Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Espoirs contrariés» à Dar Zagoura
Publié dans Albayane le 01 - 08 - 2021

Exposition collective d'artistes de styles et d'horizons divers
Omayma Khtib
Marrakech accueille du 1er au 15 août courant une exposition collective d'artistes de styles et d'horizons divers, sous le thème « Espoirs contrariés ».Une exposition artistique réunissant en total six artistes, dont cinq Marocains et un Français. Cet événement programmé depuis plusieurs mois, a été reporté plusieurs fois en raison de la conjoncture exceptionnelle liée à la propagation de la pandémie.
Cette exposition aura lieu à « Dar Zagora », un espace d'exposition et résidence d'artistes. Cet évènement réunira des artistes d'horizons et concepts différents et fait prévaloir la diversité des styles et la qualité maîtrisée de la création.Il s'agit d'Ahmed Haizoune, Ahmed Ben Ismael, AbdelghaniChalal et Houcine Ilan, Jean-Michel Bouqueton, ainsi que OthmaneBenchaalal. Indique le communiqué des organisateurs.
Ahmed Haizoune, né en 1968à Marrakech, il est lauréat de l'école des Beaux-arts de Tétouan avant de partir en Italie afin de perfectionner sa formation. Originaire d'Oulmès dans le moyen Atlas d'une famille qui adopte et élève des chevaux, cet artiste commence très tôt à dessiner cette noble monture. Il travaille beaucoup entre le Maroc et l'Italie où il a exposé de nombreuses fois dans des galeries prestigieuses.
Quant à, Ahmed Ben Ismael est à la fois peintre et photographe. Il réalise plusieurs couvertures de livres littéraires et artistiques et des affiches pour les manifestations culturelles et artistiques.Il évoque dans ses toiles le monde de la magie, l'écriture talismanique, fragmentaire, essaimée pour assurer l'illisibilité de son mystère. Il recourt également à des teintures végétales, celles qu'emploient les tisserands.
Pour AbdelghaniChalal, il a toujours été porteur du désir de peindre, dans un milieu familial empreint de culture, où le père s'adonnait déjà à la peinture. Dès ses débuts en amateur, il fréquenta Hariri, Aatallah ou encore Mohammed Kheireddine.
Du côté de Chalal, il se consacre entièrement à la peinture à partir des années 90. Ses dernières créations se caractérisent par une alliance intelligente de la tradition à la modernité.
Houcine Ilan, lui intègre dans ses toiles des signes ésotériques, survivance de superstitions ancestrales.Sa démarche intellectuelle soulève dans ses œuvres cette dualité entre le corps psychologiquement entravé et sa recherche de délivrance de la solitude sociale.
Né en 1985 à Casablanca, Othman Benchaalal a obtenu un baccalauréat scientifique au Lycée Victor Hugo à Marrakech avant de poursuivre ses études à l'Université de Toulouse. Il clôtura son cursus à l'Université de Limoges (France) par l'obtention d'un Master en mathématiques, cryptologie et sécurité de l'information. Photographe autodidacte, il développa très tôt une passion pour la photographie de rues et de portraits.
Après un détour par la littérature et le cinéma, Jean-Michel Bouqueton commence à peindre en 1993, à l'âge de 45 ans. D'abord abstrait par goût, cet artiste a progressivement ressenti le besoin de se rapprocher de la figuration à travers des paysages, puis, il y a deux ans, par la représentation systématique de corps.La composition de ses tableaux répond néanmoins essentiellement à des impératifs non figuratifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.