Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » (sources locales)    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    A l'initiative du CRI : Souss-Massa se mobilise pour «Ouled Leblad»    Jerada : Trois personnes mortes asphyxiées dans un puits de charbon    Chtouka Aït Baha à l'heure du salon provincial de l'artisanat    Maroc : Azembay, un projet immobilier et touristique qui vire aux péripéties judiciaires    Huelva : Caixabank refuse d'enquêter sur la fraude à l'assurance visant des saisonnières marocaines    Le SG de l'ONU jeudi en Ukraine pour une rencontre avec Zelensky et Erdogan    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Forêt    Casablanca : Kidnapping, séquestration et viol : 10 ans de prison ferme pour un jeune voyou    Saisie de cocaïne à Rabat et d'ecstasy à Meknès    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Découverte macabre à Fkih Ben Salah    La revue de presse du mercredi 17 août    Intérieur: vaste mouvement des agents d'autorité touchant 43% de l'effectif    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    En attendant fin novembre prochain...    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



France : Borne entretient le suspense
Publié dans Albayane le 29 - 06 - 2022


Vote de confiance à l'Assemblée
Elisabeth Borne entretient le suspense sur le vote de confiance devant la nouvelle Assemblée nationale qui continue de s'organiser mercredi avec la distribution de quelques postes-clés après la présidence à Yaël Braun-Pivet.
Un décret paru au Journal officiel mercredi annonce la convocation du Parlement en session extraordinaire à partir du 5 juillet et liste les textes au menu, dont le pouvoir d'achat et la sécurité sanitaire.
Pressé par les Insoumis de demander un vote de confiance après sa déclaration de politique générale, la Première ministre n'a pas encore décidé.
« Je prendrai ma décision à l'issue des consultations (avec les différents groupes parlementaires) et je ferai connaître ce choix le moment venu », a déclaré à la presse la cheffe du gouvernement à l'issue d'une visite au siège du Planning familial.
« Il n'y a pas de décision de prise, c'est un sujet qui mérite qu'on y réfléchisse », a-t-elle ajouté.
Plus tôt dans la matinée, la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire avait déjà été contrainte de préciser que le gouvernement n'avait pas encore tranché.
L'Assemblée « a le visage de la France » et « les Français nous enjoignent de travailler ensemble, de débattre plutôt que de nous battre », alors que les macronistes ne disposent que d'une majorité relative, a pressé Yaël Braun-Pivet aussitôt après son élection comme présidente de l'Assemblée mardi, devant son mari et ses cinq enfants en tribune.
Elisabeth Borne poursuit ses consultations auprès des chefs des groupes parlementaires à l'Assemblée nationale en recevant successivement à Matignon André Chassaigne (PCF), Mathilde Panot (LFI) puis la cheffe de file des députés RN, Marine Le Pen, enfin les « indépendants » Bertrand Pancher et Christophe Naegelen.
Le chef des députés communistes a promis, en sortant de Matignon, que ses troupes étaient « adeptes de mettre les mains dans le cambouis »: « porter des propositions, travailler les textes qui nous sont soumis, voter ce qui peut aller dans le bon sens et nous opposer fermement à ce qui est régressif ou insuffisant ».
En attendant sa rencontre avec Mme Borne, Marine Le Pen a fixé son cap sur France info: « Nous allons travailler à l'Assemblée pour gagner la prochaine élection présidentielle (de 2027), car ce que nous voulons, c'est appliquer notre projet ».
La veille, le patron du groupe LR, Olivier Marleix, avait ouvert le bal, en réaffirmant son opposition à « quelque coalition que ce soit », tout en reconnaissant « pouvoir travailler ensemble » sur « un certain nombre de textes », notamment « la question du pouvoir d'achat ».
M. Marleix a par ailleurs souligné que la cheffe du gouvernement avait fait preuve lors de leur entretien « d'une vraie volonté de nous écouter, plutôt de bon augure ».
Confortée par Emmanuel Macron dans son rôle de cheffe de la majorité, Elisabeth Borne doit formuler pour la fin de la semaine des propositions « pour une feuille de route » et la composition d'un nouveau gouvernement prévu pour début juillet.
Tancée – y compris dans la majorité – pour apparaître trop « technocratique » et pas assez « politique », la Première ministre entend rebondir sur la proposition de constitutionnaliser le droit à l'IVG et s'est rendue dans la matinée au siège du Planning familial, fervent défenseur du droit à l'avortement.
Le chef de l'Etat poursuit pour sa part un marathon diplomatique, en surplomb des considérations nationales: après le sommet du G7 en Allemagne, il est à Madrid au sommet de l'Otan.
A l'Assemblée nationale, la journée de mercredi s'annonce calme avant la tempête.
Les députés peuvent désormais se compter après s'être rattachés mardi soir à l'un des dix groupes parlementaires constitués.
Renaissance (ex-La République en marche) compte 172 députés dont quatre apparentés, le MoDem 48, Horizons 30 dont deux apparentés, le RN 89 dont une apparentée, LR 62 dont trois apparentés, LFI 75, le PCF et ses alliés ultramarins 22, le PS 31, les écologistes 23 et le groupe « Libertés, indépendants, outre-mer, territoires » 16. Neuf députés sont non-inscrits.
La majorité présidentielle peut donc tabler sur 250 députés, toujours loin des 289 de la majorité absolue.
La chambre basse doit désormais élire ses six vice-présidents, trois questeurs et 12 secrétaires.
Mais c'est surtout vers l'élection du puissant président de la commission des Finances, prévue jeudi, que les regards se tournent.
Réservée à un membre de l'opposition, elle fait l'objet d'autant de convoitises que de spéculations – voire tractations. Elle devrait se jouer entre le député LFI Eric Coquerel, qui compte sur les voix de l'ensemble de la Nupes (outre les mélenchonistes, le PS, le PCF, EELV) et le député RN Jean-Philippe Tanguy, en quête d'alliés à droite.
Elisabeth Borne a promis la semaine dernière que la majorité « respecterait les traditions » et ne prendrait pas part au scrutin, laissant les oppositions s'organiser.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.