Elle est décédée mardi soir : Zhour Maamri s'en va    Tremblements de terre : L'Unesco met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Evolution du coronavirus au Maroc : 867 nouveaux cas, 467.493 au total, mardi 26 janvier 2021 à 18 heures    Bank of Africa et la SIACE s'allient pour le renforcement du commerce extérieur    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Dialogue Stratégique Maroc-USA : la coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire à l'ordre du jour    Plan de relance. Ça va décarboniser    Fruits et légumes : Les exportations marocaines en hausse    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Maroc-Ouganda, un match couperet    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Législation : Un bilan maigre se profile    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Comité européen pour le soutien du plan d'autonomie au Sahara appelle l'UE à encourager la solution politique
Publié dans Albayane le 25 - 11 - 2020

Le Comité européen pour le soutien du plan d'autonomie au Sahara a appelé l'Union européenne (UE) à encourager les efforts onusiens visant à trouver une solution politique basée sur la proposition marocaine.
«Notre ONG lance un appel aux autorités européennes compétentes en vue d'appuyer pleinement les démarches menées par le Maroc afin de garantir la libre circulation des personnes et des biens dans la zone d'El Guerguarat et d'encourager les efforts onusiens visant à trouver une solution politique définitive, juste, pragmatique et durable basée sur le plan d'autonomie élargie en respect de l'intégrité territoriale des Etats», lit-on dans une lettre adressée par le Comité au Haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et la sécurité Josep Borrell et à différents responsables à la Commission et au Parlement européens.
Dans cette lettre, le Comité exprime son «soutien plein et entier au Royaume du Maroc, un allié sûr dans notre politique de Voisinage et un partenaire stratégique de l'Union Européenne, pour son respect du cessez-le-feu et son intervention pacifique contre le blocage de la zone tampon d'El Guerguarat au Sahara causé par les miliciens du mouvement séparatiste du front polisario dont les liens avérés avec les réseaux du terrorisme et du trafic de drogue au Sahel est un secret de polichinelle».
Le Comité dénonce «les agissements irresponsables du front polisario et son appel à la guerre en violation totale des accords de cessez-le-feu».
Ces agissements, ajoute-t-il, «constituent une menace réelle à la paix et à la stabilité de toute la région et s'opposent diamétralement au référentiel de valeurs sur lequel s'est construite l'Europe», soulignant «avec force et insistance que la circulation des personnes et des biens à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie s'érige en droit fondamental et non négociable et de surcroît garanti par le Droit International».
L'ONG européenne attire l'attention sur «la propagande mensongère des milices polisariens fantasmant sur la création d'un micro-état dans la région du Sahel qui, en plus d'être instable, constitue une menace qui plane continuellement sur l'Europe en raison de la proximité géographique d'une part et des enjeux géostratégiques de l'autre, sans oublier que cette région sahélo-saharienne constitue, de l'avis des experts sécuritaires, un terrain propice et un vivier pour les mouvements radicaux et terroristes ».
Tarragone : Imposante manifestation des Marocains pour dénoncer les actes criminels du polisario
Des centaines de Marocains établis à Tarragone (Catalogne) ont pris part, mardi soir, à une imposante manifestation pour exprimer leur soutien inconditionnel à l'intervention marocaine légitime afin de mettre fin au blocage du passage d'El Guerguarat et condamner l'attaque criminelle qui a visé le consulat du Royaume à Valence par des éléments du polisario.
Des militants des droits de l'homme, des hommes politiques et des représentants de plus de 20 associations marocaines s'activant dans la région, en plus de nombreux membres de la communauté marocaine, se sont réunis à la place Imperial Tarraco pour exprimer leur soutien total et inconditionnel à la démarche prise par le Maroc afin de lever le blocus imposé sur le passage d'El Guerguarat, de restaurer le flux des mouvements commerciaux et d'assurer la circulation normale des biens et des personnes, tout en saluant cette intervention légitime, professionnelle et pacifique.
Les participants à cette manifestation, qui a pris le départ de la place La Rambla en direction de celle de Imperial Tarraco, ont brandi des banderoles dénonçant l'attaque criminelle ayant visé le consulat général du Royaume du Maroc à Valence par des éléments du polisario, en violation des accords internationaux sur l'immunité et l'inviolabilité des représentations diplomatiques.
Brandissant fièrement le drapeau du Royaume et scandant à l'unisson l'hymne national, ils ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs de cet acte criminel portant atteinte à l'intégrité du siège consulaire.
Les participants ont également exprimé leur ferme condamnation des actes de sabotage perpétrés par les séparatistes du polisario visant à déstabiliser la région, en violation de tous les accords internationaux et diverses résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.
Ils ont, dans ce sens, réaffirmé la mobilisation totale des Marocains d'Espagne pour défendre l'intégrité territoriale du Royaume et leur disposition à adhérer à toutes les initiatives prises par SM le Roi Mohammed VI pour préserver l'unité nationale et faire face aux manœuvres des ennemis du Maroc.
Cette manifestation, à laquelle ont participé des représentants de certains partis politiques espagnols à Tarragone et de nombreux ressortissants espagnols, a été marquée par la projection d'une vidéo faisant état des pratiques du polisario, notamment l'exploitation des enfants à des fins militaires.
Cette pratique a été dénoncée par nombreux participants à cette manifestation qui ont exprimé leur ferme condamnation de tels actes qui violent les droits les plus élémentaires de l'enfant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.