Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Pauvreté des apprentissages : 70 % des enfants de 10 ans sont incapables de lire et comprendre un texte simple    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Zimbabwe. Des mesures face à l'inflation    Argan : les ambitions du Maroc déclinées dans un nouveau contrat programme    D'après le PDG d'Exxon Mobil, toutes les voitures neuves particulières vendues en 2040 seront électriques    Annulations de vols aux USA: Echange d'accusations entre les compagnies aériennes et les autorités    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Tennis : Après les championnats d'Afrique des U14 et U16...Nos garçons se qualifient pour les championnats du monde !    Madagascar. La vanille, cette précieuse épice    Kenya. De moins en moins d'adeptes aux abonnements téléphoniques    Clôture du Gnaoua Festival Tour qui a fait vibrer 120 000 festivaliers    Botola Pro D1 28ème journée/ HUSA-RCA (2-3) : Le Hassania en danger, une toute, toute, toute petite lueur d'espoir du Raja !    Summer 2022 : Les Marocains de plus en plus séduits par les destinations sans visa    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    La pastèque : Le fruit d'été aux mille et une vertus    Douleurs & ballonnements : Des automassages pour soulager son ventre    L'épidémie de la variole du singe n'est pas actuellement une urgence de portée mondiale (OMS)    Assaut contre la clôture métallique dans la province de Nador : le bilan passe à 23 morts    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Futsal : Les Lions de l'Atlas progressent au 10è rang mondial    Décès du professeur Yves Coppens: les condoléances du roi Mohammed VI    L'assaut de Melilla: l'Espagne dénonce « les mafias » et salue les sacrifices de la gendarmerie marocaine    Laâyoune: le RNI tient son congrès régional    L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour surmonter l'inflation    Drame de Melilla : PP et Podemos pointent le Maroc, Sánchez accuse la mafia    Assaut de migrants à Nador: 2 membres des forces de sécurité et 33 migrants à l'hôpital    Plusieurs joueurs du Raja et Wydad sanctionnés par la FRMF    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    Droit à l'avortement: Biden fustige la décision de la Cour suprême    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Washington renforce ses contingents militaires stationnés en Roumanie
Publié dans Albayane le 13 - 02 - 2022

«Si les américains n'étaient pas là, ce sont les Russes qui se promèneraient dans les rues (...) C'est à cause des russes que nous avons enduré cinquante ans de communisme mais cette fois-ci ce n'est plus l'Armée rouge qui défile chez nous mais l'armée américaine» a déclaré, non sans faire montre d'une certaine fierté, un vieux paysan roumain à la vue du convoi de camions de l'US Army arrivé dans son village ce vendredi 11 Février 2022.
Ces camions chargés de blindés Stryker, qui faisaient partie du dispositif militaire de la base américaine de Vilseck en Allemagne, et d'un millier de soldats ont traversé la moitié du vieux continent pour arriver jusqu'aux confins orientaux de l'Union Européenne ; à quelques 400 kilomètres de la Crimée annexée par la Russie en 2014, dans cette zone d'extrêmes tensions qui enflamme les esprits aussi bien au sein de l'Otan qu'à l'intérieur du Kremlin.
Ainsi, pour faire face à ce qu'il est convenu d'appeler, aujourd'hui, la crise ukrainienne et protéger les pays d'Europe de l'Est, des conséquences d'une éventuelle invasion de l'Ukraine par la Russie, les pays-membres de l'Alliance atlantique et les Etats-Unis ont décidé d'augmenter les capacités militaires de l'Europe de l'Est.
Aussi, Washington, qui dispose déjà de six bases en Roumanie et d'un bouclier anti-missiles installé dans un village du sud du pays – ce qui irrite profondément Moscou – s'était engagé, à plusieurs reprises, auprès des autorités de Bucarest, à renforcer le dispositif militaire de l'Organisation du Traité Atlantique Nord (Otan) à laquelle la Roumanie a adhéré en 2004.
C'est ainsi que, depuis qu'elle est devenue membre de l'Otan et, de surcroît, «partenaire stratégique» de Washington, la Roumanie a vu sa sécurité garantie par ses deux principaux alliés et membres importants de l'Alliance atlantique que sont les Etats-Unis et la France à telle enseigne que les soldats américains qui sont arrivés, ce vendredi en Roumanie, ont été accueillis par le président roumain Klaus Iohannis qui était accompagné du Secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.
Vêtu d'un treillis militaire, le président roumain a même saisi cette occasion pour faire le tour de la base américaine de Mihail Kogalniceanu où étaient déjà stationnés 2.000 soldats américains et une escadrille d'avions de chasse F-16.
Pour rappel, en décembre dernier, le Parlement roumain avait voté l'acquisition de 32 F-16 supplémentaires.
S'agissant de la France, il faudrait rappeler que le 19 Janvier dernier, le président Emmanuel Macron, avant de prendre son bâton de pèlerin et de se proposer comme médiateur dans la crise russo-ukrainienne, s'était engagé à envoyer plusieurs centaines de soldats en Roumanie et qu'il avait même proposé que la France devienne la «nation-cadre» d'une présence avancée et adaptée de l'Otan dans le pays dont les contours seront discutés lors de la réunion que tiendront, à la mi-février, les ministres de la Défense des pays-membres de l'Alliance atlantique.
C'est à ce titre, d'ailleurs, que les 2 et 3 Février, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, s'était rendu à Bucarest et avait déclaré, lors de la conférence de presse tenue dans la capitale roumaine en marge de cette visite, qu'il faudrait prendre «toutes les initiatives possibles pour engager la désescalade et pour que le président Poutine choisisse la négociation plutôt que la confrontation».
Au vu de l'important déploiement des forces armées dans la région, de l'extrême-tension qui y règne et du fait que de nombreuses chancelleries – dont l'ambassade du Royaume du Maroc à Kiev à travers un communiqué en date de ce samedi 12 Février 2022 – ont invité leurs ressortissants à quitter l'Ukraine, sans délai, tout indique que la confrontation militaire est proche mais attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.