Botola Pro D1 / 28e journée / OCS-IRT (3-1) : Les Mesfiouis restent en première division, les Tangérois en stand by !    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaires    Futsal : Les Lions de l'Atlas progressent au 10è rang mondial    Décès du professeur Yves Coppens: les condoléances du roi Mohammed VI    Laâyoune: le RNI tient son congrès régional    L'assaut de Melilla: l'Espagne dénonce « les mafias » et salue les sacrifices de la gendarmerie marocaine    Saison estivale : la tutelle étudie les potentialités touristiques de Dakhla    Les arrivées touristiques ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Drame de Melilla : PP et Podemos pointent le Maroc, Sánchez accuse la mafia    Assaut de migrants à Nador: 2 membres des forces de sécurité et 33 migrants à l'hôpital    Plusieurs joueurs du Raja et Wydad sanctionnés par la FRMF    Mohsine Moutouali persona non grata au Raja ?    L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour surmonter l'inflation    Covid-19 : 3.235 nouveaux cas et un décès ce 25 juin    Tourisme: les arrivées ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Sadiki présente à Agadir le plan de développement de la filière de l'arganier    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 25 juin 2022    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Maroc. Smeia dévoile en avant-première la nouvelle Série 7 et le X7    L'ONCF déploie son plan Eté 2022    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Mohamed Mehdi Bensaid testé positif au covid-19    Hakim Ziyech aurait choisi sa prochaine destination    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Appel à la mobilisation pour accompagner le retour des MRE    Fusillade à Oslo: la police enquête sur un « acte terroriste »    La junte algérienne vit mal la participation tunisienne à l'exercice «African Lion 2022»    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    Le jeune pianiste marocain Marouan Benabdallah anime avec brio un concert à Rome    CA de l'Agence Maroc PME: Hausse importante des réalisations 2021    Maroc : des instigateurs d'un vaste réseau d'immigration clandestine arrêtés    Sénégal. Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance    Ghana. L'inflation atteint son plus haut niveau en 18 ans    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    Classement 2022 des World Airport Awards : L'aéroport Med V de Casablanca au Top 5    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'«Oriental fashion show» : Hind Joudar récidive
Publié dans Albayane le 16 - 02 - 2021

En mode virtuel pour résister aux aléas de la pandémie
Par Jalila AJAJA-MAP
Après une première édition virtuelle en juillet dernier, l'Oriental fashion show (OFS), un événement mode d'envergure internationale qui célèbre la haute couture orientale et porte haut et fort la création marocaine, est revenu de nouveau sur le devant de la scène en organisant fin janvier une deuxième édition tout aussi réussie que la précédente.
En raison de la pandémie, l'industrie de la mode est obligée de se réinventer et de modifier ses habitudes pour pouvoir résister. L'heure est à l'innovation et l'Oriental Fashion Show ne déroge pas à cette nouvelle règle.
L'événement, qui a pour habitude de sillonner le monde, d'escale en escale, afin de retracer l'histoire métissée de la mode orientale et faire valoir un patrimoine souvent méconnu, a décidé d'explorer le champ du virtuel afin de mieux appréhender l'avenir, affirme à la MAP, la fondatrice de l'Oriental fashion show, la Marocaine Hind Joudar, installée à Paris. Résultat: deux évènements digitaux inédits qui ont fait la part belle à la création orientale, notamment marocaine.
Le premier, tenu du 3 au 8 juillet a été marqué par la retransmission sur le web de défilés de mode de la couture orientale, des rétrospectives vidéo des plus beaux podiums de l'Oriental Fashion Show depuis sa création, ainsi que des webinaires avec des créateurs afin de définir les contours de la mode de demain, se pencher sur l'avenir de l'industrie et appréhender les nouveaux enjeux qui se profilent.
Suite au succès de cette première semaine de la mode digitale, Hind Joudar et son équipe décident de reconduire l'expérience pour le plus grand plaisir du public, aussi bien professionnel qu'amateur de l'Oriental fashion show. C'est ainsi qu'une deuxième édition, toujours en ligne, pandémie oblige!, est organisée en ligne du 24 au 28 janvier dernier, relate Hind Joudar.
Une façon pour l'Oriental fashion show, qui en est à sa 36ème édition, de réaffirmer son engagement en faveur de la sauvegarde du costume traditionnel marocain, se félicite non sans fierté sa fondatrice.
Pour garantir plein succès à cette nouvelle édition tout aussi inédite, Hind Joudar et son équipe ont fait le choix de se déplacer au Maroc et optent pour la ville impériale de Fès pour les tournages en vue de la présentation des collections printemps/été durant la semaine de la haute couture parisienne.
Ces tournages ont eu lieu dans des hôtels huppés de la ville, à l'architecture élégante et épurée, et dans des Riyad sublimes dignes des mille et une nuits. «Une expérience nouvelle où l'art de la mode orientale se mêle aux splendeurs de l'architecture mauresque et moderne », comme le tient à souligner la fondatrice de l'Oriental Fashion Show.
Des lieux sublimes servant de véritables écrins pour mettre en valeur la création de nombre de designers orientaux, notamment Marocains. Des créations que l'on a pu découvrir sur les réseaux sociaux de l'OFS.
C'est ainsi que les adeptes de la mode traditionnelle ont eu l'occasion de découvrir les magnifiques créations de quatre designers marocaines : Fatima-Zahra El Filali Idrissi, Nezha Cherkaoui, Zineb Bensaid et Houda Benmlih. Un hommage à la création et au riche patrimoine marocain, mais aussi à la dextérité et au professionnalisme des artisans marocains.
Aux côtés des stylistes marocaines, la fashion week digitale a été marquée également par la participation de nombreux créateurs de talent, dénichés par la fondatrice de l'OFS, aux quatre coins de l'Asie : du Kazakhstan, en passant par l'Egypte, le Vietnam, Singapour, l'Indonésie, le Cambodge, la Chine, l'Ouzbékistan ou encore la Malaisie.
Une façon originale de l'OFS de montrer la grande richesse des savoir-faire à la fois moderne et traditionnel de l'Orient.
Evénement phare de l'association « Route de la Soie et d'Al Andalus », qui a pour but premier de valoriser un art de vivre, un savoir-être s'inscrivant dans un patrimoine universel, l'OFS a été créé par Hind Joudar en 2004. Basé à Paris, cet événement sillonne le monde et les hauts lieux de la mode à fort potentiel médiatique: Paris, Londres, Doha, Koweït, Marrakech, Moscou, Istanbul, Almaty (Kazakhstan), Samarcande (Ouzbékistan), Istanbul...
Plus qu'un défilé de mode, l'OFS est devenu au fil des ans une véritable tribune artistique, un dialogue culturel entre l'Orient et l'Occident.
A travers ses nombreuses productions, l'Oriental Fashion Show a pu promouvoir plus de 100 stylistes de 50 nationalités différentes, parmi eux de nombreux Marocains qui ont pu se faire un nom sur la scène de la mode mondiale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.