Covid-19 : Le Maroc suspend ses vols avec 13 pays européens    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Le Conseil de gouvernement adopte 'un projet de décret relatif à la réorganisation de la CMR    Blockchain et Immobilier : le grand défi    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    La FAO et l'UA publient un guide pour renforcer le commerce des produits agricoles en Afrique    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    Botola Pro D1 / WAC-MCO (1-1) : Fakher et El Kaâbi font barrage devant le Wydad !    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    Commission supérieure arabe de normalisation : appel à mettre en œuvre les conclusions de la réunion de Rabat    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Botola Pro D1 / 12è journée: le classement général    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Recherche : 300 Bourses d'excellence octroyées    Programme «Horizon 2020» : 6,88 millions d'euros pour 69 projets de structures de recherche marocaines    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Raja: Chebbi dévoile ses ambitions (VIDEO)    Nasser Bourita s'entretient avec le commissaire européen au Voisinage et à l'Elargissement    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    Les lauréats des «Couleurs d'Al Aqsa» primés    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Neymar se dit " plus heureux qu 'avant" à Paris    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par Prétoria
Publié dans Albayane le 20 - 01 - 2021


Dans une lettre au SG et du Conseil de Sécurité
L'ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale, a adressé mardi une lettre au Secrétaire général de l'ONU et aux président et membres du Conseil de Sécurité, dans laquelle il a dénoncé les manœuvres de l'Afrique du Sud sur la question du Sahara marocain.
La lettre de l'ambassadeur du Maroc fait suite à la correspondance que l'ambassadeur, représentant permanent de l'Afrique du Sud, avait envoyé le 29 décembre 2020 au Secrétaire général de l'ONU lui transmettant ce qu'il a appelé "les décisions de la quatorzième session extraordinaire de la Conférence de l'Union Africaine, sur le thème +Faire taire les armes+, dont une décision sur la question du Sahara occidental".
Dans sa lettre, l'ambassadeur Hilale a souligné que la missive sud-africaine suggère fallacieusement que le Sommet extraordinaire de l'Union africaine sur "Faire taire les armes" a été consacré exclusivement à la question du Sahara marocain, indiquant que la réalité est totalement différente, et que la démarche sud-africaine de singulariser la question du Sahara marocain révèle une double tentative, aux niveaux procédural et substantiel, d'induire en erreur le Secrétaire général de l'ONU et le Conseil de sécurité.
Ainsi, sur le plan procédural, le diplomate marocain a précisé que la décision et la déclaration du 14ème Sommet extraordinaire de l'Union africaine sur "Faire taire les armes" se composent de 57 paragraphes. Or, la question du Sahara marocain n'est abordée que dans un seul et unique paragraphe ajoutant que le langage du paragraphe sur la question du Sahara marocain est de nature déclaratoire, et nullement opérationnelle.
Au niveau substantiel, l'ambassadeur Hilale a précisé que l'Afrique du Sud a sciemment passé sous silence les menaces et conflits qui handicapent le développement du continent africain, les politiques audacieuses et les avancées économiques structurantes, telle la Zone de Libre-échange continentale africaine, pourtant discutés durant le Sommet extraordinaire et figurant dans sa décision et sa déclaration.
L'ambassadeur du Maroc a déclaré que l'objectif non avoué de l'Afrique du Sud est d'orienter l'attention du Secrétaire général et du Conseil de sécurité sur une question parmi la quarantaine de sujets soulevés durant ce Sommet, et ce aux dépens des grandes préoccupations, des attentes et des espérances du continent.
Par ailleurs il a noté que la décision 693, adoptée par le Sommet africain de Nouakchott (1-2 juillet 2018), a clairement reconnu que la question du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'Organisation des Nations Unies, précisant que cette décision a établi le mécanisme de la Troïka de l'Union africaine, dont le rôle se limite à "apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations Unies".
De même, le diplomate marocain a fait part du profond regret du Maroc que l'Afrique du Sud, qui assure la présidence de l'Union Africaine, et celle du Conseil de Sécurité, au moment de l'envoie de sa lettre, se soit départie de la neutralité que lui imposent ses fonctions, en particularisant la question du Sahara marocain, et en sacrifiant les challenges globaux de l'Afrique.
L'ambassadeur a, également, regretté que l'Afrique du Sud instrumentalise l'Union africaine et dévoie ses décisions et déclarations, au profit de son agenda idéologico-politique, que les réalités historique, politique et juridique de la marocanité du Sahara contredisent de manière flagrante.
Et d'ajouter que l'écrasante majorité des Etats membres de l'Union africaine ne partagent nullement la position de l'Afrique du Sud sur la question du Sahara marocain, qui est en déphasage total avec les résolutions successives du Conseil de sécurité.
Enfin, il a réaffirmé l'attachement du Maroc au processus exclusivement onusien, afin de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis à la question du Sahara marocain, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, qui ont consacré la prééminence, le sérieux et la crédibilité de l'Initiative marocaine d'autonomie.
Le diplomate marocain a conclu que cette Initiative est et restera l'unique solution à ce différend régional, dans le cadre de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.
La lettre du Maroc sera publiée en tant que document officiel du Conseil de sécurité et consignée dans les annales des Nations Unies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.