Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19 : Un expert en systèmes de santé met en garde contre une 3e vague
Publié dans Albayane le 11 - 04 - 2021


«Forte, virulente et plus restrictive»
Le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé Tayeb Hamdi a mis en garde contre une troisième vague de la Covid-19 caractérisée par sa rapidité, sa force, sa virulence et son profil plus meurtrier, et qui déferle actuellement sur l'Europe et d'autres parties du monde.
«C'est ce qui explique le recours des pays qui ont été largement touchés aux mesures très restrictives y compris le confinement général et généralisé, incluant même la fermeture des écoles», a indiqué Dr Hamdi, dans une analyse sur l'évolution de l'épidémie, appelant à éviter ce scénario au Maroc par le respect renforcé des mesures barrières et des mesures territoriales, ainsi que l'ajustement de celles-ci au vu de l'évolution de la situation en attendant une vaccination plus élargie de la population.
La troisième vague actuelle en Europe est rapide avec beaucoup plus de nouveaux cas, de cas critiques et de décès à cause des variants, essentiellement britannique en Europe, affirme l'expert, évoquant aussi le caractère virulent du variant britannique qui se propage 70% plus vite que la souche classique, avec 60% plus de virulence et de mortalité.
Pour clarifier la gravité de ces deux caractéristiques (plus de transmissibilité et plus de virulence), le médecin prend un exemple chiffré. Avec dix mille personnes infectées par le SARSCOV2 le début d'un mois, on trouvera à la fin du même mois environ 130 décès avec la souche classique, contre 7 fois plus de nouveaux cas pour le variant britannique et environ 10 à 11 fois plus de cas critiques et de décès.
Sur 1000 cas d'infections par ce virus on observe 4,1 décès pour le variant britannique contre 2,5 pour la souche classique, a poursuivi le médecin, relevant que le taux de réinfection (le risque de faire une deuxième fois la COVID) est six fois plus avec le variant.
De même, le taux de reproduction du virus Rt est revu à la hausse d'une valeur qui va de 0,4 à 0,7 points selon les estimations, avec comme conséquence une épidémie plus rapide, et un taux de vaccination plus élevé à atteindre pour assurer l'immunité collective, a-t-il ajouté.
Il cite aussi l'infection qui est plus longue avec 13,3 jours de maladie en moyenne pour le variant britannique, contre 8.2 jours pour la souche classique, alors que la clairance virale est plus longue, soit 8 jours pour que le corps humain se débarrasse du virus au lieu de 6.2 jours.
Selon cet expert, une large infection au variant britannique donne lieu à des services de réanimation engorgés par des patients de plus en plus jeunes. C'est d'abord l'effet de la vaccination des personnes âgées qui a protégé ce groupe d'âge contre les formes graves et l'hospitalisation, mais aussi ce variant très contagieux qui fait ravage chez les jeunes moins respectueux des mesures barrières.
Même si les enfants sont moins contaminables et moins contaminants avec la souche classique, Dr Hamdi indique que le variant britannique plus contagieux augmente la transmissibilité chez tous les groupes d'âge, avec un risque beaucoup plus élevé de transformer les écoles en foyers épidémiques.
«Une pandémie évolue en vagues jusqu'à obtention d'une immunité collective indépendamment de l'existence de variants ou non», alerte-il notant qu'avec la présence de variants plus rapides et plus virulents, elle devient plus féroce.
Pour ces considérations, il relève que la stratégie d'aplatissement de la courbe de l'épidémie (Stop and Go) utilisée lors des vagues précédentes ne résiste pas à l'ampleur de cette troisième vague. Toutefois, insiste-il, la stratégie Zéro-COVID ou du moins casser la courbe, s'est révélée nécessaire dans les pays européens, avec des mesures généralisées, drastiques, incluant des confinements et la fermeture des écoles, pour des périodes suffisamment longues pour contrer la vague et freiner la transmission des variants, en accélérant la vaccination.
Sur ce registre, il a insisté aussi sur le renforcement des mesures barrières et restrictives et l'isolement strict des personnes positives et leurs contacts, expliquant que les variants sud-Africain et brésilien ont un profil plus accentué que le variant britannique, avec en plus une mise en cause de l'immunité et de l'efficacité des vaccins déployés actuellement.
Sans le respect strict et généralisé par toute la population des mesures barrières individuelles et collectives, les mesures restrictives et territoriales ne seront jamais assez suffisantes, a affirmé Dr Hamdi, appelant à tirer les leçons pour protéger notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.