Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    ANP : baisse de 2,3% du trafic global à fin mars    Baccalauréat : L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Environnement : Adoption du décret d'application de la loi sur les aires protégées    Foot espagnol : Un 16ème but d'En-Nesyri décisif !    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Open d'Espagne de taekwondo G1: le Marocain Achraf Mahboubi remporte la médaille d'or    Les fintechs, au cœur de la stratégie de CFC    Oxford Business Group publie un rapport sur la transformation numérique du Royaume    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Prix à la consommation: salée ou pas, la facture de ce ramadan ?    La Bourse de Casablanca débute en baisse    José Mourinho viré de Tottenham    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    France/Covid-19: les aides coûteront entre 10 et 11 milliards € à l'État en avril    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    « Ch'hiwa Bel Khef »: Pasticcio (VIDEO)    Généralisation de la protection sociale : Le gouvernement accélère    Covid-19 en France: nouvelles révélations sur le variant brésilien    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Covid-19 : La vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre rapidement aux Etats-Unis (Conseiller médical)    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Maroc - Espagne : Une crise latente, malgré une bonne volonté de façade    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    La conjoncture et l'enjeu    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise
Publié dans Albayane le 07 - 03 - 2021


Appel du fonds Education sans délai et de l'ONU
Le fonds Education sans délai (ECW), le Réseau inter-agences pour l'éducation en situations d'urgence (INEE) et l'Initiative des Nations-Unies pour l'éducation des filles (UNGEI) ont appelé à placer l'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise de l'éducation engendrée par la pandémie de Covid-19.
A la veille de la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, ces trois organisations œuvrant en faveur de l'égalité des genres dans l'éducation en situation d'urgence, ont uni leurs efforts en lançant une «boîte à outils» visant à renforcer l'intégration de l'égalité des genres dans les interventions d'éducation destinées aux enfants et aux jeunes des pays touchés par les situations d'urgence et les crises prolongées.
Les conflits armés, les déplacements forcés, les catastrophes d'origine climatique, les urgences sanitaires et les autres crises accroissent les obstacles à une éducation sûre de qualité, en particulier pour les enfants et les jeunes vulnérables, relèvent les trois organisations dans un communiqué, notant que ces obstacles prennent des formes différentes pour les filles, les garçons, les femmes et les hommes, ce qui creuse davantage les inégalités et vulnérabilités préexistantes.
Cet écart s'observe d'autant plus en période de Covid-19, alors que la pandémie continue de perturber comme jamais l'apprentissage de millions de filles et de garçons touchés par les crises à travers le monde.
«A l'heure où le monde s'efforce de lutter contre la pandémie de COVID-19 et de se remettre de ses effets à l'échelle mondiale, nous devons tirer les enseignements des crises précédentes. De terribles difficultés attendent les millions de filles et d'autres enfants et jeunes vulnérables vivant dans des contextes de crise», a déclaré Yasmine Sherif, Directrice d'Education sans délai, le fonds mondial consacré à l'éducation en situation d'urgence ou de crise prolongée.
«Nous ne pouvons pas dire que nous ne savions pas. Si nous ne parvenons pas à les protéger et à leur apporter de toute urgence la sécurité, l'espoir et les perspectives qu'offre une éducation inclusive de qualité, nous aurons failli à leur égard mais également envers nous-mêmes. Il n'y a aucune excuse pour ne pas agir maintenant», a-t-elle souligné dans le communiqué.
Les urgences sanitaires précédentes, comme les épidémies provoquées par le virus Ebola, le virus Zika et le virus à l'origine du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), ont entraîné des fermetures d'écoles qui ont touché de manière disproportionnée les filles et les femmes, rappelle-t-on.
En contexte de crise, les adolescentes sont particulièrement vulnérables et font face à des risques accrus d'exploitation sexuelle, de violence basée sur le genre, de mariage et de grossesse précoce. Et c'est précisément ce qui est en train de se passer avec la pandémie de COVID-19, selon la même source.
En effet, une analyse réalisée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et le Fonds Malala montre d'ores et déjà que 50 % des filles réfugiées scolarisées au niveau secondaire pourraient ne jamais retourner en classe lorsque les écoles rouvriront.
Par conséquent, la nouvelle boîte à outils baptisée «EiE-GenKit» (Boîte à outils pour l'intégration de l'égalité des genres dans l'éducation en situation d'urgence) arrive à point nommé, en ce sens qu'elle offre aux professionnels du secteur de l'aide les ressources nécessaires pour garantir la sensibilité aux questions de genre et une approche inclusive des interventions d'éducation en situation d'urgence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.