الحكومة تقرر إلغاء إلزامية اختبار PCR للدخول إلى المغرب    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Le roi félicite le nouveau président somalien    Covid-19: Annulation de la condition du test PCR pour accéder au territoire national    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Officialisation de l'amazigh: l'IRCAM et la Chambre des conseillers s'associent    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    Le ministre gambien des Affaires étrangères réaffirme le soutien ferme de son pays à la marocanité du Sahara    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Les retenues des barrages à usage agricole enregistrent un déficit de 2 milliards de m3    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    17e anniversaire de l'INDH : la phase III vise l'inclusion des jeunes    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    L'OCP affiche une performance solide à T1 2022    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    La météo pour ce mardi 17 mai 2022    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    Washington rétablit une présence militaire en Somalie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Belgique destitue Ronaldo et le Portugal, couperet pour les Pays-Bas
Publié dans Albayane le 28 - 06 - 2021

Le Portugal de Cristiano Ronaldo détrôné! Avec un réalisme acéré, la Belgique a déposé les tenants du titre portugais (1-0) dimanche à Séville pour rejoindre l'Italie en quarts de finale de l'Euro, où figureront aussi les Tchèques, bourreaux inattendus des Pays-Bas (2-0).
Les rois du football européen ont mordu la poussière dès les huitièmes: une frappe tranchante de Thorgan Hazard (42e) a suffi aux Belges pour se débarrasser des champions d'Europe en titre… et de l'image de romantiques candides qui collait à la peau des Diables Rouges depuis leur décevante troisième place du Mondial-2018.
C'est déjà fini pour le Portugal, équipe calculatrice mais prise à son propre piège. Et c'est déjà fini pour Ronaldo, qui rêvait d'un deuxième sacre européen consécutif et d'un possible sixième Ballon d'Or, mais qui repart bredouille malgré 5 buts inscrits en quatre matches.
L'Euro continue en revanche pour la Belgique, qui a certes vu sortir sur blessures ses maîtres à jouer Kevin De Bruyne (48e) et Eden Hazard (87e), mais a gagné un statut d'épouvantail avant d'affronter l'Italie vendredi prochain à Munich. La République tchèque, elle, défiera le Danemark, autre équipe surprise du tournoi, samedi prochain à Bakou.
Les Belges ont-ils enfin appris à « gagner moche » ? Après avoir pesté au Mondial-2018 contre la France, victorieuse de la Belgique en demi-finale avec un score étriqué et un jeu minimaliste (1-0) avant d'être sacrée en finale, l'équipe de Roberto Martinez a semble-t-il mûri.
Elle a fait déjouer le Portugal, laissant le ballon à cet adversaire plus à l'aise sans. Elle a subi sans plier face aux quelques tentatives de Ronaldo. Et le duel à distance de l'astre portugais avec Romelu Lukaku a tourné court, à l'image de son coup franc puissant détourné par le gardien Thibaut Courtois (25e).
Ensuite, un missile de Thorgan Hazard (42e) contre le cours du jeu a placé la Belgique dans une position idéale. Puis sa belle résistance en seconde période, avec un sauvetage de Courtois devant Ruben Dias (82e) puis une tentative de Raphaël Guerreiro sur le poteau (83e), lui a offert la délivrance et la qualification.
« On élimine les champions en titre, ce fut très compliqué. Dans un tournoi, pour aller au bout, il faut savoir souffrir », a commenté Thorgan Hazard au micro de la télévision RTBF.
De quoi permettre aux Diables Rouges de rêver enfin à un sacre qui récompenserait leur génération dorée, quart-de-finaliste à l'Euro-2016 puis demi-finaliste au Mondial-2018.
Mais le chemin reste escarpé jusqu'à la finale de Londres le 11 juillet, comme ont pu le constater les Pays-Bas, réduits à dix et éliminés alors qu'ils étaient favoris de leur huitième de finale contre la République tchèque.
A Budapest, la sélection néerlandaise est tombée de très haut face aux Tchèques, plombée par l'exclusion méritée de Matthijs De Ligt pour une main grossière (53e) puis par Tomas Holes (68e) et l'épatant attaquant Patrik Schick (81e), auteur de son quatrième but dans cet Euro.
Le carton rouge « change la donne et je m'en sens responsable », a reconnu De Ligt au micro de la chaîne néerlandaise NOS. « Je me sens mal par rapport à cette action. »
Pas grand-monde ne s'attendait à voir l'équipe « oranje » évincée dès le début de la phase à élimination directe, après un premier tour impeccable (trois victoires en trois matches).
Mais la sélection finaliste du Mondial-2010, qui rêvait de renouer avec son glorieux passé après avoir raté la qualification à l'Euro-2016 puis au Mondial-2018, n'a pas su contenir la force collective des Tchèques, portés par leur public venu en masse en Hongrie et qualifié pour le quatrième quart de l'Euro de son histoire (après 1996, 2004 et 2012).
C'est donc la République tchèque qui défiera samedi prochain en quarts à Bakou une autre des équipes surprises de cet Euro, le Danemark, victorieux du pays de Galles samedi (4-0).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.