ONU: L'Arabie Saoudite réaffirme son soutien à la souveraineté du Maroc sur son Sahara    Education en Algérie : Grève de deux jours dès le 02 novembre    Gazoduc Maghreb-Europe : Le Maroc veut importer du gaz de l'Espagne après le retrait algérien    Crise Maroc-Algérie : le nouvel ambassadeur d'Israël apporte son soutien à Rabat    Des stars de LaLiga prêtes pour leur premier ElClasico    «Delta plus», le nouveau variant qui menace le monde    Khalid Ait Taleb : La troisième dose est indispensable pour la validité du pass vaccinal    Covid-19 : Vers la fabrication du vaccin russe Sputnik V au Maroc    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Le gouvernement français dissout l'association «Coordination contre le racisme et l'islamophobie»    PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l'administration de la Défense nationale    Désintox. Les images d'une chaîne algérienne montrant une situation de pénurie de gaz au Maroc sont fausses    Comment le Maroc se prépare pour exploiter son "or vert"    Santé: Akdital se mobilise dans la lutte contre le cancer du sein    PLF-2022: Voici le nombre de postes budgétaires prévus    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Botola Pro D1 / IRT-FAR (2-0) : Une victoire dopante des Militaires avant le décisif match « retour » de la Coupe de la CAF    CAN féminine 2022 : Ce mercredi, ouverture des qualifications    Budget de l'Etat: ce que dit la note de présentation PLF 2022    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    EEP: Le montant des programmes d'investissement (PLF 2022)    Impôt sur les sociétés: le PLF propose une nouvelle mesure    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    L'ONU désigne Omar Hilale co-président d'un groupe sur les ODD    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Covid-19 : Le pass vaccinal invalide sans la troisième dose    Attentat à la bombe en Syrie: 13 morts à Damas    Le Maroc à l'expo 2020 dubai: Cap sur l'émergence    Afghanistan: une grenade vise un véhicule de police    Le FMI s'attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Les vandales des Consulats du Maroc à Utrecht et Den Bosch condamnés par la Justice néerlandaise    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    Le détail du Projet de loi de finances 2022 [Document]    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    L'OCS accède à la première division    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coronavirus : la nouvelle souche inquiète les épidémiologistes
Publié dans Albayane le 21 - 12 - 2020

L'apparition au Royaume-Uni d'une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres inquiète les épidémiologistes et a, dans l'immédiat, amené plusieurs pays à suspendre les vols en provenance du territoire britannique dimanche.
Le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, avait déclaré samedi que cette nouvelle variante du Sars-CoV-2, en plus de se propager rapidement, devenait aussi la forme « dominante », ayant entraîné « une très forte hausse » du nombre des hospitalisations en décembre.
Il pense qu'elle a pu apparaître mi-septembre à Londres ou dans le Kent (sud-est).
« Le groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (NERVTAG) considère maintenant que cette nouvelle souche peut se propager plus rapidement », a déclaré le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty, dans un communiqué.
Cet avis s'appuie sur le constat d'une « augmentation très forte des cas de contamination et des hospitalisations à Londres et dans le Sud-Est, par rapport au reste de l'Angleterre ces derniers jours », dit le professeur de médecine Paul Hunter, de l'Université d'East-Anglia, cité sur le site de Science Media Centre.
« Cette augmentation semble être causée par la nouvelle souche », a-t-il ajouté en se référant aux informations fournies par les autorités sanitaires.
Pour autant, « rien n'indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu'elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela », ajoute Chris Whitty.
L'information « sur cette nouvelle souche est très préoccupante », selon le Pr Peter Openshaw, immunologiste à l'Imperial College de Londres, cité par Science Media Centre. Notamment parce qu' »elle semble de 40% à 70% plus transmissible ».
Triste nouvelle
« C'est une très mauvaise nouvelle », renchérit le Pr John Edmunds, du London School of Hygiene & Tropical Medicine: « Il semble que ce virus est largement plus infectieux que la souche précédente ».
Sur sa page Facebook le généticien français Axel Kahn a rappelé qu'à ce jour, « trois cent mille mutants de CoV-2 ont été séquencés dans le monde ».
La nouvelle souche porte notamment une mutation, nommée N501Y, dans la protéine de la « spicule » du coronavirus, la pointe qui se trouve à sa surface et lui permet de s'attacher aux cellules humaines pour les pénétrer.
Selon le Dr Julian Tang, de l'Université de Leicester, « cette mutation N501Y circulait déjà sporadiquement bien plus tôt cette année en dehors du Royaume-Uni, en Australie en juin-juillet, aux Etats-Unis en juillet et au Brésil en avril ».
« Les coronavirus mutent tout le temps et il n'est donc pas surprenant que des nouveaux variants du Sars-CoV-2 émergent », rappelle le professeur Julian Hiscox, de l'université de Liverpool. « Le plus important est de chercher à savoir si ce variant a des propriétés qui ont un impact sur la santé des humains, les diagnostics et les vaccins ».
« Plus il y a de virus produits, donc de personnes infectées, plus il y a de mutations aléatoires et plus grande est la fréquence de mutations avantageuses pour le virus », relève encore le Pr Axel Kahn.
Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), outre « des signes préliminaires que la variante pourrait être plus contagieuse », la variante « pourrait aussi affecter l'efficacité de certaines méthodes de diagnostic », là aussi selon « des informations préliminaires ».
Il n'y a en revanche « aucune preuve d'un changement de la gravité de la maladie », même si ce point fait aussi l'objet de recherches.
La confirmation de la contagiosité de cette souche a convaincu les autorités britanniques de décréter un reconfinement de Londres et d'une partie de l'Angleterre (au total 16 millions d'habitants).
L'OMS a appelé ses membres en Europe à « renforcer leurs contrôles ». Hors du territoire britannique, une poignée de cas ont été rapportés au Danemark (9), ainsi qu'un cas aux Pays-Bas et en Australie, selon l'OMS.
L'agence européenne de contrôle des maladies (ECDC), qui inclut une trentaine de pays dont les membres de l'UE et le Royaume-Uni, n'a elle « pas exclu » que la variante circule en dehors du territoire britannique.
Plusieurs pays européens, dont l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Irlande, ont annoncé la suspension de leurs liaisons avec le Royaume-Uni.
Berlin prépare aussi des restrictions de liaisons aériennes avec l'Afrique du Sud, où la même souche du virus a été observée. Les experts de l'Union européenne sont arrivés à la conclusion que les vaccins actuels contre le coronavirus restaient efficaces face à la nouvelle variante, a ajouté le gouvernement allemand.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.