Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique
Publié dans Albayane le 23 - 11 - 2020

En Thaïlande, la violence a redoublé d'intensité, ce mardi, lorsqu'une soixantaine de manifestants ont été blessés – dont six très grièvement – par des tirs à balles réelles sans que l'on sache réellement si ce sont les forces de l'ordre ou les groupes rivaux qui ont fait usage d'armes à feu tant la confusion était grande et les échauffourées très exaltées entre les manifestants des deux bords, entre les ultra-royalistes reconnaissables à leurs «chemises jaunes» et les anti-monarchistes.
Le soir venu, l'air était devenu irrespirable aux abords du Parlement quand, pour disperser les manifestants, la police eût recours à des bombes lacrymogènes et à des canons à eau pour asperger les protestataires d'eau mélangée à des produits chimiques irritants contraignant ces derniers à se protéger à l'aide de moyens de bord: lunettes de natation, masques de laboratoires ou encore en appliquant du dentifrice sur leurs visages mouillés pour atténuer l'irritation de leurs yeux et de leurs voies nasales.
Le lendemain, mercredi, «pour éviter de verser le sang du peuple», les manifestants ne se rassemblèrent pas, comme convenu, à proximité du parlement, mais aux abords du Quartier Général de la police à Bangkok, au fameux carrefour de Rajprasong anciennement dénommé «le carrefour du Don du roi» mais rebaptisé, pour l'occasion, «le carrefour du Don du peuple» comme le rappellent les nombreux graffitis ornant les murs environnants.
Brandis par les manifestants, des canards en plastique géants, icônes de la pop culture asiatiques mais symbolisant, désormais, le mouvement de protestation servent, à la fois de mascotte et de parapluie contre les jets d'eau lancés par la police en direction des protestataires.
Ces manifestations coïncident avec le débat actuellement en cours au sein du Parlement au titre d'une réforme de la Constitution.
Au menu de ces discussions, on trouve une réduction notable des pouvoirs dévolus au souverain ainsi qu'un contrôle accru des finances royales. Ces négociations porteront, également, sur diverses autres questions d'une toute autre nature mais d'égale importance, néanmoins, comme, par exemple, la condamnation, par les paysans, des nouvelles lois sur la propriété de la terre.
En matière de préservation des libertés individuelles, une étape importante a été franchie par les féministes lorsqu'ils déposèrent, auprès de la Cour Constitutionnelle, une requête portant sur la légalisation de l'avortement et obligèrent cette dernière à statuer, le 2 décembre prochain, à la fois sur la question de l'interruption volontaire de la grossesse mais, aussi, sur le départ du Premier ministre qui, en dépit de sa démission de l'armée, continue à bénéficier de l'affectation d'un logement de fonction relevant de ceux initialement réservés aux hauts gradés des forces armées.
Si le quartier des affaires de Rajprasong où se tiennent les manifestations reste un lieu symbolique puisque c'est à cet endroit que les «Chemises rouges», ce mouvement social en faveur d'une ouverture démocratique, s'était installé durant plusieurs mois en 2010 avant d'en être délogé sous les tirs de l'armée qui avaient fait une centaine de morts, le pouvoir ne semble pas prêt, cette fois-ci, à tirer sur une foule qui n'est aux ordres d'aucun parti politique. D'ailleurs, à en croire Sunisa Nuttawa, une avocate venue soutenir les protestataires : «Tant qu'ils restent à l'écart des partis, ces jeunes sont considérés comme innocents». Mais si, au vu de l'évolution de la situation, cette dernière semble dire vrai, jusqu'à quand ce mouvement de contestation parviendra-t-il à garder son «indépendance» ? Attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.