À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Futsal/Amical : choc de titans entre le Maroc et le Brésil    Signature d'un accord de transport aérien entre le Maroc et l'Arabie saoudite    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    L'OCDE dresse un tableau sombre de l'économie    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Nabila Rmili dit stop aux charrettes à Casablanca, la Toile divisée (PHOTOS)    Classement FIFA. Le Maroc monte d'un grade    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La FRMG énumère les mérites du sacre    Pénurie d'enseignants : L'Unesco tire la sonnette d'alarme    Saisie de haschich, cocaïne, comprimés psychotropes et de colle à dissolution à Marrakech    Marrakech : Une soirée arrosée qui tourne mal    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Coup d'envoi de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Yom Kippour : Cérémonie religieuse en mémoire à Feu SM le Roi Mohammed V et Feu SM le Roi Hassan II    Censure de Ferhat Mehenni sur CNews : l'ambassade de France au Maroc «se fout de la gueule de qui au juste ?»    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile (ONG)    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Evénements du « Boulevard »: ce qu'a dit la maire de Casablanca    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Maroc : les administrateurs de la BAD saluent les progrès du pays en matière de développement    La revue de presse du jeudi 6 octobre    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'impératif de la vaccination
Publié dans Albayane le 27 - 06 - 2021


Covid-19 et variant Delta
Ouardirhi Abdelaziz
Le variant Delta du coronavirus suscite une inquiétude partout dans le monde. Une crainte qui s'amplifie un peu plus chaque jour, car ce nouveau variant découvert en Inde est bien plus contagieux que le variant Alpha que nous connaissons.
Depuis le début de la crise sanitaire aiguë et la déclaration du premier cas confirmé du nouveau Coronavirus, par l'Institut Pasteur du Maroc, et ce durant la soirée du lundi 02 mars 2020, chez un ressortissant marocain résident en Italie, pratiquement tous les Marocains ne parlaient plus que de cette maladie. Chacun y allait de son savoir, de sa vision des choses. Tous n'avaient qu'un seul et même mot à la bouche pour designer cette nouvelle maladie qui faisait peur : coronavirus, SRAS COV et COVID.
Qu'est-ce que le coronavirus?
L'Organisation mondiale de la Santé (l'OMS) rappelle ainsi que les coronavirus forment une famille comptant un grand nombre de virus qui peuvent provoquer des maladies très diverses chez l'homme.
Cela peut aller du rhume banal au SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère, qui a provoqué la mort de 774 personnes entre novembre 2002 et juillet 2003, ou encore au MERS, coronavirus du syndrome respiratoire qui sévit au Moyen-Orient depuis 2012. Ils font partie des virus à couronne puisque lorsqu'on observe leurs particules virales, on observe une couronne qui entoure le virus.
Qu'est-ce que la Covid-19?
Co pour corona (couronne en latin), vi pour virus, d pour disease (maladie en anglais) et 19 comme son année d'apparition. Le Covid-19 est la maladie infectieuse respiratoire provoquée chez l'homme par le SARS-CoV-2.
Qu'est-ce qu'un virus Variant?
Tous les virus, y compris le Sars-CoV-2, évoluent au fil du temps et mutent. Le potentiel de mutation des virus augmente avec la fréquence des infections (humaines et animales). La plupart des mutations passent inaperçues et ne modifient en rien les effets du virus. Il peut même être moins contagieux. L'émergence de nouvelles variantes des virus n'est donc pas inattendue des scientifiques, mais elles inquiètent dès lors qu'elles confèrent au virus une augmentation de sa transmissibilité ou une capacité à échapper à la réponse immunitaire de l'hôte, expliquait le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, une agence de l'Union européenne, dans un document publié le 29 décembre 2020. Ces nouvelles souches ou « variantes » sont alors analysées et suivies de près.
Les différents variants du Covid?
Le 31 mai 2021, l'OMS a décidé de renommer les variants principaux de Covid avec des lettres grecques (c'est-à-dire Alpha, Beta, Gamma…) afin de faciliter leur prononciation, de les retenir plus facilement et d'éviter aussi leur association « stigmatisation et discriminatoire »avec les pays où ils ont émergé (comme on a appelé le variant « anglais », le variant « indien »…).
Ces nouveaux noms ne remplaceront pas les noms scientifiques existants (par exemple ceux attribués par GISAID, Nextstrain et Pango), qui véhiculent des informations scientifiques importantes et continueront à être utilisés dans la recherche (comme B.1.1.7 pour le variant dit « anglais »). Le variant « anglais » (B.1.1.7) est nommé Alpha ; le variant « sud-africain » (B.1.351) est nommé Beta ; le variant « brésilien » (P1) est nommé Gamma ; le variant « indien » (B.1.617.2) est nommé Delta et le variant indien B.1.617.1 est nomméKappa.
La menace est sérieuse
Le variant Delta a été identifié pour la première fois en Inde au début du mois d'avril, et depuis il gagne du terrain. Selon le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, le variant Delta est aujourd'hui présent dans 85 pays, et il se propage très rapidement parmi les populations non vaccinées.
Selon les estimations du centre Européen de prévention et de contrôle des maladies, le variant Delta représentera près de 90 % des nouvelles infections dans l'Union Européenne d'ici fin août 2021.
Face à une nouvelle flambée en Australie, la ville de Sydney est reconfinée depuis le 26 juin 2021. En France, la situation sanitaire se dégrade dans les Landes avec une circulation accrue du variant Delta où il représente 70 % des cas positifs détectés au niveau de ce département. Au Portugal, face à un rebond des contagions, les autorités décident de freiner le déconfinement pour faire face à la montée du variant Delta.
La vaccination, un impératif
Le variant Delta est le plus transmissible des autres variants identifiés à ce jour par les scientifiques. Il circule cinq fois plus chez les moins de 25 ans que dans le reste de la population. Il suscite la peur et la crainte, car il est plus contagieux et directement responsable d'une reprise épidémique en Angleterre où il fait des ravages depuis plusieurs semaines.
Plusieurs spécialistes Européens lancent des appels aux jeunes à aller se faire vacciner massivement et rapidement. Un appel qui concerne également les plus de 65 ans, qui sont les plus susceptibles de faire des formes graves, de se faire hospitaliser, d'aller en réanimation, de bloquer le système de santé et donc de déclencher une 4e vague.
Le Maroc est sur la bonne voie, mais notre pays doit absolument tout mettre en œuvre, tout entreprendre afin de progresser à un rythme plus soutenu dans le déploiement du vaccin. Près de 10 millions de Marocains ont reçu les deux doses du vaccin, et plus de 9 millions ont reçu la première dose. A ce stade, il devient crucial que la deuxième dose de vaccination soit administrée dans l'intervalle minimum autorisé à partir de la première dose, pour accélérer la vitesse à laquelle les individus vulnérables sont protégés.
Faire preuve de vigilance
C'est pourquoi nous devons rester vigilants tout en menant une vie normale sans nous exposer ou exposer nos familles à un risque de maladie.
Avec la grande arrivée de nos RME qui nous réjouie, qui emplie nos cœurs de joie, et bientôt l'Aid Al Adha , il ne faut pas minorer les risques d'une éventuelle flambée, d'une troisième vague. Il n'est pas dans nos intentions de faire peur loin s'en faut, mais nous voulons que chacun soit conscient de la situation et assume pleinement ses responsabilités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.