BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    FCA Morocco inaugure son premier «Experience Store»    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Intempéries: Safi sous les eaux (VIDEO)    Ramadan: le Maroc risque-t-il de se reconfiner ?    Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent ce week-end au Maroc (Alerte météo)    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Botola: le Wydad et le Raja au coude-à-coude dans la course au titre    BAM : Amélioration de l'activité industrielle en janvier    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Sahara marocain: la position de la Zambie est toujours « constante » (Bourita)    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Déclaration de la Contribution Professionnelle: Souscription avant le 1er Avril 2021    Chambre des Conseillers : adoption de deux projets de loi relatifs au processus électoral    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Attijariwafa Bank élue meilleure banque d'investissement au Maroc par Global Finance    Hirak : l'ONU demande la fin des arrestations arbitraires en Algérie    Chambre des conseillers: Ouverture de la session extraordinaire    21 personnes arrêtées pour trafic international d'Iphones au Maroc    Les grandes puissances ont intérêt à s'unir    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l'Algérie et l'Egypte    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    El Jadida: mise en échec d'une opération de trafic international de drogue et saisie de 3.300 kg de chira    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    Sidi Slimane    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS
Publié dans Albayane le 20 - 01 - 2021

: une institution dotée de moyens insuffisants et d'un « pouvoir limité » face aux Etats, selon un rapport d'experts indépendants mandatés par l'agence onusienne.
Co-présidé par l'ancienne Première ministre néo-zélandaise, Helen Clark et l'ancienne présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, le Groupe indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie, a présenté mardi son rapport intérimaire devant le Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la santé, qui se réunit jusqu'au 26 janvier.
Selon le rapport, l'OMS et la Chine auraient pu agir plus vite et plus fort pour alerter en janvier 2020.
Mais le document révèle aussi que l'agence spécialisée de l'ONU « n'a pas été dotée de moyens suffisants pour accomplir ce qu'on attend d'elle », et n'a aucun pouvoir de contrainte.
« En fin de compte, l'OMS n'a pas le pouvoir de faire respecter quoi que ce soit ou d'enquêter » de son propre chef « dans un pays », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, en conférence de presse.
« En cas d'apparition de maladie nouvelle, la seule chose que l'OMS peut faire c'est de demander à être invitée et d'espérer l'être », a-t-elle dit.
Le Groupe indépendant juge « frappant » le « pouvoir limité » de l'OMS lors de flambées de maladies pour notamment « être en mesure de déployer localement des moyens de soutien et d'endiguement ».
« Les incitations à la coopération sont insuffisantes pour assurer une participation effective des Etats (…) avec la discipline, la transparence, la responsabilisation et la rapidité voulues », relève le rapport.
« Tous les Etats membres se tournent vers l'OMS en vue d'obtenir un leadership, une coordination et des conseils, mais ils ne lui donnent pas l'autorité, l'accès et tout le financement nécessaire pour y parvenir.
Il est clair que cela ne fonctionne pas », a affirmé l'ancienne présidente du Liberia.
Le panel juge également que le système mondial d'alerte pandémique n'est pas adapté aux besoins.
« Les agents pathogènes peuvent se déplacer en quelques minutes et en quelques heures, et non en quelques jours et en quelques semaines », a ironisé Helen Clark, en expliquant que le système d'alerte semble procéder d'une ère analogique révolue et doivent être adaptés à l'ère numérique.
Et d'ajouter: « Ce n'est qu'un mois après que l'alarme ait été donnée à Wuhan que le système international a fait sonner sa plus forte alerte » pour une épidémie.
Dans une majorité croissante de cas, l'OMS prend connaissance d'alertes concernant des flambées par le biais des médias sociaux ou d'informations parues dans la presse, constate également le rapport.
Les conclusions finales du panel seront publiées en mai devant l'assemblée générale de l'OMS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.