Comptes : L'encours à la dette a plus que doublé durant la dernière décennie    Les enfants, les adolescents et les maladies cardio-vasculaires    Le «nœud»    Années 30. Comment vivaient les Juifs du Maroc    «Les Gnawa de Lalla Mimouna», de M'bark El Haouzi et Erwan Delon aux Editions l'Harmattan    Rentrée scolaire: quid de l'enseignement de l'amazighe?    La Chikha est avant tout une guerrière    Cour des comptes: dégringolade du rendement des principaux impôts    Marsa Maroc : CA de 1 454 MDH au 30 juin    Le nouvel Émir du Koweït prête serment    Colère en Inde après la mort d'une jeune femme à la suite d'un viol collectif    Des Marocains bloqués à Melilia bientôt rapatriés    L'OMS enquête sur des accusations de crimes sexuels liées à l'épidémie d'Ebola en RDC    100 millions de doses de vaccins supplémentaires pour les pays démunis    Présidentielle américaine : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden sombre dans la confusion générale    CNSS : nouveau soutien au profit des entreprises [Document]    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Imam Mahmoud Dicko: dans les situations difficiles, le Maroc "est le premier pays qui vient au secours du Mali"    Abdeslam Seddiki pointe du doigt les « réalisations et les grandes réformes » du gouvernement    Restitutions d'œuvres d'art : la gestion française du dossier laisse à désirer    Impôts: La DGI propose de nouvelles fonctionnalités en ligne    Roland, Strasbourg et Hambourg    Covid-19 au Maroc: triste bilan des décès    Aït Taleb: « le Maroc n'est pas à l'abri d'une nouvelle vague » (VIDEO)    Industrie: Baisse de l'indice des prix à la production en août (HCP)    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manchester City bourreau du Real de Zidane
Publié dans Albayane le 09 - 08 - 2020

Manchester City et Pep Guardiola ont créé la sensation vendredi en se qualifiant pour les quarts de finale de la Ligue des Champions devant le Real Madrid (2-1, 2-1), devenant la première équipe à faire chuter le coach Zinédine Zidane en C1.
Les Mancuniens seront opposés à l'Olympique Lyonnais, tombeur de la Juventus, en quart de finale le 15 août à Lisbonne.
Evidemment, l'histoire retiendra les deux énormes erreurs de Raphaël Varane qui a semblé perdu sans Sergio Ramos, suspendu, à ses côtés, qui ont offert les deux buts aux Mancuniens.
« Cette défaite est pour moi. Je dois l'assumer. Je suis triste pour mes coéquipiers, pour leurs efforts. J'ai ma responsabilité dans la défaite, les erreurs se paient très cher à ce niveau de compétition », a regretté le défenseur français au micro de la télévision espagnole après le match.
Mais sur cette double confrontation, c'est bel et bien une victoire tactique du maître Pep Guardiola.
« On ne peut pas être contents, on perd un match, une qualification (mais) on perd deux matches contre un bon adversaire, il faut l'accepter », a simplement commenté, philosophe, Zidane qui avait toujours emmené le Real au titre lors de son premier passage sur le banc, de 2016 à 2018.
Comme à l'aller, Guardiola avait opté en début de match pour un coup tactique en exilant son véritable avant-centre, Gabriel Jesus, sur l'aile gauche, pour laisser l'axe à un « faux-neuf », Phil Foden, alors que Raheem Sterling a démarré à droite.
Un système fait pour aspirer les défenseurs centraux madrilènes – si forts dans les duels quand l'adversaire est face à eux -, hors de position pour ouvrir des espaces pour les courses croisées des ailiers ou les montées de milieux.
Un système qui a aussi mis rapidement Madrid sous un pressing insoutenable extrêmement pénalisant pour sa construction depuis l'arrière.
« On essaye toujours de presser l'équipe adverse (pour profiter de ses erreurs). Quand on va à Anfield (contre Liverpool) on essaye de le faire, dans tous les stades. Parfois ça marche, parfois non », a expliqué Pep au micro de BT Sport.
C'est d'ailleurs sur une phase de pressing intense que Thibault Courtois a placé Varane en mauvaise posture dans sa surface, plutôt que de jouer long.
Trop emprunté, le Français s'est fait chiper le ballon par Gabriel Jesus qui a immédiatement servi Sterling seul face au but vide pour l'ouverture du score (1-0, 9e).
Après la pause, Guardiola est revenu à un 4-3-3 plus classique avec Jesus dans l'axe, comme il l'avait fait à Bernabeu pour renverser la vapeur en cinq minutes dans le dernier quart d'heure.
Et là encore, ce changement a payé puisque ce diable de Jesus a bien anticipé une tête en retrait trop molle de Varane pour Courtois, pour glisser son pied gauche et envoyer le ballon rebondir jusqu'au fond des filets (2-1, 68e).
Un constat particulièrement cruel pour le gardien belge qui avait multiplié les parades décisives en début de seconde période face à Sterling (47e, 54e) et à Jesus, toujours lui (66e) pour maintenir en vie les espoirs des Merengue.
Entre temps, Karim Benzema, autre grande satisfaction du côté des roses d'un soir, avait relancé le match en marquant son 65e but en Ligue des Champions de sa carrière, ce qui fait de lui le 4e réalisateur de la compétition.
Il avait bien servi Rodrygo entre les lignes qui avait éliminé sur son premier contact Joao Cancelo, et le centre du Brésilien avait trouvé Benzema seul aux six mètres pour marquer de la tête (1-1, 28e).
Mais Benzema a été un peu trop seul à poser des problèmes à la défense adverse, Eden Hazard n'ayant que rarement brillé dans ce match.
Un but qui ferait s'arracher les cheveux à Guardiola s'il ne les rasait pas, car entre sa passe à Rodrygo et sa tête, aucun des défenseurs mancuniens n'a cherché à savoir où le Français allait se placer.
Une démonstration, si nécessaire, que City aura vraiment besoin de progresser défensivement s'il veut soulever le trophée, comme l'avait affirmé le Catalan en conférence de presse avant le match.
City se rendra néanmoins à Lisbonne pour le Final 8, avec un quart de finale contre Lyon, et peut rêver de transformer une saison marquée par la perte du titre au profit de Liverpool en un premier triomphe continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.